ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité
Invité

Re: xv de france

le Dim 25 Sep 2011 - 19:09
Les joueurs sont de vrais e.nculés. On sait que ca se passe mal dans le groupe, qu'il y a des clans depuis (trop) longtemps, et pourtant y'a personne pour l'ouvrir. Aujourd'hui, à l'image de Damien Traille apres la branlée contre les blacks, ils se lachent contre le selectionneur. Un peu facile.

Ca ressemble de plus en plus en plus à une selection de manchots en vacances à Knysna: une equipe de petits cons egoistes dirigée par un gars qui n'a pas fait ses preuves et que tout le monde lache avant la débacle.

Traille a écrit: J’ai les boules, a lâché l’arrière tricolore à chaud. Quand on est sorti à la mi-temps et qu’on n’a pas d’explication, c’est dur. Je considère ça comme une sanction. C’est la première fois qu’on me sort à la pause et quand on est compétiteur, c’est compliqué. Pour la confiance, ce n’est pas évident non plus. Je suis un compétiteur, j’ai déjà reçu des claques et je vais me relever. J’ai joué partout et nulle part dans cette équipe. Il y a un manque de repères, un problème de confiance individuelle et d’automatismes. Par exemple, pendant le match, on annule une combinaison et, finalement, on la joue. Résultat, je suis mal placé sur l’action. Mais c’est le staff qui décide, nous, on s’adapte.

Traille, ca fait 4 ans qu'il cautionne le systeme Lievremont. Il en est meme le symbole. C'est aujourd'hui qu'il l'ouvre ? Qu'il aille s'acheter un billet retour pour Biarritz s'il n'est pas content de son sort. D'autres feront aussi bien ou mieux que lui

http://www.rmcsport.fr/editorial/185134/le-malaise-sinstalle/

On file droit vers le grand debalage et le reglement de comptes apres la defaite contre les anglais
avatar
roudoudou
politologue
politologue
Nombre de messages : 814
Humeur : Désespéré
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/03/2009

Re: xv de france

le Dim 25 Sep 2011 - 19:53
Et Picamole, il donne quoi comme excuse ? Les blacks ne lui avaient pas donné la combinaison ?
Monsieur Drop
grande gueule
grande gueule
Nombre de messages : 32
Réputation : 3
Date d'inscription : 30/11/2010

Re: xv de france

le Dim 25 Sep 2011 - 21:10
L'est pas bien dans sa tête le p'tit Louis. Paraît même que Lièvremont aurait demandé à Maso d'être à son chevet.
Gaffe Jo !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Dim 25 Sep 2011 - 21:22
tain je vous le dit la greve n'est pas loin
un sélectionneur qui ne supporte pas la pression et proche de la dépression cqfd

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Dim 25 Sep 2011 - 22:42
a défaite contre la Nouvelle-Zélande samedi a mis en lumière les carences des Bleus. Les défaillances collectives comme individuelles devront vite être corrigées en vue de la suite du Mondial.

Avec notre envoyé spécial en Nouvelle-Zélande,

La défense
Les Bleus ont donné le bâton pour se faire battre samedi contre la Nouvelle-Zélande. Dominateurs durant une dizaine de minutes, ils ont concédé un essai sur la première incursion des All Blacks dans leur camp. La faute à une défense hors du coup, au sein de laquelle les erreurs individuelles se sont multipliées tout au long de la rencontre. Contre les meilleurs joueurs de la planète, ça ne pardonne pas. « Je ressens de la frustration d’avoir laissé les Néo-Zélandais prendre le score trop vite, ne pas les avoir obligés à se dépasser un peu plus en concédant des essais sur des fautes de défense, a expliqué Marc Lièvremont lors du traditionnel débriefing d’après-match dimanche. Chacun a fait la sienne et, à chaque fois, on l’a payé cash. (…) On ne peut pas lacher un match comme ça sur des fautes de défense aussi simples. » Les Français, dépassés sur la ligne d’avantage, ont manqué dix-neuf plaquages sur l’ensemble de la rencontre, dont treize lors de la seule première mi-temps. Une statistique rédhibitoire au niveau international. Il est urgent de serrer les rangs en vue des matchs décisifs.

La mêlée
« C’était une mauvaise surprise », a reconnu Lièvremont au sujet du rendement de ses avants dans ce domaine. Débarquées en Nouvelle-Zélande avec l’une des mêlées les plus solides au monde, un statut acquis avec des performances de premier plan depuis deux ans, les troupes de Thierry Dusautoir ont déçu. Surtout au cours d’un premier acte où ils n’ont jamais trouvé le bon tempo pour contrer la malice des Blacks au moment de l’impact. « J’espérais qu’on tienne le coup sans William Servat en première mi-temps pour enfoncer le clou en deuxième. Je pensais à ce type de scénario depuis un petit moment. La blessure de Nicolas Mas nous a joué des tours dans ce sens-là. J’aurais bien envisagé démarrer avec cette première ligne et faire entrer William Servat et Nicolas Mas en deuxième mi-temps. Cela n’a pas été possible et quelque part, notre mêlée met fin à notre bon début de match, avec cette première pénalité et l’essai qui s’en suit. » Avec le retour annoncé du Perpignanais pour les phases finales et la montée en puissance espérée du Toulousain après son opération du genou gauche, le paquet d’avants français devra retrouver des couleurs pour la suite de la compétition.

La constance
Comme depuis le début du tournoi, les partenaires d’Aurélien Rougerie ont alterné le bon et le très moyen, voire mauvais, sur la pelouse de l’Eden Park d’Auckland. Après une entrée en matière enthousiasmante, ils ont connu un trou d’air d’une vingtaine de minutes pour laisser les Néo-Zélandais s’envoler au score. Ils ont ensuite repris le fil de leur match au retour des vestiaires, même s’ils ont encore connu des sautes d’attention que le sélectionneur ne s’explique pas. Il refuse néanmoins de baisser les bras. « Je suis un peu découragé ponctuellement, jamais sur la durée. On est le lendemain du match et dès hier soir (samedi), j’ai échangé avec les joueurs, avec certains du staff pour discuter, pour positiver, pour avancer, pour corriger. En trois matchs, il n’y en pas eu un seul aussi abouti que je l’aurais aimé. Il y a eu des choses intéressantes sur chacune des rencontres mais pas suffisamment pour nous permettre de travailler dans la sérénité. » Maintenir sa performance à un haut niveau durant 80 minutes sera impératif pour le XV de France s’il souhaite aller le plus loin possible dans cette compétition.

Un XV à dessiner
Lièvremont avait déclaré qu’il considérait les premiers matchs de poule comme des rencontres pour préparer les rencontres à élimination directe et qu’il en profiterait pour poursuivre sa revue d’effectif. Hormis Alexis Palisson, indisponible depuis le début de la compétition, et Jean-Marc Doussain, arrivé cette semaine en Nouvelle-Zélande au relais de David DSK-rela, tous les joueurs ont eu du temps de jeu sur les trois premières rencontres. Mais dorénavant, les entraîneurs souhaitent resserrer le groupe. « Nous avons eu trois matchs sans grosse intensité énergétique, pas des matchs très heurtés où on finit blessé et où il te faut trois-quatre jours pour récupérer. Nous aurons donc besoin d’avoir une équipe plus figée, avec moins de changements, en tenant compte des enseignements d’hier (samedi) et des autres matchs. Aujourd’hui, j’irai plutôt vers une équipe contre les Tonga qui sera assez proche de celle qui jouera le quart de finale. » Dès lundi (mardi à Auckland), les Bleus devraient donc y voir plus clair sur leur statut personnel dans cette équipe, avec l’annonce du XV de départ en vue du dernier match du premier tour contre les Tonga.

Rédigé par Geoffrey STEINES
aite tricolore face aux Néo-Zélandais (17-37) n'est pas restée sans conséquences. L'après-match a révélé les tensions -parfois vives- existants au sein du XV de France. Midi Olympique ouvre le dossier dans son édition à paraître dimanche, développant les tensions entre joueurs et staff.
Publié le 25 septembre 2011 à 22:29 par E.M.
Les Bleus sous tension

L'équilibre fragile qui existait depuis quelques mois en équipe de France n'a pas résisté au révélateur All Blacks. Si les Bleus restent en course pour la qualification et s'ils peuvent rêver de poursuivre jusqu'en finale en cas de succès face à l'Angleterre -adversaire promis en quart de finale-, les choses se compliquent en coulisses. "En instance de divorce" titre Midi Olympique pour relater les faits qui ont contribué à creuser un fossé d'incompréhension de plus en plus grand entre les joueurs tricolores et leur entraîneur Marc Lièvremont.

Les dernières critiques du technicien, ses décisions radicales à la mi-temps de la rencontre Nouvelle-Zélande - France ont provoqué des ravages. Dès la fin du match, le troisième ligne Louis Picamoles ne cachait pas son incompréhension après son remplacement à la mi-temps : "Là, je ressens une grosse frustration. Je suis assez énervé et je vais avoir du mal à m'en remettre. J'ai fait des erreurs et je vais les assumer, mais j'aurais voulu revenir sur le terrain. Je me sentais de mieux en mieux et j'aurais voulu pouvoir le montrer. Mais je n'ai pas eu le choix. C'est dur. Si je me contente de cette prestation, je n'ai rien à faire ici." A ce sujet, Marc Lièvremont a répondu dimanche que "ce genre de choses regarde la vie de groupe".

D'ordinaire réservé, Damien Traille s'exprime dans les colonnes de Midi Olympique pour confier sa déception. "J'ai les boules. Je n’avais pas l’impression d’être le seul responsable. J’ai joué partout et nulle part dans cette équipe. Mais c’est le staff qui décide..." Le Biarrot n'hésite pas à pointer du doigt certaines carences : "Depuis le début de la compétition, notre jeu n'est pas au point, que ce soit offensivement ou défensivement." Après trois matchs sans convaincre, les Bleus sont plongés dans le doute et les rapports se tendent avec Marc Lièvremont qui a encore stigmatisé certains de ses joueurs et qui se retrouve aujourd'hui isolé.

Retrouvez l'interview de Damien Traille et un dossier complet sur les tensions au sein des Bleus dans Midi Olympique ce lundi.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 7:19
Sous le feu des projecteurs après ses récentes sorties médiatiques, Marc Lièvremont concentre à lui seul la plupart des critiques. Avant d'affronter le Tonga, les chantiers restent nombreux pour le sélectionneur. Etat des lieux.

(Avec D.R à Auckland)

Remis en cause par ses joueurs
Les premières fissures entre le sélectionneur et certains membres de son groupe commencent à être visibles. En off, les joueurs du XV de France remettent en cause la politique de leur entraineur et sa façon de communiquer. Samedi soir, dans les travées de l'Eden Park, deux d'entre eux ont témoigné à visage découvert. Et laisser poindre leur incompréhension après leur sortie à la mi-temps. «On manque de repères, cela se voit et ça ne date pas d'aujourd'hui, atteste Damien Traille. On est fébriles, on manque de maitrise et de lucidité.» Une rancœur partagée publiquement par Louis Picamoles. «Je suis déçu, frustré et très énervé, fulminait-il. On va bien voir ce que ça donne à la vidéo, mais là, à chaud, sans explications, j'ai les boules.»

Une gestion incohérente
Depuis plusieurs mois, Marc Lièvremont ne cesse de répéter qu'il gagnera la Coupe du monde avec un groupe homogène et trente joueurs aguerris. Ces derniers jours, le patron des Bleus a pris un virage à 180 degrés. Et annoncé qu'il était temps de «figer un quinze-type». En manque de repères et d'automatismes, les joueurs réclament cette gestion depuis des lustres. Un message qui semble enfin avoir été entendu par le sélectionneur, conscient de ne pas pouvoir compter sur des joueurs de même niveau. Contre le Tonga, les «titulaires» seront alignés. Pour les déçus, la fin du Mondial risque d'être longue.

Des lacunes à corriger d'urgence
«On ne peut pas continuer à faire autant de cadeaux», lâchait Lièvremont au moment d'analyser la prestation de ses hommes contre la Nouvelle-Zélande. Louée ces dernières semaines, la défense a pris l'eau à Auckland en encaissant cinq essais. Avec 18 plaquages manqués, les Bleus ont facilité la tâche de la bande à Carter. Autre chantier : l'attaque. Samedi, les Français ont inscrit deux essais, sur une interception de Mermoz et une inspiration de Trinh-Duc. Aucun en attaque placée, le talon d'Achille des Bleus. Un mal à repenser.

Une claque positive ?
Et si finalement ce revers n'était pas le point de départ d'une belle et grande aventure ? Tout le monde veut y croire. Pourtant, en perdant face aux Blacks, le XV de France a affiché ses limites du moment (voir ci-dessus). Les optimistes avanceront que la finale du Mondial n'est que dans un mois (23 octobre), ce qui laisse du temps aux Français pour se refaire une santé. «Jouer les Blacks en poule ça permet de te situer, avoue Morgan Parra. Le sentiment, c'est qu'on peut construire là-dessus.» Le temps presse. Avec un probable quart de finale contre l'Angleterre et une possible demie face au pays de Galles ou l'Irlande, rien n'est impossible.

Nouvelle-Zélande - France en images:

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 7:23
Laughing croq ?

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 19:49
Oui, Marc Lièvremont a dérapé samedi soir quand il a balancé au journaliste du Parisien, Matthieu Le Chevallier, la phrase de ce début de Coupe du monde: «Tu m’emmerdes avec ta question.» Lorsque votre équipe vient de prendre 20 points dans la vue face aux Blacks, oui, on peut demander à son sélectionneur s’il pense toujours pouvoir devenir champion du monde. C’était même la bonne question du soir. L’intéressé y a vu une provocation, il a eu tort. Sur son Twitter, le journaliste a expliqué par la suite que l’incident entre le sélectionneur et lui s’était «clos en tête à tête.»


On aurait pu en rester là. Mais non. Il y a eu dimanche matin cette conférence de presse matinale pour revenir sur la défaite de la veille, une conférence où on n’a rien retenu si ce n’est qu’un nouveau dérapage verbal supposé du patron des Bleus. Les images ne disent pas tout. Elles montrent les réponses mais pas les questions. Elle montrent un Lièvremont piqué mais pas celui qui tient la banderille. Comme il ne s’en cache pas sur son Twitter, on peut le nommer, il s’agit de Richard Escot, patron de la rubrique rugby de l’Equipe. Escot a toujours douté des compétences de Lièvremont pour le job, c’est son choix et je partage une partie de ses critiques. Alors que le sélectionneur refuse poliment de critiquer ou saluer la performance de tel ou tel joueur, il insiste et exige de lui des réponses.

Le site Sport.fr a pris soin de retranscrire la suite de l’échange in extenso. A vous de vous faire votre avis.

- «Marc, si on fait une conférence de presse, c'est aussi pour avoir des réponses, ça fait deux questions qu'on pose sur les déceptions et sur les joueurs... »

-(il coupe) «Eh bien, il faudra te satisfaire de ça. Que ça te plaise, ou non, d'accord ?»

- «Non, pas d'accord.»

-«Si tu n'es pas d'accord, tu peux quitter la salle, si mes réponses ne te conviennent pas.»

- «On est là pour poser des questions, c'est une tribune de presse...»

- «On peut parler du jeu, je l'ai déjà dit, je n'ai pas débriefé le match, ni individuellement, ni collectivement. Je ne donnerai pas de critiques ou de satisfactions individuelles ce matin. Et vous continuez... Je le répète, tu peux prendre la porte.»

- «Est-ce que l'énervement -on a vu ta sortie assez vulgaire de la veille...

- «Il n'est pas aussi de ton côté, et non pas uniquement du côté des joueurs que tu sors à la mi-temps ?»

- «Il y a de la frustration, bien sûr. Je trouve la question déplacée, on vient d'en prendre quarante. Tu la trouves vulgaire ma réponse, je m'en fous. Tu me cherches décidément, toi aussi...»

- «En mondovision, répondre: « Tu m'emmerdes avec ta question ! », à un journaliste français, c'est déplacé.»

- «Eh bien j'assume, j'assume...»

La conférence de presse reprend, Lièvremont donne des réponses à nos questions avant un nouvel échange avec le journaliste de l’Equipe qui revient à la charge. - «Marc, je vais reformuler la question d'une autre façon, parce que je n'ai pas envie de me faire insulter...» - «Oh, mais c'est vrai que je suis coutumier du fait d'insulter les gens. On sait bien que je suis un grossier personnage.» - «Ce que je veux dire, c'est quel est maintenant, après ces trois matches, l'objectif de l'équipe de France ?» - «J'en ai déjà parlé. Ou vous ne m'écoutez pas, ou vous me posez toujours les mêmes questions pour me faire sortir de mes gonds et en devenir grossier peut-être... [...] Notre but est de digérer ce match, de gagner les Tonga et de préparer notre quart de finale. Après, c'est toujours le même l'objectif, on joue une compétition pour aller le plus loin possible et gagner une Coupe du monde. [...] J'ai réagi peut-être de manière violente, certes, tu en remets une couche aujourd'hui.»



Je connais mal Marc Lièvremont, je ne suis pas ici pour le défendre. Habitué à jongler avec tous les sports, je n’ai pas les rapports approfondis que peuvent entretenir certains confrères avec lui. Si j’ai toujours eu des doutes sur le sélectionneur mais je lui reconnais une qualité: sa franchise. La pirouette est un art rhétorique qu’il n’a jamais maitrisé(ou voulu maîtriser). Sur ce point, Lièvremont est bien l’anti-Domenech qui tout en restant poli affichait un mépris évident des médias. Les journalistes chargés de suivre l’équipe de France au quotidien n’en sont pas encore à demander à Reporter Sans Frontière à se mobiliser pour leur cause. Que voulons-nous? Des échanges fades et convenus à l’anglo-saxonne ? De la langue de bois à finir de raser la forêt amazonienne? En décidant de porter le fer, l’Equipe s’expose à ramasser quelques coups de griffes de sa «victime». Lièvremont a dit merde en mondovision. On ne va pas le juger pour ça, ni pour l’amabilité de ses réponses. Il y a déjà beaucoup à dire sur les performances de son équipe de France pour ouvrir un procès qu’il ne mérite pas de l’être.

08:34 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (9) | Envoyer cette note

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 21:03
http://www.canalplus.fr/c-sport/pid1765-c-infosport.html

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 21:19
Marc Lièvremont, sélectionneur des Bleus, a annoncé lundi (mardi à Auckland) la composition du XV de France pour le match contre les Tonga samedi, décisif en vue de la qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde.

Le XV français : Médard - Palisson, Rougerie, Mermoz, Clerc - (o) Parra, (m) Yachvili - Bonnaire, Lakafia, Dusautoir (cap) - Nallet, Papé - Ducalcon, Servat, Poux

Remplaçants : Szarzewski, Barcella, Pierre, Harinordoquy, Trinh-Duc, Estebanez, Heymans

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Invité
Invité

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 21:39
J'espere qu'il va faire l'amour à Doussain toute la nuit pour se faire pardonner

je viens de voir l'integralité de la conf de presse (info sport+). Il peut pas s'en empecher. Dans son couplet sur Parra, qui lui a donné entiere satisfaction en 10 (sic) et à qui "il accorde sa confiance", il ajoute que dans son esprit, Yachvilli est meilleur que Parra en 9


Et que dire de son idee de faire jouer Servat pilier gauche Laughing Ce mec est genial
Monsieur Drop
grande gueule
grande gueule
Nombre de messages : 32
Réputation : 3
Date d'inscription : 30/11/2010

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 22:03
Remettre Parra en 10...
Je pense que ce type n'a plus l'intégralité de ses facultés intellectuelles. Sérieusement.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 22:13
Dimitri Yachvili, demi de mêlée du XV de France, a assuré en conférence de presse mardi que les joueurs n'avaient aucun problème avec le staff.

« Si ça peut vous rassurer, il n’y a aucun problème entre nous avec qui que ce soit, a expliqué Dimitri Yachvili en conférence de presse. On sait très bien qu’il faut qu’on reste solidaire avec le staff. Si on gagne, on le fera ensemble. »

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 22:16
Monsieur Drop a écrit:Remettre Parra en 10...
Je pense que ce type n'a plus l'intégralité de ses facultés intellectuelles. Sérieusement.

ouais enfin yach+ parra + palisson +medard+ clerc
rougerie et mermoz
cette équipe devrait avoir des jambes de feu et un mental de fou
Embarassed


_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Invité
Invité

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 22:19
totowsky a écrit:
Dimitri Yachvili, demi de mêlée du XV de France, a assuré en conférence de presse mardi que les joueurs n'avaient aucun problème avec le staff.

« Si ça peut vous rassurer, il n’y a aucun problème entre nous avec qui que ce soit, a expliqué Dimitri Yachvili en conférence de presse. On sait très bien qu’il faut qu’on reste solidaire avec le staff. Si on gagne, on le fera ensemble. »

N'Tamack ne dit pas autre chose. D'ailleurs, il ne dit plus rien depuis que Quesada a pris les commandes.
Monsieur Drop
grande gueule
grande gueule
Nombre de messages : 32
Réputation : 3
Date d'inscription : 30/11/2010

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 22:54
Pas con ça. Si Ellissalde remet le short, Quesada pourrait bien en faire de même non ?
On tient un truc là les mecs. Quelqu'un a le portable de Marco ?
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 22:58
marco nous lit Smile

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Monsieur Drop
grande gueule
grande gueule
Nombre de messages : 32
Réputation : 3
Date d'inscription : 30/11/2010

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 23:09
J'espère bien, car plus j'y réfléchis, plus je trouve la solution géniale.
Quésada en 10 pousse de facto Parra en 5. On résout du coup les insuffisances de Nallet.
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16969
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 23:14
Le souci c'est que Graham Henry nous lit aussi.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
Invité
Invité

Re: xv de france

le Lun 26 Sep 2011 - 23:19
Monsieur Drop a écrit:J'espère bien, car plus j'y réfléchis, plus je trouve la solution géniale.
Quésada en 10 pousse de facto Parra en 5. On résout du coup les insuffisances de Nallet.

Et quel est le con qui a poussé Servat à gauche ?
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 3833
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 52
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: xv de france

le Mar 27 Sep 2011 - 7:00
Monsieur Drop a écrit:Remettre Parra en 10...
Je pense que ce type n'a plus l'intégralité de ses facultés intellectuelles. Sérieusement.

Vern et Bourgouin aussi ont fait jouer Parra en 10...
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mar 27 Sep 2011 - 7:01
De notre envoyé spécial en Nouvelle-Zélande,

On s’attendait à un nouveau coup de gueule de Marc Lièvremont contre la presse ou des premières révélations publiques de la part des joueurs sur un possible éloignement avec le staff. Il n’en a rien été mardi à Takapuna. L’entraîneur en chef des Bleus avait le sourire, en conférence de presse, en dévoilant son XV de départ pour affronter les Tonga samedi à Wellington. Les joueurs, eux, ont fait part de leur étonnement sur les récents articles de presse relatant d'éventuelles tensions. « J'ai eu écho qu'il y a avait des bruits, des rumeurs sur des petits soulèvements de joueurs ou je ne sais pas trop quoi, raconte le deuxième ligne Lionel Nallet. Aujourd'hui, il y a une très bonne ambiance au niveau du groupe, on est très solidaire. Hier (lundi) on a débriefé le match (contre la Nouvelle-Zélande) avec les coachs, ça s'est très bien passé. Marc et les entraîneurs ont pointé des choses qui ne sont pas allées, on a beaucoup regardé sur la défense, les points qui n'allaient pas... Tout se passe bien, j'ai un peu de mal à comprendre ce qui peut laisser transparaître (une mauvaise ambiance) au niveau de la France. J'ai eu des appels comme quoi c'était un peu le souk, j'ai eu du mal à comprendre pourquoi on me demandait ça. »

Les déclarations acerbes de Damien Traille et Louis Picamoles, remplacés dès la mi-temps, face aux Blacks, ainsi que le discours en off de certains, avaient suscité la polémique. Marc Lièvremont, passé en premier devant micros et caméras, s’est chargé de l’éteindre. « Les joueurs ont évidemment le droit d'exprimer leur déception, a-t-il souligné. Que ce soit Louis (Picamoles) ou Damien (Traille), ils sont venus spontanément auprès de moi par rapport à leur sortie dans la presse mais comme je ne lis pas la presse, je leur ai dit qu'il n'y avais pas de souci. Je n'ai jamais empêché un joueur d'exprimer sa déception. Ce sont des compétiteurs. On a eu l'occasion d'en reparler depuis donc il n'y a pas de problème. » Des paroles confirmées, non pas par les intéressés non retenu pour ce dernier match de poules et donc inaccessibles à la presse, mais par certains de leurs partenaires. « Chacun est libre de dire ce qu’il pense et ce qu’il ressent, affirme le troisième ligne Julien Bonnaire. Nous n’avons jamais été bridés à ce niveau-là. Et si quelqu’un a besoin d’explications, il peut aller les demander. »

Tout va bien dans le meilleur des mondes donc dans les rangs du XV de France. Le divorce annoncé entre certains joueurs et Lièvremont dans la presse ne serait qu’une pure affabulation. « Si ça peut vous rassurer, il n’y a aucun problème entre nous avec qui que ce soit, a lancé Dimitri Yachvili devant la presse. On sait très bien qu’il faut qu’on reste solidaire avec le staff. Si on gagne, on le fera ensemble. » Le discours est le même pour son partenaire de club, Fabien Barcella. « Le groupe vit bien, selon le pilier biarrot. Il n’y a pas eu trop de tension et j’espère qu’il n’y en aura pas. » Lundi, le Midi Olympique affirmait, selon des déclarations d’un joueur le mois dernier à Dublin que « Lièvremont avait 25 joueurs sur 30 contre lui ». Mais qui ? « Cela fait beaucoup 25, a lancé Luc Ducalcon avec le sourire. Moi, je n’ai pas voté ! Je n’ai pas ce ressenti. Il n’y a pas le feu. C’est sûr que les 30 joueurs ne sont pas d’accord avec lui, mais c’est le cas partout. Je ne pense pas que ce soit vraiment la réalité. Il y a des déçus et il y en aura toujours, c’est la vie normale d’un groupe. » Un groupe dont la moindre petite phrase est désormais décortiquée à la loupe. En attendant une autre polémique ?

Rédigé par Jean-François PATURAUD Le contacter

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mar 27 Sep 2011 - 7:02
Titi a écrit:Le souci c'est que Graham Henry nous lit aussi.


évidement ce qui me permet de lui passer un petit coucou à notre riton Smile

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Monsieur Drop
grande gueule
grande gueule
Nombre de messages : 32
Réputation : 3
Date d'inscription : 30/11/2010

Re: xv de france

le Mar 27 Sep 2011 - 7:32
velveteethol a écrit:
Monsieur Drop a écrit:Remettre Parra en 10...
Je pense que ce type n'a plus l'intégralité de ses facultés intellectuelles. Sérieusement.

Vern et Bourgouin aussi ont fait jouer Parra en 10...

Je ne fais pas référence à la pré-histoire. Je me base sur France-NZ. Il a vraiment été bon sur ce match Parra ?
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 3833
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 52
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: xv de france

le Mar 27 Sep 2011 - 11:01
pas vu le match...
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: xv de france

le Mar 27 Sep 2011 - 17:41
ben il n'a pas été mauvais vu son expérience et le contexte

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Contenu sponsorisé

Re: xv de france

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum