ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Mer 11 Aoû 2010 - 19:35


«Ce sera la saison de tous les bonheurs ou de tous les malheurs»

«Mourad Boudjellal, comment appréhendez-vous votre cinquième saison au RCT ?
Ce sera la saison de tous les bonheurs ou de tous les malheurs. Il y aura une grosse déception parmi les équipes favorites et on va faire en sorte que ce ne soit pas nous. La barre est très haute cette année et l'attente énorme. Si on n'est pas champion de France, on va forcément décevoir.

Souvent, la deuxième année au haut niveau est la plus difficile. C'est aussi votre avis ?
Avant, on était attendu car on portait un nom et un passé et aujourd'hui encore plus, parce que nous avons des stars et des résultats. Si ce groupe arrive à passer ce cap, on risque d'avoir quelque chose de pas mal au bout. Il va falloir se mettre dans la peau d'un favori et gérer nos matches comme un favori.

Le RCT a-t-il les moyens de jouer sur les deux tableaux, le Top 14 et la Coupe d'Europe ?
Ce qui est sûr, c'est qu'on va découvrir la H-Cup avec beaucoup d'appétit. On s'est qualifié pour la jouer à fond, pas pour se requalifier l'année prochaine. Si on pense toujours à l'année d'après, on oublie de vivre. La poule est relevée pour tout le monde, car je pense que le Munster et les Ospreys auraient préféré éviter Toulon.

Quels sont vos regrets et vos satisfactions de l'intersaison ?
Je regrette le départ de Sonny Bill Williams, parce qu'avec lui, on aurait été redoutable et j'aurais un peu plus de certitudes aujourd'hui. En même temps, c'est une fierté de se dire que le RCT a sorti un futur All-Black. Pour ce qui est de la satisfaction, c'est que Jonny (Wilkinson, NDLR) ne se blesse pas et reste au club. Pour moi, il est en train de retrouver son niveau de 2003.

Concernant la non-venue du joueur samoan Paul Perez, estimez-vous avoir fait une erreur ?
Non, c'est un bon joueur. Maintenant, on a établi avec Philippe (Saint-André, l'entraîneur, NDLR) un cadre de vie dans lequel la préparation d'avant-saison est très importante. Il devait être à Toulon le 20 juin et le 30 juillet, il n'était toujours pas là. Et puis on s'est aperçu que ses frasques extra-sportives étaient plus graves qu'on ne le pensait (il a été condamné par la justice néo-zélandaise pour avoir battu sa femme enceinte, NDLR). Vu qu'il n'avait pas fait la préparation, on a estimé qu'il ne serait pas au niveau physique et qu'il représentait un danger pour le groupe. Il aurait pu créer une scission entre ceux qui l'auraient apprécié et les autres. J'ai donc pris la décision de ne pas le faire venir.

Va-t-on voir cette année un Mourad Boudjellal assagi ?
La Ligue souhaite mettre fin aux attaques et donc je pars du principe que tout le monde est beau et gentil. On va essayer de prendre de la hauteur. Jusqu'à maintenant, Toulon était un club rebelle, mais si on veut être un grand, il faut s'insérer dans ''l'establishment'' et policer son langage.

Etes-vous là encore pour longtemps ou la remise en question est-elle annuelle ?
Par moments, j'éprouve de la lassitude et à d'autres moments, de l'envie. J'ai d'abord une échéance le 30 juin 2011 puisque ma convention avec l'Association RCT pour cinq ans arrive à échéance. Aujourd'hui, le RCT pèse 20 millions d'euros sans moi. Cela peut créer des tentations. C'est une arme à double tranchant d'avoir voulu rendre le club indépendant de moi. Après, si on gagne le championnat et la H-Cup, pourquoi resterais-je ? Pour les regagner ? Ce qui est excitant, c'est de gagner. A l'inverse, si on joue le maintien, je vais me faire cracher dessus et je ne suis pas sûr d'en avoir envie» (AFP)
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Mer 11 Aoû 2010 - 20:43
Pas de doute, le ramadan est dangereux pour la santé.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Mer 11 Aoû 2010 - 21:11

Cotter: "J'ai déjà basculé..."
Après trois échecs de suite en finale, Clermont a enfin décroché la saison dernière le Bouclier de Brennus qui lui faisait tant défaut. Un soulagement pour le club et ses supporteurs, mais surtout pas une fin en soi pour son entraîneur, Vern Cotter. Le Néo-Zélandais est déjà concentré sur la saison à venir, bien décidé à maintenir l'ASM au sommet.

Vern Cotter peut partir l'esprit libre de Clermont. Mais il n'est pas encore sur le départ. (Maxppp) Vern Cotter peut partir l'esprit libre de Clermont. Mais il n'est pas encore sur le départ. (Maxppp)
Sur le même sujet...

* Clermont
* L'actu Clermont
* Clermont: James, Privat et White de retour contre Sale
* ASM-Cotter: "Les joueurs ont été raisonnables"

Et aussi...

* Tous les matches amicaux
* Le calendrier 2010-2011
* Le programme complet de la reprise
* Le feuilleton du Top 14 2009-2010

Vern, est-il plus facile ou non de remobiliser ses joueurs quand ils sont champions de France et plus finalistes malheureux ?
(Hésitant...) Première chose, c'était un grand plaisir de se retrouver, ça c'est sûr. L'ambiance entre les joueurs était très bonne, mais l'ambiance de travail était aussi très positive dès le début de la préparation. Il y a eu un décalage avec les internationaux qui sont revenus avec quinze jours de retard, donc ils ne sont pas au même niveau.

Que vous reste-t-il de cette finale 2010 et de la fête qui a suivi ?
C'était un moment de grande émotion. J'ai pu partager cette joie avec ma famille, avec mes amis, avec mes collègues du staff, mais aussi les supporteurs. J'ai pu faire deux-trois sorties dans la ville avec le Bouclier, voir la joie que ça a apporté aux gens. Ça fait plaisir de voir les Clermontois enfin respectés pour quelque chose. J'avais l'impression que l'Auvergne était un peu sous-représentée avant. Maintenant, il y a un titre de champion de France ici. Ça m'a fait chaud au coeur. Mais dans ma tête, j'ai déjà basculé sur la suite. L'appétit vient en mangeant et on a encore envie de faire des choses bien.

Dans quel état avez-vous retrouvé vos champions de France ?
Soulagés, mais aussi très contents. Fiers et soulagés car ce titre valide quatre ans de travail, de sacrifices, de détermination. C'est une preuve d'adaptabilité que de rester pendant quatre ans au sommet avant de réussir à décrocher le Brennus. Ce qui suit derrière, c'est normal, c'est une forme de décompression qui est tout à fait logique. On en avait parlé entre nous. Les joueurs ont peut-être eu du mal dans un premier temps à se remettre au travail, mais ils avaient cette joie de se retrouver. Avec l'apport de jeunes du centre de formation, plus les recrues, on a vu une très bonne éthique de travail dès le départ. Fixer nos objectifs n'a pas été difficile. Tout ce qui nous importe maintenant, c'est d'élever notre niveau de jeu pour qu'on soit compétitif le plus rapidement possible, avec très peu de temps de préparation par rapport aux autres équipes.

"Beaucoup de concurrence entre les joueurs"


La motivation ne s'est pas envolée avec ce titre de champion de France...
Non. Il y a beaucoup de valeurs dans ce groupe. De la fierté bien sûr, mais aussi beaucoup de détermination, beaucoup d'abnégation, des valeurs qui nous ont permis d'arriver en finale quatre saisons de suite et de décrocher enfin le Brennus. Le groupe y croit maintenant, le travail a été validé avec cette finale gagnée. Je sens qu'il y a beaucoup d'enthousiasme, mais aussi, et c'est très important, beaucoup de concurrence entre les joueurs pour gagner leur place.

Vous parliez de concurrence, mais votre groupe a peu évolué à l'intersaison...
On a un talonneur de très haut niveau, qui est entré dans le groupe (Ti'ipaulo), un troisième centre (Lauaki), qui rééquilibre notre troisième ligne et nous offre une autre opportunité en n°8, il y a Loïc Jacquet, qui montre les dents et qui veut s'exprimer davantage en deuxième ligne, on a Lionel Faure qui revient de blessure en première ligne et qui est en concurrence avec Domingo et Debaty à gauche, Scelzo et Dato (Zirakashvili, ndlr) à droite, Senio et Parra à la mêlée, James et Lavea à l'ouverture, derrière on a des jeunes, qui montent du centre de formation comme Murimurivalu, qui peut jouer en 15 ou en 14 ou encore le petit Jean-Marcellin Buttin... Ces joueurs-là sont jeunes et ambitieux. Les anciens le sentent. Et je sens que cette concurrence nous aide aussi à avancer.

N'y avait-il pas un risque à recruter Sione Lauaki, suivi d'une réputation sulfureuse ?
Après avoir passé trois semaines avec Sione, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il soit passé à autre chose. Il a laissé cette période de sa vie derrière lui. Il a envie de se reconstruire et de faire autre chose. Il était dans une spirale négative en Nouvelle-Zélande, entouré par de mauvaises personnes. J'ai senti son envie de quitter tout ça, de prendre de nouveau du plaisir sur le terrain avec sa nouvelle équipe et de se construire une nouvelle vie ici à Clermont. On ne sait jamais. Mais je sens vraiment une grosse envie en Sione de faire quelque chose de bien, à la fois sportivement et humainement.

"Morgan (Parra) est un exemple"


Avec du recul, qu'est-ce qui a fait la différence selon vous entre la saison dernière et les trois précédentes finales perdues ?
Chaque finale perdue nous a apporté quelque chose. Au moins du vécu de ces matches de haut niveau. On a toujours été performants pour se hisser jusqu'à ces finales, mais on n'a jamais joué à notre niveau et réussi à poser notre jeu. Cette année, il y avait vraiment une grosse envie d'imposer notre jeu. Collectivement, nous avons été au niveau. C'est une victoire de groupe. Je pense qu'on a cru davantage en nos moyens, en nous. Qu'on était moins fixé sur le passé, sur cette soi-disant malédiction. Là, on voulait vivre l'instant présent. Et simplement gagner. C'est fait !

Vous mettez en avant la performance collective de votre groupe, quand la presse a beaucoup insisté sur le rôle de Morgan Parra au sein de votre équipe. Trop ?
Non, non... Si on en a autant parlé, c'est bien pour quelque chose. Morgan a beaucoup apporté à l'équipe. C'est un exemple, un joueur qui ne pèse que 80 kilos et qui se jette partout sur le terrain (sourires). C'est un garçon qui joue avec énormément de coeur. Et c'est peut-être ça qui a changé aussi à Clermont. La détermination, ça vient aussi du coeur. Morgan est entier dans tout ce qu'il fait. Cette attitude a transpiré chez les autres. Mais il ne faut pas oublier le match de Brock (James). Il était peut-être passé à côté lors des trois finales précédentes, mais pas là. Brock et Morgan sont des joueurs qui décident. Quand certains ont la tête en bas et travaillent, eux ont pris les bonnes décisions.

Si votre effectif a peu évolué, vous avez accueilli un nouvel adjoint, Franck Azéma, qui a remplacé Joe Schmidt en charge des lignes arrière. Son arrivée se fait-elle déjà sentir ?
Il nous a apporté son caractère de gagneur. Franck, c'est un compétiteur. Il a une autre façon de regarder les choses, qui apporte une certaine fraîcheur à notre ligne de trois-quarts. Il a une vision du rugby très pointue, très intéressante. Et puis il connaît bien Clermont pour y avoir joué, mais aussi pour nous avoir observé en tant qu'adversaire. Il a planifié des stratégies pour nous affronter et c'est intéressant d'avoir ces retours. Il base beaucoup de sa stratégie sur l'affrontement, le duel, et c'est une stratégie qui convient bien à nos joueurs grands et puissants. Donc je pense que nous pouvons encore progresser dans ce secteur.

"Le titre était mon objectif en venant ici"


Maintenant que l'ASM est championne de France, la H-Cup est-elle le prochain objectif du club ?
Tout le monde peut dire que j'ai lâché l'Europe, mais c'est trop facile. Les premiers matches de championnat vont nous préparer pour la H-Cup, où on veut bien figurer cette année. Mais on va commencer par le championnat, en essayant de hisser notre niveau à chaque match. Et on verra où ça nous amènera. Mais c'est vrai qu'on se concentre d'abord sur le Top 14.

Beaucoup de vos joueurs seront concernés cette saison par la perspective de la Coupe du monde 2011. Est-ce un moteur ou une récompense pour l'ASM de compter autant de sélectionnables ?
Les joueurs aiment jouer pour Clermont, ils sont fiers de jouer ici. Et s'ils font une bonne saison, ça les préparera au mieux pour la Coupe du monde. Je n'ai aucun souci sur le fait que ce soit plutôt un moteur qu'autre chose. L'année suivante sera beaucoup plus compliquée, parce qu'on va commencer le championnat en pleine Coupe du monde.

Vous serez à jamais l'entraîneur qui a offert son premier titre de champion de France à Clermont. En êtes-vous fier ?
Quelque part oui. Après avoir été battus à trois reprises en finales, d'avoir été traités de loosers, de gentils perdants, c'est une satisfaction aujourd'hui d'avoir enfin gagné. Malgré les critiques, on a beaucoup travaillé. On a cru en nous, en nos valeurs. Donc oui, je suis fier. En venant ici, c'était mon objectif, j'étais "drivé" par ça. Au point de ne pas avoir toujours été facile à vivre (rires).

Est-ce à dire que vous pourrez partir un jour l'esprit libre, ou que ce sera d'autant plus difficile de quitter l'Auvergne ?
Ça aurait été difficile de quitter l'Auvergne, même si on n'avait pas gagné. Maintenant, si je décide un jour de partir, je pourrai effectivement partir l'esprit libre. Mais le compétiteur en moi, qui a vécu ces quatre finales, existe encore, comme il existe encore dans ce groupe. Donc je ne suis pas encore sur le départ !
Pariez sur le Rugby avec BetClic

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 14 Aoû 2010 - 9:16
premier match premiére défaite
on va se "marrer" avec 6 déplacements en 7 matchs lol

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Mar 24 Aoû 2010 - 12:23
sinon est ce plus révélateur comme le csbj de perdre deux matchs contre l'asm et le stade français que comme le dernier cité de gagné contre bourgoin et contre la rochelle ?
that is the question ?

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Colza Nostra
beau gosse
beau gosse
Nombre de messages : 1619
Age : 38
Localisation : Planéte Terre
Humeur : Dou Merd'
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/02/2010

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Mar 24 Aoû 2010 - 22:48

Faut demander à Bourrin...
avatar
Gerard
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2510
Localisation : Dans ton cul
Humeur : Profonde
Réputation : 24
Date d'inscription : 08/03/2010
http://www.youporn.com/

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Mer 25 Aoû 2010 - 14:41
Samedi, c'est parmentier de courges. Epicétou.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Jeu 26 Aoû 2010 - 7:22
la différence de préparation entre les petits clubs et les gros complique un peu l'analyse.
Les petits qui doivent amasser des points pour sauver leur tête, misent tout sur un début de saison tonitruant . Ils veulent profiter d'avoir un effectif quasi complet et du faits que les gros qui veulent des titres misent tout sur leur état de forme pour les phases finales.
Les joueurs de titres laissent flotter un peu ce début de saison pour garder de la fraicheur mentale et physique , misant tout sur un pragmatisme absolu et les individualités .
On voit bien qu'il risque encore ce week end avoir quelques surprise entre ceux qui jouent déjà le maintient et les autres, un championnat à deux vitesse bien qu'il se resserre vers le haut

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Ven 27 Aoû 2010 - 21:07
le racing avec son jeu de pénible a tué le rct
avec pierrot le fou chez eux le racing risque de faire mal a défaut de faire rêver

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Ven 27 Aoû 2010 - 21:13
Quelle belle soirée

la tète de moumou a la fin me console de mes 2 vélos
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Ven 27 Aoû 2010 - 21:27
c'est clair avec 4 matchs contre le racing on va faire amiami lol
alors que laulau et pierrot c'est autre chose

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Piaf
colleur d'affiches
colleur d'affiches
Nombre de messages : 152
Age : 508
Localisation : Occitania
Humeur : de frêles effluves
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/09/2009

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 2:16
BOURRIN a écrit:Quelle belle soirée

la tète de moumou a la fin me console de mes 2 vélos

La dessus, je suis 100 % d'accord avec toi, même si je n'ai pas encore pu voir le match. Mais le résultat me ravit !
Juste dommage que le vainqueur soit aussi pourri de fric que le vaincu...
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 9:32
'tain je bande encore ce matin
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 9:38
je ne comprends pas trop
à toulon il y a le goret, mignoni et emmanuelli
les budgets sont comparables, la stratégie managériale est identique
reste que berbizier me déplais
autant de raisons valables ou non de préférer le rct au racing...

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 9:43
quoi que lol
sacré mourad

Mourad Boudjellal a regretté les décisions de l'arbitre de la rencontre Toulon-Racing, M.Garcès, le même que pour de la demi-finale de la saison dernière Toulon-Clermont à Saint-Etienne. « Il faudra qu'on m'explique certaines choses » a estimé le président du RCT.

Mourad Boudjellal (président de Toulon)
A un moment donné, il faudra qu'on m'explique certaines choses. Parce que moi, il y a des choses que je trouve bizarre. Je crois que Berbizier a eu raison de gueuler très fort l'année dernière sur un arbitre. Il en a le résultat aujourd'hui. Il n'a pas été convoqué en commission de discipline. Moi je pense que je le serai. Il a un arbitrage fonctionnant. On verra bien.
franchement aux deux sus nommés je préfère notre dignité auvergnate(nz)

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 9:54
totowsky a écrit:je ne comprends pas trop
à toulon il y a le goret, mignoni et emmanuelli
les budgets sont comparables, la stratégie managériale est identique
reste que berbizier me déplais
autant de raisons valables ou non de préférer le rct au racing...
sur les 3 un seul est très bien.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 10:31
je ne suis pas assez proche
mais à priori on est plus proche du rct que du racing, non ?

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 10:45
oh tu sais la peste ou le choléra.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 11:38
quelque chose m'intrigue .
L'argent dans le rugby il y en a de plus en plus, mais quand des clubs de prod2 arrivent avec des sous c'est un drame.
Pourtant les faits sont là; contrairement à albi au rct de Champs qui avec des petits budgets et malgrés un beau centre de formation
n'étaient voués qu'a redescendre ,
oui donc le racing et toulon prouve que c'est la solution pour y arriver ,
il faut un projet de top du top14 avec le budget équivalent pour les équipes de pro D2 qui veulent monter et compter exister,
Guazzini avait en ce sens fait la trace et montrer la voix.
Donc voilà en quoi le rct et le racing sont le mal incarné ?


avatar
Gerard
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2510
Localisation : Dans ton cul
Humeur : Profonde
Réputation : 24
Date d'inscription : 08/03/2010
http://www.youporn.com/

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 11:54
totowsky a écrit:je ne suis pas assez proche
mais à priori on est plus proche du rct que du racing, non ?

Historiquement je "crois" que l'auvergne à toujours eu des liens avec Paris et sa région ( économique
surtout ). Toulon rien ( Hormis l'AIA ). Le Goret, Pierrot et Manu font partis de l'histoire du club mais
c'est du passé. Moi, j'aime pas le RCT, ni les toulonnais, uniquement parceque nos façon de faire et
d'agir sont totalement opposés. Le Racing est bien y'a Chabalou, et hier soir y ma fait plaisir.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 12:10
peut être ,
mais lorsque je jouais dans le sud , j'avais notamment connu un mec qui jouait en junior au RCT. Moi je suivais l'asm et avait un à priori un peu comme le votre.
Mais voilà alors qu'il rejoignait l'équipe une celle des Champs Louvet etc...il m'a invité à Lavalette, et là on est allé boire un pot
chez Eric Champs, et je fus impressionné par la gentillesse du personnage, il avait une attitude dur sur le terrain, mais en dehors il était excellent.
Ensuite le RCT a été plombé par l'élection du FN qui a supprimé purement et simplement les aides financiéres au club ...le reste est une lente descente .

J'ai gardé quelques contacts, et lorsque champs a fait remonté le RCT en top14 avec sa vision "àla Herrero " , donc en s'appuyant sur le centre de formation sur la culture passée du rugby j'ai dit chapeau,
aprés quand tu vois le la claque qu'il a pris sur ce coup ,
tu peux te demander si la solution "mourad"n'est pas la bonne ,
demi finaliste en deux ans,

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Gerard
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2510
Localisation : Dans ton cul
Humeur : Profonde
Réputation : 24
Date d'inscription : 08/03/2010
http://www.youporn.com/

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 12:54
J'ai jamais dit que la solution : Fric à gogo, n'était pas la bonne. Tu parlais
d'être proche. Alors que culturellement tout nous éloigne, économiquement
aussi. Les revenus des deux régions proviennent de deux monde opposés : agro-alimentaire et manufacturiére pour l'auvergne, étatique,touristiques, et service (transport) pour le var. Culturellement je pense que tu en sais plus que moi, mais à priori on a rien en commun.
Aprés que Champs y soit mignon, j'en suis ravi. Et, c'est les dirigeants du RCT qui on plombé le RCT, les régles du jeu étaient établies, et là le Boudge ne s'y est pas trompé.
Et pis moi, ben j'suis pas un anti-toulonnais, mais je n'aime ni les toulonnais , ni leur club. Comme d'ailleurs je n'aime pas Bourgoin ( là, c'est vrai, c'est parceque j'y ai pris une grosse poire). Mad
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 13:07
lol comme quoi rien n'est vraiment très rationnel :D

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 13:12
quand moumou respectera les autres club et leurs dirigeants alors là oui on pourra aussi le respecter mais pas avant.

je l'ai déjà dis qu'il commence par rester en tribune présidentiel et qu'il accueille ses collègues là ou est sa place au lieu de faire le beau sur le banc des remplaçants.
avatar
Batavia
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 1219
Localisation : au dessous du niveau de la mer
Humeur : petite peste
Réputation : 9
Date d'inscription : 23/03/2010

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

le Sam 28 Aoû 2010 - 19:06
c'est rigolo parce que c'est Toto qui parle de "à la Herrero" alors que finalement Gégé parle aussi en terme de Herrero en abordant le contexte économique / sociologique de Clermont et de Toulon etc ... un rugby au sens large comme phénomène sociologique et ethnologique.
j'arrive pas à savoir qui de vous deux a "le plus raison".
Pour conclure en HS moi je ne peux saquer ni Berbizier ni Mourad, mais j'aime bien Bourgoin.
Contenu sponsorisé

Re: sujet fil jaune et bleu saison 2010-2011

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum