ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

haruki murakami

le Mer 9 Nov 2011 - 23:13
je viens de lire une réédition de 1987
"la ballade des possibles"
ça fait un moment que je n'avais pas été scotché par une lecture à ce point là
c'est beau, fort et pas cucul
alchimie puissante au service d'histoire d’amours complexes
tant et si bien que je viens de m'en acheter deux autres ....
see you later Very Happy


_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: haruki murakami

le Sam 19 Nov 2011 - 22:39
kafka sur la plage et un peit coltrane

je bade , je me régal

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: haruki murakami

le Lun 21 Nov 2011 - 22:47
ou ça

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
grincheux
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4753
Humeur : Benedictus qui venit in nomine Domini
Réputation : 165
Date d'inscription : 24/11/2007

Re: haruki murakami

le Mar 22 Nov 2011 - 8:00
Beethoven, le jour de mes obséques. Coltrane, les jours ou je suis vivant

_________________
Glória in excélsis Deo
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: haruki murakami

le Sam 3 Déc 2011 - 22:56
coltrane c'est l’énergie

j'ai donc eu le temps de finir le Kafka sur le rivage


roman superbe d'initiation où Haruki Murakami mêle avec adresse le réel, le surnaturel et les traditions japonaises, dans un style particulier fait de réflexions - entre poésie, philosophie et psychanalyse - sur l'amour, la vie, l'au-delà... Le parcours s'avère initiatique tant pour le héros que pour le lecteur. Murakami nous propose un voyage au pays de la littérature japonaise, occidentale, et nous invite à goûter au pouvoir onirique de la musique classique. Dans un style fluide, l'auteur japonais étudie les tourments de l'âme humaine et s'immisce dans nos propres turpitudes. Il se fait habile alchimiste tentant, à travers les mots, de trouver la porte d'entrée - "la pierre de l'entrée" - entre le monde matériel et le monde spirituel. Départ pour un voyage qui se transforme en étrange périple dans une forêt d'outre-tombe, un parcours in-utero. S'ensuivent des séquences troublantes où le temps et l'espace se confondent et où la vie n'est que métaphore. On ressent une grande solitude dans les personnages de 'Kafka sur le rivage', malgré les liens qui se tissent entre eux. Il en ressort que chacun de nous - personnage ou lecteur - est condamné à chercher seul sa vérité, qui lui est propre. Ce roman, d'un genre particulier, laisse une impression ambivalente : un inconfortable sentiment d'incompréhension, de désarroi, mais une irrésistible envie de faire confiance aux rencontres du hasard

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Batavia
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 1219
Localisation : au dessous du niveau de la mer
Humeur : petite peste
Réputation : 9
Date d'inscription : 23/03/2010

Re: haruki murakami

le Dim 4 Déc 2011 - 16:03
Sur tes conseils Toto, à ma dernière descente en Belgique j'ai ramené un Bukowski. Mais comme t'as pas dit lequel fallait lire en priorité j'ai donc acheté celui dont le titre me plaisait le plus :
Au sud de nulle part.
J'en dirai des nouvelles dans le topic consacré quand je l'aurai lu. Faudra attendre car il est en 3ème position dans mon planning (toutefois avant Mishima). Enfin si mon humeur change, le classement peut bouger.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: haruki murakami

le Dim 4 Déc 2011 - 18:26
pour bukowski à mon avis deux entrées :
celles du trash talent période rock n roll
avec "au sud de nul part" "women" les contes de la folie ordinaire""L'amour est un chien de l'enfer "...
ou celle plus chronologique :
Souvenirs d'un pas grand-chose
le postier (je l'adore celui là)
Je t'aime, Albert
ragout de septuagénaire



_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Invité
Invité

Re: haruki murakami

le Dim 4 Déc 2011 - 19:25
Je connais peu de femmes, en fait je n'en connais aucune, qui ait "accroché" à la poesie de rue du vieux Hank. Ou le livre te tombe des mains, ou tu cours acheter le reste chez ton cremier dès la derniere ligne bue. Tu nous diras Batavia.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: haruki murakami

le Dim 4 Déc 2011 - 19:29
moi j'en connais
mais c'est vrai que ça laisse rarement indifférent
t'aime ou tu hais

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Batavia
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 1219
Localisation : au dessous du niveau de la mer
Humeur : petite peste
Réputation : 9
Date d'inscription : 23/03/2010

Re: haruki murakami

le Dim 4 Déc 2011 - 20:08
Bah je suis curieuse maintenant.
On verra, mais c'est très rare quand je ne finis pas un livre, le dernier étant un Bernard werber quand j'avais 17 ans.
Sinon pour les livres dérangeants, j'ai fini et apprécié Alberto Moravia, moi et lui que je conseille à ce forum phallocratique (hein Rdc Neutral )

PS le crémier il est à 200 bornes
avatar
frednirom
colleur d'affiches
colleur d'affiches
Nombre de messages : 185
Age : 48
Localisation : derrière julien
Humeur : selon le jt de jean pierre pernaud
Réputation : 8
Date d'inscription : 23/07/2008

Re: haruki murakami

le Ven 30 Déc 2011 - 10:24
Murakami est un auteur que je classerais dans "les potes".
On aime les même trucs , la même musique , ... , il clop trop pour un non fumeur mais en livre c'est pas très grâve.
Qui c'est tapé les deux derniers ?
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25904
Réputation : 236
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: haruki murakami

le Ven 30 Déc 2011 - 11:28
je les ai eu pour noel mais je n'ai pas fini
l'autre d'avant
mais ça va venir

je suis fan absolue

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Fredomite errant
syndicaliste
syndicaliste
Nombre de messages : 226
Réputation : 4
Date d'inscription : 04/01/2010

Re: haruki murakami

le Ven 30 Déc 2011 - 11:41
frednirom a écrit:Qui c'est tapé les deux derniers ?

Moi

Bonsoiiiiir

_________________
L'argent et le sexe, je suis au cœur de mon système.
Contenu sponsorisé

Re: haruki murakami

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum