ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26117
Réputation : 255
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

france argentine

le Lun 15 Nov 2010 - 20:12
XV de France contre l’Argentine : enfin l’artillerie lourde
Posté le 15.11.2010 dans Analyses par Ludovic Ninet / Lu 590 fois


Retour de Servat qui s’est soigné, entrée des « cadors » Nallet, Dusautoir, Jauzion et Rougerie – 216 sélections d’un coup –, du maître à jouer Parra et du petit nouveau Huget. Lièvremont sort la grosse équipe pour affronter les Pumas que le XV de France n’a battus que deux fois (en neuf rencontres) depuis 1999 et qui nous ont atomisé 41-13 en juin dernier. Enfin un peu de sérieux.

A s’être engagé à faire jouer tout le monde sur les deux premiers tests, Marc Lièvremont s’est bel et bien piégé lui-même et le reconnaît : « On s’était fixé d’impliquer tous les joueurs issus du groupe des trente, expliqua-t-il dimanche. Evidemment, ce sont des choix compliqués. » Le voilà donc qui sort Ouedraogo, selon lui « le meilleur joueur devant » contre les Fidji, Lapandry qui n’a pas démérité, Skrela qu’on a à peine vu. « On n’est pas à une contradiction près », avouait le sélectionneur. Ça. A dix matches de la Coupe du monde, neuf maintenant, ce discours, honnête certes mais qui dévoile tout de même une légère absence de certitudes managériales, continue de surprendre.

Qu’a-t-il appris de plus qu’il ne savait déjà sur Julien Arias ou Maxime Médard ? Sur Alexandre Lapandry ou Fulgence Ouedraogo ? Sur Dimitri Yachvili ? A-t-il pu juger des qualités de Fabrice Estebanez avec le peu de ballons que ce dernier a touché contre les Fidji ? Estebanez devrait être remplaçant contre l’Argentine, on le verra vingt minutes en fin de match. N’était-il pas plus intéressant d’aligner une équipe presque type avec seulement quelques petites injections de sang neuf (comme ce sera le cas contre les Pumas avec Yoann Huget) dès la rencontre contre les Fidji et tout au long de ce mois de novembre ?

Rougerie et Jauzion à l'entraînement. (Photo Loïc Carret)

La grosse armada arrive donc enfin pour débuter sa mini-tournée de deux tests avec une pression énorme sur les épaules sans même avoir pu s’échauffer. Et si le paquet d’avants quasi identique à celui du dernier Grand Chelem peut vite retrouver ses habitudes en conquête, on a vu samedi – oh surprise – qu’un jeu dynamique et cohérent ne se mettait pas en place en un claquement de doigts, une fois le ballon conquis. Alors on n’ose imaginer le poids, en plus de la pression défensive argentine, dont devront se libérer la nouvelle charnière Parra-Traille et la nouvelle paire de centres Jauzion-Rougerie – aussi porteuse d’espoirs soit-elle, elle a tout à prouver. Ces deux derniers, on les aurait bien vus s’entraîner à « balles réelles » contre les Fidjiens, histoire de se trouver un peu avant le premier gros match.

L’encadrement en a décidé autrement. C’est donc quasiment de zéro que partira le XV de France, samedi à Montpellier contre l’Argentine, et particulièrement derrière. Espérons que ça passe plus que ça ne casse…

Les 23 retenus pour France – Argentine, samedi 20h45 à Montpellier

Piliers : Domingo, Schuster, Mas, Ducalcon

Talonneurs : Servat, Guirado

Deuxième ligne : Nallet, Pierre, Thion

Troisième ligne aile : Dusautoir (capitaine), Bonnaire

Troisième ligne centre : Harinordoquy, Chabal

Demis de mêlée : Parra, Yachvili

Demis d’ouverture : Traille, Estebanez

Centres : Jauzion, Rougerie

Ailiers : Andreu, Huget

Arrières : Palisson, Porical

NB : en gras, les probables titulaires annoncés mardi matin.

Non retenus : Millo-Chlusky, Lapandry, Ouedraogo, Skrela, Marty, Arias, Médard

Sorti du groupe : Noirot, qui remplaçait Servat dans le groupe des 30
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7263
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 155
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: france argentine

le Lun 15 Nov 2010 - 20:27
çà tombe bien j'ai autre chose a faire samedi.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26117
Réputation : 255
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: france argentine

le Mar 16 Nov 2010 - 16:24
quoi manquer le match avec les 10 12 13 les plus pesant de l'histoire
?
faut être dingue Laughing

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
pica pica pie qui tance
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2309
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: france argentine

le Sam 20 Nov 2010 - 22:51
Rougerie un centre d'avenir ! lol y sont où les toulousains ?

_________________
La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société

En consommateur averti, n'oubliez pas la sommation d'usage avant de poster sous peine de franchir le mur du çon
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7263
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 155
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: france argentine

le Dim 21 Nov 2010 - 15:14
j'ai passé un bon samedi soir en famille et vous ?
avatar
pica pica pie qui tance
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2309
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: france argentine

le Dim 21 Nov 2010 - 15:32
Nous aussi ! On a hué Chabal pour qu'il arrête de se prendre pour Lauaki. On a sifflé Traille ce petit joueur qui tente (et réussit) des drops. On a assassiné Liévremont qui n'avait pas sélectionné Malzieu notre si flamboyant ailier dépositaire du remarquable jeu de mouvement de l'ASM...

Bref, on a fait comme tout le monde, raconter des conneries devant quelques bières !


_________________
La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société

En consommateur averti, n'oubliez pas la sommation d'usage avant de poster sous peine de franchir le mur du çon
Invité
Invité

Re: france argentine

le Dim 21 Nov 2010 - 18:12
pica pica pie qui tance a écrit:Rougerie un centre d'avenir ! lol y sont où les toulousains ?

Pas vu le match mais j´ai tres envie de le commenter lol (j´etais dans le delta de l´Ebre. Les catalans sont des cons jouent tres mal au rugby, mais quel bel endroit).

Selon mes sources, seuls Servat, Pierre et Chabal ont donné satisfaction. Derriere: lamentable. Seul Rougerie a tiré son epingle du jeu. Aucune ambition de jeu

Parra Traille Jauzion Rougerie et notre fabuleux trident offensif (Palisson, Andreu et Huget). On va la gagner cette coupe du monde. Les autres nations doivent faire leur culottes lol
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26117
Réputation : 255
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: france argentine

le Lun 22 Nov 2010 - 7:22
bel exercice que de commenter les matchs que l'on a pas v u, j'adore lol Embarassed

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26117
Réputation : 255
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: france argentine

le Lun 22 Nov 2010 - 8:16

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26117
Réputation : 255
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: france argentine

le Lun 22 Nov 2010 - 9:01
Les confrontations entre la France et l’Argentine donnent l’étrange impression d’être toutes fabriquées dans le même moule : combat en mêlée et jeu au pied, défenses intraitables et, pour donner un peu de piment, quelques frictions plus ou moins appuyées au gré des circonstances.

A Montpellier, hier soir, le jeu n’a pas dérogé à ce schéma bien établi. Mais le qualificatif de « pénible », on serait tenté de ne pas le réserver aux seuls Argentins, toujours remarquables dans l’art de ralentir les sorties de balle, de faire jouer leurs adversaires à un rythme qui les empêchent d’emballer le jeu et à planter, lorsque l’occasion se présente, quelques contres assassins.

Pénible, c’est le match qui le fut. Les conditions climatiques, encore une fois, ne contribuèrent pas à la fluidité des passes (on vit souvent les attaques ralenties par les dixièmes de seconde perdues par les attaquants à contrôler le ballon avant de le passer ou de mordre les intervalles) et n’encouragèrent pas les ambitions offensives. Mais ce qui rendit le match aussi terne, c’est tout simplement le niveau du jeu du XV de France

Un tel manque de rythme, de la part des Français, une telle incapacité à trouver des solutions aux problèmes de libération du ballon et à trouver des angles de course susceptibles de créer le trouble dans la défense adverse commence à inquiéter. On se doutait un peu que l’équipe ne pourrait pas compter sur des automatismes huilés puisque les sélectionneurs s’ingénient à recomposer les lignes de trois-quarts à chaque match. Pas de surprise, donc. Sauf une, celle de voir attribué à Aurélien Rougerie le « Talent d’or » de la rencontre…

On n’accablera pas plus l’Auvergnat que ses coéquipiers, mais peut-on vraiment espérer que le Clermontois parviendra d’ici la Coupe du monde à faire jouer derrière lui, à gérer ses courses pour attendre le soutien au lieu de courir comme un ailier en bout de ligne ou à ne pas rater un plaquage dans des moment clés ? Mettre deux « poids lourds » côte à côte (Yannick Jauzion et Aurélien Rougerie) n’a pas réellement apporté au XV de France la force de pénétration attendue. Quant aux ailiers et à l’arrière, ils ont tenté à quelques rares occasions de remonter le ballon, avec insuccès.

C’est sans doute devant que les satisfactions peuvent être trouvées. Mais là encore, pas de surprise. Car en composant un pack expérimenté et équilibré, les sélectionneurs ne pouvaient pas trop se tromper. La mêlée Française fut à son avantage, et rarement on vit le pack Argentin aussi peu à l’aise dans cet exercice. Mais, on l’a encore constaté hier, dominer en mêlée n’est pas une clé absolue de réussite dans le rugby contemporain. Il faut également être irréprochable en touche, ce qui ne fut pas le cas (en particulier après la rentrée de Guilhem Guirado en seconde période) et, surtout, être efficace dans les rucks.

Etre efficace, c'est-à-dire permettre au ballon de sortir rapidement. Ce qui ne fut pas le cas hier, même si le talent Argentin en matière de « pourrissement de sorties » est connu. Par manque de soutien et d’automatisme (là encore…), il fut impossible aux attaquants d’enchaîner suffisamment vite le jeu pour provoquer une rupture dans le système défensif argentin.

Plus ennuyeux encore, l’entêtement des Français à passer par le sol fit le bonheur des Pumas. Le climat, certes, rendait ce type de jeu plus évident à pratiquer qu’un « jeu debout ». Mais c’est aussi à ce type de comportement qu’on reconnaît une équipe insuffisamment préparée, qui privilégie la « facilité » des petits tas. On en revient donc à ce qui fait le point faible récurrent de la candidature tricolore au trophée William Webb Ellis.
L’impréparation du collectif est le produit du calendrier des compétitions qui prive le XV de France d’un travail foncier. Mais c’est aussi la conséquence des choix d’un staff qui préfère élargir son groupe au risque de le priver des occasions, trop rares, de travailler sa cohésion.

On ne voudrait pas conclure, cependant, sur une note trop négative. L’équipe de France a remporté son match, ce qui est, face aux Pumas, suffisamment rare pour être souligné. Et elle a, comme lors de son Tournoi 2010, démontré sa force de caractère, sa solidité défensive et sa discipline. C’est important. Mais pas suffisant.
avatar
Gerard
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2515
Localisation : Dans ton cul
Humeur : Profonde
Réputation : 24
Date d'inscription : 08/03/2010
http://www.youporn.com/

Re: france argentine

le Lun 22 Nov 2010 - 9:05
BOURRIN a écrit:j'ai passé un bon samedi soir en famille et vous ?


Sadz
avatar
grincheux
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4809
Humeur : Benedictus qui venit in nomine Domini
Réputation : 174
Date d'inscription : 24/11/2007

Re: france argentine

le Lun 22 Nov 2010 - 14:22
Gerard a écrit:
BOURRIN a écrit:j'ai passé un bon samedi soir en famille et vous ?


Sadz

Moi j'étais avec Gérard
Contenu sponsorisé

Re: france argentine

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum