ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Aller en bas
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 15 Nov 2010 - 23:12
ben je ne le trouve pas mauvais en deuxiéme centre, en défense il est devenu intraitable , ses passes sont devenues plus qu'honnêtes
Je demande donc à voir à ce niveau
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mar 16 Nov 2010 - 12:14
« Aurélien a fait un choix intelligent depuis le début de saison en se repositionnant au centre, souligne Lièvremont. Par le passé, on lui a reproché des soucis défensifs liés à sa grande taille dans les duels. Il a beaucoup bossé et progressé. Il est capable de jouer, comme il le fait en club, en puissance dans un registre à la Mathieu Bastareaud mais aussi en passeur. Cela nous permet d'élargir notre palette de jeu. On va se servir de ce trio Traille-Jauzion-Rougerie pour peser sur la défense argentine. »
merci marc de ton message de soutient Very Happy

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Invité
Invité

Re: xv de france

le Mar 16 Nov 2010 - 15:11
totowsky a écrit:
« On va se servir de ce trio Traille-Jauzion-Rougerie pour peser sur la défense argentine. »

Quel beau projet de jeu
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mar 16 Nov 2010 - 16:07
quoi on n'a pas dit le plus rapide, ni le plus créatif juste le plus pesant :D

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mer 17 Nov 2010 - 18:08
Titulaire au centre face à l'Argentine pour la première fois de sa carrière internationale, Aurélien Rougerie a été surpris d'être appelé à ce poste.

Aurélien Rougerie, estimez-vous que votre sélection au centre est une suite logique à ce que vous réalisez avec Clermont ?
Une suite logique je ne sais pas. Une suite rapide c'est certain. J'ai été surpris d'être dans le groupe France en tant que centre. C'est un bon challenge. A moi de le relever tout simplement.

Comment vivez-vous la concurrence au poste ?
On a l'habitude de ce genre de position. On essaye de travailler dans l'ombre physiquement et techniquement pour donner un maximum à ce groupe qui n'est évidemment pas figé. Il y a beaucoup de concurrence et de joueurs de qualité. Ce sera au staff de se gratter la tête et de faire des choix.

Comment vous sentez-vous à ce poste ?
J'ai encore une grosse marge de progression. J'essaye de travailler à côté d'un garçon comme Yannick Jauzion qui est la référence française même beaucoup plus. C'est plaisant. J'apprends au jour le jour.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mer 17 Nov 2010 - 19:09
«Nous savons que les Argentins sont non seulement pénibles, mais intelligents.» A lui seul, ce constat de Marc Lièvremont cristallise toute la roublardise des Pumas. A la fois talentueux, malicieux et provocateurs, les Argentins se subliment dans un secteur de jeu bien précis : la mêlée. Emmenés par une première ligne de vaillants patriarches - Rodrigo Roncero (33 ans), Mario Ledesma (37 ans), Martin Scelzo (34 ans) - les Pumas posent toujours autant de problèmes aux avants français. Même les nouvelles règles - qui ne permettent plus notamment de ralentir les ballons - ne semblent pas avoir altéré la dimension du pack de l'Argentine.
LES AVANTS FRANCAIS PREVENUS
La première ligne des Pumas

Didier Retière, l'entraîneur des avants tricolores, n'aura pas besoin de grandes tirades pour motiver sa première ligne. Les Pumas ont définitivement gagné le respect des Coqs. « C'est une mêlée qui reste très lourde et puissante, prévient le pilier Thomas Domingo. Ils se rassurent dans ce secteur pour imposer leur jeu derrière. Ils vont essayer de nous piéger. Et puis ce sont des joueurs intelligents, qui réfléchissent beaucoup à la manière d'améliorer leurs performances en mêlée.» Pour l'autre pilier français, Nicolas Mas, les avants français devront être « très efficaces sur (leurs) introductions face à une mêlée toujours truqueuse. C'est un gros challenge qui est devant nous.» Le talonneur des Bleus, William Servat, rappelle enfin que le pack des Pumas reste « une référence mondiale avec une très, très grosse mêlée internationale. »

LES PUMAS VUS PAR CHRISTIAN CALIFANO

«La mêlée argentine a gardé tout son vice, estime l'ancien pilier du XV de France (72 sélections entre 1992 et 2007). Ils ont crée un système de mêlée, la "Bajadita" (placement du corps très bas et appuis au sol inversés pour les piliers, et deuxième lignes qui poussent les piliers par l'extérieur) qui a fait fureur pendant des années. Si tu ne les respectes pas devant, tu te fais vraiment ch... S'ils n'arrivent pas à désaxer la mêlée, ils ont toujours ce petit truc de filou pour l'écrouler. Ils ont cette roublardise et ont conservé cette faculté à faire dégoupiller. Il ne faut pas entrer dans leur jeu.» - Vincent PERE-LAHAILLE

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mer 17 Nov 2010 - 22:24
Le 17/11/2010 à 20:16 | Mis à jour le 17/11/2010 à 20:58
1 COMMENTAIRE
Rugby-XV de France
Pourquoi n'y arrivent-ils pas ?
Depuis 2002, le XV de France ne s'est imposé qu'à deux reprises face à l'Argentine en neuf confrontations. Comment expliquer un tel bilan ?
Rugby - XV de France : Les Pumas décryptés

«Affronter la France, c'est se donner rendez-vous avec eux-mêmes...» Conseiller technique auprès de l'Argentine durant deux saisons, Fabien Galthié connaît parfaitement l'état d'esprit qui anime les Argentins à chaque rencontre avec le XV de France. «Les internationaux français sont leurs coéquipiers, leurs amis, parfois, constate l'actuel entraîneur de Montpellier dans les colonnes de L'Equipe. Ils veulent être considérés, aux yeux de leurs collègues, comme de bons joueurs de rugby, courageux. Alors ils mobilisent tout leur être.» Les Bleus sont cernés. Depuis 2002, le bilan face aux Pumas est saisissant : deux victoire (2006 et 2008) pour sept revers. Un bilan aussi noir que contre les Wallabies ou les All Blacks.
LES BLEUS DEFAILLANTS EN CONQUETE

«Affronter la France, c'est se donner rendez-vous avec eux-mêmes. Ils veulent être considérés, aux yeux de leurs collègues, comme de bons joueurs de rugby, courageux. Alors ils mobilisent tout leur être.» (Fabien Galthié)

Comment expliquer que les Français déjouent aussi souvent face aux Argentins ? «Il y a peut-être eu une une sorte d'inhibition auparavant mais maintenant ce n'est plus le cas, avoue Imanol Harinordoquy. On était peut-être aussi moins motivés que face à une autre nation.» A la moindre évocation de l'Argentine, le même soupir s'échappe de la bouche des Tricolores. «J'ai de très mauvais souvenirs, insiste Jérôme Thion. Il y a une dimension dans le combat qui est assez rare. Ce sont des matches très difficiles à jouer.» Et la dernière fessée reçue par le XV de France à Buenos Aires (41-13) continue de hanter la mémoire des protégés de Marc Lièvremont. «La motivation est toute trouvée», rappelle Lionel Nallet à voix basse.
LES BLEUS NE S'ADAPTENT PAS

Souvent pris en conquête, le XV de France est surtout mis en échec tactiquement. «On a tendance à ne pas savoir s'adapter, souligne le deuxième-ligne du Racing-Métro. Il faut avoir une plus grande maturité dans notre jeu.» Les Pumas brouillent le collectif tricolore. Pas si surprenant. «Tactiquement, ils préparent le match durant leurs nuits blanches, confie Galthié. Les joueurs se sentent responsables de la préparation du match.» Les Argentins se disent tout, ne se cachent rien. Samedi soir, «ils seront favoris», sourit Imanol Harinordoquy, l'esprit déjà habité par ce prochain «combat à la limite.» Plus qu'une revanche, le XV de France de Marc Lièvremont veut désormais «se réhabiliter aux yeux de tous.» Vincent PERE-LAHAILLE

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Jeu 18 Nov 2010 - 11:52

Yannick Jauzion sera associé à Aurélien Rougerie samedi face à l'Argentine. « Il évolue depuis plus d'un an et demi à ce poste, lance le Toulousain au sujet du Clermontois. Il a tous ses repères. »

« Sur la balance, il y a du poids, reconnaît Jauzion. On est habitué, Aurélien (Rougerie) et moi, à jouer à ce poste en club. On est capable d'évoluer sur plusieurs secteurs. La puissance est une chose mais il faut savoir l'utiliser au bon moment et au bon endroit. C'est une demi surprise de me retrouver au côté d'Aurélien. Il évolue depuis plus d'un an et demi à ce poste. Il a tous ses repères. C'est une question d'entente entre nous d'eux, de bien se comprendre. J'espère qu'il n'y aura pas de soucis mais je ne vois pas pourquoi il y en aurait. »

moi je dis si jauzion le dit Laughing
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Jeu 18 Nov 2010 - 18:38
Paroles à la puissance

Paroles à la puissance - RUGBY - Test Match
Icon Sport

* Infos liées :
* Pierre : "Jouer est un privilège"
* Porical: "Il faut se méfier"
* Andreu: "C’est aussi ouvert pour moi"
* Domingo : l’élève face aux maîtres

A eux deux, ils comptent 125 sélections avec l’équipe de France. Mais samedi face à l’Argentine, Yannick Jauzion et Aurélien Rougerie seront associés pour la première fois au centre, poste que le Clermontois n’occupe en club que depuis un an et demi. Ils se livrent sur leur association inédite.

Vous allez être associés pour la première fois au centre en équipe de France. Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Yannick JAUZION : Il ne faut pas se poser mille questions. Le plus important reste le terrain et l’essentiel sera donc de bien communiquer durant le match.

Aurélien ROUGERIE : Chaque sélection est un plaisir, quel que soit le poste que j’occupe. Mais là, j’avoue que c’est excitant de relever ce challenge. Et puis à côté de Yannick, il n’y a aucun souci à se faire.

Même si vous n’avez jamais joué ensemble au centre, vous vous côtoyez depuis de longues années en sélection. Est-ce un avantage ?

Y.J. : Oui, car on s’apprécie et nous nous faisons confiance mutuellement. Surtout, nous connaissons chacun les qualités de l’autre. Le but sera de faire briller l’autre (sourires).

A.R. : C’est effectivement un point positif car je côtoie Yannick, et aussi Damien (titulaire à l’ouverture, NDLR) depuis longtemps. D’abord dans les confrontations entre Clermont, Toulouse et Biarritz et puis, nous avons aussi nos habitudes en équipe de France. C’est un repère supplémentaire pour moi, une base intéressante.

Avez-vous des craintes sur le secteur de la défense ?

Y.J. : C’est vrai que la défense reste le domaine le plus compliqué quand on crée une nouvelle association qui manque d’automatismes car nous avons tous nos habitudes en club et là, il faut toutefois trouver des repères communs.

On parle beaucoup de ce triangle d’attaque qui sera le plus lourd de l’histoire du XV de France…

Y.J. : La puissance est une chose mais il faut savoir l’utiliser de manière efficace.

A.R. : Tant mieux qu’on parle beaucoup de notre puissance. Du coup, nous sommes attendus uniquement sur ce secteur alors que nous avons d’autres qualités à faire valoir…

Yannick, que peut apporter Aurélien Rougerie en position de deuxième centre ?

Y.J. : Aurélien est un joueur puissant, athlétique et donc capable de mettre à mal le premier rideau défensif adverse. Mais c’est surtout un joueur complet. Il peut rentrer sa course pour franchir mais aussi jouer en débordement. Aurélien a l’habitude de jouer deuxième centre depuis maintenant un an et demi. Il s’est rapidement adapté à ce nouveau poste. Et si Vern Cotter l’a placé au centre, c’est qu’il sentait en lui les capacités pour s’y affirmer. Au final, c’est une très bonne idée.

Aurélien, vous inspirez-vous d’un joueur en particulier pour améliorer vos performances dans ce rôle que vous avez découvert il y a moins de deux ans ?

A.R. : Je me suis beaucoup inspiré des performances de Tony Marsh (ancien centre international, NDLR), que j’ai côtoyé à Clermont. Il excellait dans l’art du placement. Depuis un certain, je regarde des vidéos montages à Clermont sur ses prestations. J’effectue ce travail seul et il m’aide à progresser. Après, dorénavant, quand je regarde un match, j’observe davantage la circulation l’ensemble des joueurs, notamment sur les renversements de jeu. C’est la différence quand on joue centre, on est concerné par tous les déplacements. Quand on joue à l’aile, observer ceux des ailiers et des arrières suffit.

A titre individuel, quel sera votre rôle l’un par rapport à l’autre ?

Y.J. : Jouer debout serait l’idéal. Mais essayons d’abord de jouer de façon simple et efficace. Avec Damien Traille, notre but sera de ménager le maximum d’espaces pour Aurélien.

A.R. : Deuxième centre, c’est savoir faire jouer les autres. Tu dois créer le joint entre les premiers attaquants, à savoir l’ouvreur et le premier centre, et les derniers, ailiers et arrières. Avec le recul, il faut avoir une certaine maturité par rapport au poste d’ailier, car il faut accepter de ne pas faire la différence tout seul sur son adversaire direct mais se contenter de fixer et donner. Il y a deux ans, je n’étais peut-être pas encore prêt mais maintenant, faire une passe décisive me procure autant de plaisir que marquer un essai. Au-delà, il y a également plus de travail sans ballon pour créer des espaces à ses partenaires.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26257
Réputation : 276
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Jeu 18 Nov 2010 - 18:40
c'est beau ça me fait penser à ça lol