ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 7:35

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=eXu29NqfLxc&feature=related

Je vais etre heureux pendant 5 ans .
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 7:38
tain un gentil bénévole le berny Laughing

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7226
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 7:46
ça pût le putch .
Salaigoty va sauter c'est certain.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=eXu29NqfLxc&feature=related

Je vais etre heureux pendant 5 ans .
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17553
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 475
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 8:15
Je ne peux que souhaiter la ProD2 minimum à un club s'attachant les services de Laporte, le plus grand charlatan du XV des temps "modernes".


_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
julien
négociateur
négociateur
Nombre de messages : 427
Localisation : Ville sur le Doute
Humeur : guillerette!
Réputation : -1
Date d'inscription : 04/09/2008

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 8:19
+1!
et je dirais même plus:
Je ne peux indubitablement que souhaiter la ProD2 grand guignolesque minimum à un club n'ayant pas le niveau s'attachant lamentablement les pseudos services de ce carriériste incompétent de Laporte, le plus grand charlatan du XV des temps soi-disant "modernes" incarnés par le professionnalisme bidon d'opportunistes machiavéliques!
avatar
VGE
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 1017
Age : 91
Humeur : de Passage
Réputation : 41
Date d'inscription : 17/07/2009

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 8:50
Mon successeur vous l'expliquera mieux que moi: quoi de plus prévisible que ce coup de j'arnaque du binoclard et de son fournisseur l'affreux loup?


Au revoir.

_________________
[…] Et dans ces temps difficiles, où le mal rôde et frappe dans le monde, je souhaite que la Providence veille sur la France, pour son bonheur, pour son bien et pour sa grandeur. Au revoir !

Cette année c'est la bonne black.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 17:46
perdu c'est afflelou qui part
«Alain Afflelou, votre décision de quitter en fin de saison la vice-présidence de l'Aviron et de stopper votre soutien financier est elle irrévocable ?
En fin de saison, je retire mes billes. Complètement. Moi, au club, c'est avec Bernard Laporte ou pas. Je ne veux plus mettre de l'argent dans un club qui va à vau-l'eau. Je n'ai toujours pas oublié que, l'an dernier, sans la rétrogradation administrative de Montauban, on était sportivement en Pro D2. Ils ont décidé de se séparer de Bernard, mais si on continue comme ça, c'est sans moi. Ou on travaille avec Bernard Laporte et il dirige le secteur sportif, il mène les projets, ou c'est fini. Si Bernard ne reste pas, moi, je ne travaille plus non plus avec Francis Salagoïty. Il le sait, c'est clair net et précis. Il le savait déjà d'ailleurs. Et je lui ai reprécisé hier (vendredi).
«Il y a eu une altercation vive»

Votre apport et celui des partenaires que vous aviez amené à vos côtés représentait 4 millions d'euros soit 25% du budget. Vont- ils vous suivre ?
Oui. Je m'en vais, ils s'en vont. C'est normal.

Le divorce entre Francis Salagoïty et Bernard Laporte est il définitivement consommé ?
Avec ce qui s'est passé vendredi matin, ils ne se parleront plus. Et comme ils ne peuvent plus s'entendre... Ça suffit. Volilà pourquoi je pars. Vous savez, vendredi, il y a eu une altercation vive entre les deux hommes. Très vive même. Ça a vraiment chauffé et le ton est monté très haut.

Que s'est il dit ?
Francis a dit à Bernard : «J'ai pas confiance en toi, je ne veux pas travailler avec toi». J'ai essayé de calmer les choses. Mais Bernard a contre-attaqué. Il a dit en face à Francis qu'on lui avait dit de se méfier, que beaucoup de gens l'avaient prévenu qu'au fond, Francis ne voulait pas de lui à Bayonne. Il a été entraîneur d'un club champion de France, de l'équipe de France, membre du gouvernement, et on est allé le chercher. Il n'a rien demandé. Sur le plan humain et moral, ce n'est pas possible de faire ça à Bernard Laporte. C'est comme si on le prenait pour un c... si vous me passez cette expression. Il n'a jamais rien revendiqué. Rien. Il faut que les gens le sache. Ni des actions, ni un titre, rien. Je défie quiconque de prouver le contraire. Et donc, c'est Bernard qui a jeté l'éponge. Il m'a dit : «C'est tout réfléchi, on ne peut plus travailler ensemble. Vous êtres venus me chercher et voilà ce qui se passe».
«C'est un gâchis énorme»

Tout cela est lié à ce fameux poste de président du directoire. C'est une question de pouvoir au fond...
Vous pouvez le déduire. Il y a trois mois quand on est allé chercher Bernard, lors d'un dîner, on a évoqué très clairement la position de président du conseil de surveillance pour Francis et de président du directoire pour Bernard. Tout allait pour le mieux. Et Bernard a beaucoup travaillé pour le projet de stade et d'équipe. Et depuis un mois, il y a véritablement un pas sur le coté ou un pas en retrait de Francis. Il dit : «Je suis pas sûr que Bernard Laporte soit l'homme qu'il nous faut, il ne m'inspire pas confiance». Moi, je lui ai dit à plusieurs reprises «Pourquoi ? Quel est le problème ?» Mais il ne sait pas me le dire. Il cherche un prétexte pour revenir sur ses engagements. Mais ça ne tient pas la route.

Quel est l'état de vos relations avec Francis Salagoïty aujourd'hui ?
Nos relations sont altérées, très détériorées. Je lui en veux beaucoup et je lui ai dit. J'aurais aimé qu'il me dise autre chose que «Je n'en veux pas, je n'ai pas confiance». Il n'a aucun autre argument. Aucun ! Il y avait un projet magnifique. C'est un gâchis énorme. J'ai eu le maire, Jean Grenet au téléphone et il est catastrophé aussi.» - Hamid IMAKHOUKHENE

quoi que dans ces conditions ça ressemble à du billard en trois bande
et on se demande comment salagoity va pouvoir tenir sans un sponsor de ce tonneau

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 23:05
Annoncé à Bayonne l'an prochain, Sione lauaki commence sérieusement à s'interroger sur son avenir, « après avoir entendu un certain nombre de choses » sur le club basque. Au point d'en faire part sur son compte Twitter... Par « un certain nombre de choses », l'actuel Clermontois évoque très probablement les turbulences qui s'annoncent du côté de l'Aviron bayonnais, après le départ de l'administrateur Bernard Laporte puis celui, en fin de saison, d'Alain Afflelou, principal parraineur du club (lire par ailleurs).

« Peut-être vais-je rentrer à la maison ? », s'interroge Sione lauaki, toujours sur Twitter. « Ou rester à Clermont ? », lui répond un supporter de l'ASM...

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Sam 26 Fév 2011 - 23:10

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
krokro
salaud de gaucho
salaud de gaucho
Nombre de messages : 1219
Humeur : Adulte
Réputation : 1
Date d'inscription : 22/01/2011

Re: La porte claque

le Dim 27 Fév 2011 - 0:21
Mais non, il y va pour le projet sportif...

_________________
.
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17553
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 475
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: La porte claque

le Lun 28 Fév 2011 - 10:31
Avec BK agent de joueur au "Black" de surcroît, les propos de JML sur les modalités borderline de financement et de recrutement du club paraissent pertinents. Ce qui ne surprendra personne.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Lun 28 Fév 2011 - 11:52
à l'évidence il a dit un truc le jml
reste a savoir si il vaut mieux crever l’abcès et prendre la marée
ou faire comme les autres lol
that is the question

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Lun 28 Fév 2011 - 13:20
Le maire de Bayonne Jean Grenet a regretté le départ d'Alain Afflefou de l'Aviron Bayonnais en fin de saison.

Muet depuis vendredi et les départs annoncés de Bernard Laporte et Alain Afflelou, le maire de Bayonne Jean Grenet a fait part de sa déception dans un communiqué lundi. « La Mairie s'étonne de n'avoir été informée en rien du virage brutal que le club semble avoir pris, en contradiction avec les choix que ses instances avaient proposés et arrêtés publiquement, il y a deux mois. Elle regrette que cette décision conduise notamment le principal partenaire économique du club à s'en éloigner. »

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Invité
Invité

Re: La porte claque

le Lun 28 Fév 2011 - 22:43
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Mar 1 Mar 2011 - 10:16
Selon la presse néo-zélandaise, le demi de mêlée de Toulouse, Byron Kelleher pourrait faire l'objet d'une enquête pour une présumée activité illégale de la fonction d'agent de joueurs. Il est soupçonné d'avoir contacté des joueurs pour les convaincre de le rejoindre à Bayonne l'année prochaine. Bernard Laporte l'a défendu.
Le demi de mêlée de Toulouse et futur Bayonnais Byron Kelleher est soupçonné d'avoir contacté des joueurs pour les convaincre de le rejoindre à l'Aviron l'année prochaine. Bernard Laporte, qui vient de quitter son poste d'administrateur du club basque, l'a défendu sur RMC. « Il n'a jamais été question de faire sans les agents des joueurs, a-t-il expliqué. De toute façon, c'est impossible ! A moins que Byron Kelleher soit agent, ce qui n'est pas le cas. Il n'en a pas la licence. Et puis, je ne connais pas ces agents ni ces joueurs, si ce n'est de nom. Byron Kelleher, ce qui est tout à son honneur, s'est juste intéressé au club dans lequel il a signé, poursuit-il. Il veut qu'il y ait la meilleure équipe. »

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17553
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 475
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: La porte claque

le Mar 1 Mar 2011 - 10:23
totowsky a écrit:« Il n'a jamais été question de faire sans les agents des joueurs, a-t-il expliqué. De toute façon, c'est impossible ! A moins que Byron Kelleher soit agent, ce qui n'est pas le cas. Il n'en a pas la licence. Et puis, je ne connais pas ces agents ni ces joueurs, si ce n'est de nom.

La défausse typique du gars qui monte un système et qui accable le lampiste.


_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
pica pica pie qui tance
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2309
Réputation : 0
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: La porte claque

le Mar 1 Mar 2011 - 10:28
Maaouiya a écrit:Avec BK agent de joueur au "Black" de surcroît, les propos de JML sur les modalités borderline de financement et de recrutement du club paraissent pertinents. Ce qui ne surprendra personne.

Bel exemple des dérives du système...et de sa fuite en avant ! Il n'y a pas si longtemps seul 3 ou 4 clubs semblaient concernés par cette course à l'armement. Aujourd'hui c'est le double et les pratiques pointées par JML ne sont que la conséquence du système.

Au delà de la partie visible de l'iceberg, quelles conséquences pour le top 14 ? Notre championnat accueille la majorité des stars ou ex stars de l'hémisphère sud (pas seulement, suffit de regarder le recrutement de Clermont). Se faire une place, disposer du temps de jeu nécessaire et suffisant pour faire ses preuves devient quasi impossible pour un jeune joueur, à plus forte raison s'il occupe un poste clé (10 et 9 entre autre...). Seul des petits club, n'ayant pas d'autres alternatives, pouvaient offrir cet espace indispensable à l'éclosion de jeunes talents. Bourgoin en est le parfait exemple.Où est Bourgoin aujourd'hui ? A l'agonie, définitivement condamné par le système !

A l'inverse pour les trois nations du sud le renouvellement des générations est une obligation, qui plus est les jeunes joueurs très tôt lancés dans le grand bain du haut niveau évoluent dans une compétition ou le jeu prime continuellement sur l'enjeu. Il y a donc bien un système qui tire, à terme, le niveau des joueurs français (des jeunes générations en particulier) vers le bas alors que l'autre se régénère constamment.

http://www.sport.fr/rugby/super-15-deux-etrangers-autorises-par-equipe-197800.shtm







_________________
La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société

En consommateur averti, n'oubliez pas la sommation d'usage avant de poster sous peine de franchir le mur du çon
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 4047
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 60
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: La porte claque

le Mar 1 Mar 2011 - 14:34
+1 comme dirait F@d
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Mar 1 Mar 2011 - 20:16
Rugby
Top 14
Saison 2010-2011|Calendrier & résultats|Classement|Stats|Clubs|Archives
Le 01/03/2011 à 18:00 | Mis à jour le 01/03/2011 à 18:08
27 COMMENTAIRES
Rugby - Top 14 - AB
Laporte : «Un manipulateur»
Invité sur le plateau du Mardi Rugby Club, Bernard Laporte a donné sa version du clash qui a provoqué son départ de Bayonne. Le rupture est définitive avec Francis Salagoïty.
Mardi Rugby Club : Laporte ne travaillera plus avec Salagoïty

Invité sur le plateau du Mardi Rugby Club, Bernard Laporte est revenu sur les raisons de son départ de Bayonne. L'ancien sélectionneur du XV de France explique notamment qu'avec son expérience, il ne comptait pas s'investir pour jouer le maintien mais agir pour un club qui se «placerait sur la grille de départ pour jouer les premiers rôles». C'est peut-être cette ambition affichée qui a fait peur au président Francis Salagoïty. D'où un violent clash entre les deux hommes.

Bernard Laporte, qui voit en Francis Salagoïty «un grand manipulateur», a préféré partir. Et dans son sillage, c'est aussi Alain Afflelou qui quitte l'Aviron Bayonnais, une amitié teinté de respect étant née entre les deux hommes. Une chose est sûre, Laporte ne s'investira pas dans l'Aviron Bayonnais tant que le président actuel sera en place. Si jamais cette situation était amenée à évoluer, un retour de Laporte (et Afflelou ?) ne serait pas exclu. Retrouvez l'intégralité de l'interview de Bernard Laporte à 19 heures dans le Mardi Rugby Club, sur L'Equipe. T-V. - B.L.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Capitale XV
colleur d'affiches
colleur d'affiches
Nombre de messages : 151
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2010

Re: La porte claque

le Mar 1 Mar 2011 - 22:09
velveteethol a écrit:+1 comme dirait F@d

+1

F@d m'a tout pris, cette façon de penser c'est moi qui l'ai inventé
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Jeu 3 Mar 2011 - 10:49
Vendredi dernier, Bernard Laporte, en conflit avec le président Francis Salagoïty, a annoncé qu'il allait quitter Bayonne deux mois après son arrivée en tant qu'administrateur. La pression est désormais sur les épaules du président bayonnais.

Et si Bernard Laporte restait ? Moins d'une semaine après avoir annoncé son départ de Bayonne, l'ancien sélectionneur du XV de France suscite toujours autant d'interrogations. Plus les jours avancent, et plus la possibilité de le voir encore à l'Aviron dans les semaines à venir se renforce. Car tout laisse désormais à penser que la pression est désormais sur le président Francis Salagoïty en place depuis onze ans. L'homme avec qui ne veut plus travailler Laporte. « C'est lui ou moi, a souligné Laporte mardi à L'Equipe TV. Si je dois revenir, il faudra que le club change de président. Mon départ est définitif, en l'état actuel des choses, sauf si… S'il n'est plus président du club, alors je reviendrai sur ma décision. C'est un club que j'apprécie avec un projet. Pas seulement sportif mais aussi lié à la construction d'un nouveau stade. » Un club où il possède aussi de nombreux soutiens. En partie à l'origine de son arrivée en tant qu'administrateur, le lunetier Alain Afflelou ne voit pas l'avenir sans Bernard Laporte.

Dès samedi, il a du coup annoncé qu'il mettrait fin à son parrainage en fin de saison. « On avait pensé, en la personne de Bernard Laporte, à quelqu'un qui allait permettre au club, sur le plan sportif, de s'élever, explique-t-il. Apparemment ce n'est plus le cas. » Du côté de la Mairie, là aussi, on ne digère pas le départ de l'ancien secrétaire d'Etat. Muet pendant plusieurs jours, Jean Grenet (UMP) n'a pas non plus masqué sa colère. « La Mairie s'étonne de n'avoir été informée en rien du virage brutal que le club semble avoir pris, en contradiction avec les choix que ses instances avaient proposés et arrêtés publiquement, il y a deux mois, indiquait un communiqué mardi. Elle regrette que cette décision conduise notamment le principal partenaire économique du club à s'en éloigner. » Proche de Laporte – « sans lui je ne serais pas venu », Grenet suit attentivement la situation.

En coulisses, plusieurs actionnaires du club basque, soutenant eux aussi Laporte, ont regretté ce divorce prématuré. « L'Aviron Bayonnais n'appartient pas à Francis Salagoïty, ni à Alain Afflelou, ni à Jean Grenet, a répondu Salagoïty dans Sud Ouest. Ce sera aux actionnaires de décider ». Et ce dès dimanche, au lendemain du match contre Toulouse à Anoeta qui passerait presque inaperçu. Le conseil d'administration devra décider ou non de l'organisation d'une assemblée générale extraordinaire déjà réclamée par plusieurs partenaires. « Je vais passer devant les actionnaires, leur décision sera respectée », a ajouté un Francis Salagoïty de plus en plus menacé. Actuel sixième du Top 14, et donc toujours en lice pour les phases finales, l'Aviron tangue dangereusement. Qui va redresser la barre dans les jours ou les semaines à venir ? Laporte ou Salagoïty ?

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Dim 6 Mar 2011 - 9:24
Francis Salagoïty, le président de Bayonne, s'est dit « prêt à partir pour que le club progresse » après la victoire contre Toulouse (19-13), samedi à Saint-Sebastien (Espagne).

Huit jours après l'annonce du départ de Bernard Laporte, avec qui il entretenait des relations délicates, Francis Salagoïty, le président de Bayonne, s'est dit « prêt à partir pour que le club progresse » . Interrogé par Canal+ en marge du match de la victoire contre Toulouse (19-13) à Anoeta, Salagoïty a déclaré : « Ce qui sera primordial dans ma décision, ce sera l'intérêt du club, c'est tout. »

JFP (Rédaction Sport365.fr)

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Dim 6 Mar 2011 - 19:46
Alain Afflelou, le célèbre lunetier et partenaire principal de Bayonne, a annoncé qu'il continuait le projet avec l'Aviron après en avoir discuté avec Bernard Laporte.

« On reste sur le projet qu'on avait imaginé tous ensemble, a expliqué Alain Afflelou à RMC. J'ai appelé Bernard (ndlr : Laporte) ce matin (dimanche) pour lui demander un conseil. Il m'a dit ‘‘Alain, je ne suis pas sûr d'avoir envie de donner suite à ce projet''. Il avait envie d'être désiré, accueilli. On est allé le chercher. Si ça ne va plus, ça ne va plus. Peu importe les raisons. On va le faire sans lui, avec quelqu'un d'autre. »

Y.P. (Rédaction Sport365.fr)

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Invité
Invité

Re: La porte claque

le Dim 6 Mar 2011 - 20:03
Avant d'animer une emission sur RMC, Laporte a été ministre de la republique cheers
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26040
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: La porte claque

le Lun 7 Mar 2011 - 21:50
Les turbulences de l'Aviron Bayonnais ont connu un nouvel épisode de taille, lundi avec l'annonce en fin de saison du départ d'Alain Afflelou, partenaire financier du club à hauteur de 4 millions d'euros par saison. «Le conseil d'administration réuni ce dimanche 6 mars, a vu un nombre important de ses membres mettre en cause l'honnêteté et l'intégrité de Bernard Laporte, et ceci sans en apporter la moindre preuve, écrit le chef d'entreprise dans un communiqué. Dans ce contexte la décision de Bernard Laporte de renoncer à toute collaboration avec le club me paraît logique, évidente et légitime. Je considère de mon devoir d'agir de même, en décidant de renoncer à poursuivre notre collaboration au-delà de la présente saison.»

Un revirement de situation de la part d'Alain Afflelou, qui avait pourtant indiqué dimanche, à l'issue du conseil d'adminitration de l'Aviron, «vouloir rester au club à la condition qu'il évolue dans toutes ses structures administratives, économiques et sportives.»

Francis Salagoïty, le président du club, qui avait obtenu le départ de Bernard Laporte, intronisé comme administrateur en novembre, sauve donc son poste mais doit trouver un nouveau contributeur financier pour la saison prochaine. Rédaction (avec AFP)

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Contenu sponsorisé

Re: La porte claque

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum