ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25882
Réputation : 234
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Rencontre avec Wesley Fofana

le Mer 26 Oct 2011 - 13:49
http://www.asm-rugby.com/111026-fofana.html
Du haut de ses 23 ans, Wesley Fofana a déjà au compteur plus de 50 apparitions sous le maillot de l’ASM Clermont Auvergne. Mieux, il est devenu l’un des éléments de base de l’attaque clermontoise à tel point qu’il n’a pas quitté une seule seconde ses coéquipiers sur les 640 premières minutes de la saison des « jaune et bleu ». Rencontre avec l’éclair clermontois …


Centre ou ailier, plus aucune composition d’équipe de l’ASM Clermont Auvergne ne se fait sans l’ancien puciste, arrivé au club en 2008. Difficile de parler d’éclosion puisque l’ancien pensionnaire du centre de formation des « jaune et bleu » a déjà porté 53 fois le maillot de l’équipe première, c’est donc bien la confirmation et l’explosion de ce début de saison. Aussi bien utilisé à l’aile qu’au centre, « avec une petite préférence pour le poste de deuxième centre » selon l’intéressé, Wesley profite de ce début de saison pour exprimer tout son talent et sa vision du jeu comme lors de sa percée à Perpignan sur la première offensive clermontoise où, après 60 mètres de course, il fixe le dernier défenseur et offre une offrande à son jeune coéquipier, Jean-Marcellin Buttin. Une parmi tant d’autres depuis le début de saison, pour celui qui apporte du danger a chacune de ses initiatives. Lui ne semble pas s’émerveiller et garde les pieds sur terre aussi bien sur son début de saison que sur celui de son club « on fait un bon début mais ce n’est pas une finalité. Il faut que nous restions concentrés et que nous conservions notre dynamique. Dans ce sens, le match de Biarritz aura pas mal d’importance. » Discret, lucide et surtout diablement efficace, Wesley sait que la période qui arrive est encore plus importante que celle qui vient de passer « la Coupe d’Europe approche et il faut que nous arrivions avec un maximum de confiance pour ce grand rendez-vous. » Cette même HCup où il avait débuté sur la pelouse du Michelin face Montauban, a tout juste 18 ans ! Depuis de l’eau a coulé sous les ponts, et la pépite du centre de formation a été polie par Joe Schmidt puis Franck Azéma pour en faire aujourd’hui l’un des fleurons de l’attaque clermontoise, capable sur ses appuis ou sa vitesse de se sortir de la plupart des défenses rencontrées depuis le début de cet exercice.


Le départ de Naipolioni Nalaga, en décembre dernier, aura fini d’ouvrir une porte dans laquelle, ce jeune joueur pétri de talent aurait, de toute façon, fini par pointer le bout du nez. Wesley a su saisir sa chance et les opportunités qui lui ont été offertes, pour se faire une place dans l’effectif des « jaune et bleu ». Son talent, son investissement au club et sa polyvalence ont fait le reste et il est devenu le joueur clermontois le plus utilisé depuis décembre dernier en cumulant depuis un an la bagatelle de 1914 minutes de temps de jeu. De quoi accumuler de l’expérience et de la confiance …

Mais n’essayez pas de lui parler de plus loin que son prochain match, cet excellent relanceur et alors capable de botter en touche : « Je suis vraiment focalisé sur mon début de saison, j’ai encore beaucoup de choses à travailler et j’espère m’installer durablement dans cet effectif où je me sens très bien et où j’arrive à m’épanouir. Mon objectif est mon prochain match, le reste je ne m’en occupe pas… » Une manière d’écarter la pression au moins aussi efficace que celle qu’il utilise pour écarter les défenseurs…

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum