ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lancien
syndicaliste
syndicaliste
Nombre de messages : 264
Réputation : 7
Date d'inscription : 01/03/2011

ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 7:26
Fufu" tuyaute Clermont
A l'heure où Clermont fourbit ses armes avant le choc majuscule face au Leinster dimanche en demi-finales de H Cup, Fulgence Ouedraogo, tombé avec Montpellier le week-end dernier en Auvergne, a accepté pour notre site d'évoquer ce choc entre l'ASM et une province irlandaise que le capitaine héraultais et ses joueurs ont croisée par deux fois cette saison en phase de poules. Instructif.

Ouedraogo croit aux chances de Clermont de créer l'exploit face au rouleau-compresseur du Leinster. (Maxppp) Ouedraogo croit aux chances de Clermont de créer l'exploit face au rouleau-compresseur du Leinster. (Maxppp)
Sur le même sujet...

Clermont
L'actu Clermont
Clermont: Faure au Stade Français ?
ASM: Bardy très incertain face au Leinster

Et aussi...

La 24e journée
Le classement
Les voix du Top 14

Vern Cotter a eu droit aux lumières de Fabien Galthié. Dans les couloirs de Marcel-Michelin, la solidarité du rugby français a joué à plein pour permettre au technicien néo-zélandais de profiter auprès de son homologue montpelliérain, dont l'équipe venait de s'incliner avec les honneurs sur la pelouse de Clermont (22-9), de l'expérience d'un MHR confronté cette saison à deux reprises au Leinster. Ce Leinster que Cotter et ses joueurs s'apprêtent à défier dimanche, à Bordeaux, en demi-finales de la Coupe d'Europe.

Un défi monumental et une finale avant l'heure que toute l'Europe du rugby guette impatiemment et sur lequel Fulgence Ouedraogo a accepté pour notre site de jeter son regard privilégié. "Ce sont les deux meilleures équipes européennes à l'heure actuelle, qui vont s'affronter, confirme "Fufu" en expert. Avec du beau jeu, je le souhaite, et en tout cas un choc qui devrait régaler beaucoup d'amateurs de rugby. Le rugby sortira gagnant de ce match, c'est le principal. J'aurais du mal à donner un favori, mais je suis sûr en tout cas que Clermont a moyen de créer un exploit. En France, Rougerie et les siens ont vraiment une bonne carte à jouer. Ce sera une opposition intéressante."

Pour la première apparition des Montpelliérains en H Cup cette saison, le capitaine montpelliérain a conduit ses coéquipiers à deux reprises en phase de poules face aux Champions d'Europe en titre. Une province irlandaise qui, avant de s'imposer logiquement (25-3) sur ses terres au match retour, avait frôlé la défaite à l'aller, dans l'Hérault, n'arrachant le match nul (16-16) qu'à l'ultime minute sur une pénalité de Jonathan Sexton. "C'était différent nous concernant, concède le flanker international. On les avait surpris, on réalisait alors un mauvais début de saison et ils s'étaient déplacés peut-être avec une certaine décontraction. On les avait surpris sur notre envie, l'énergie et l'enthousiasme qu'on y a mis. Ce jour-là, collectivement, on avait su être très solidaires". Et pourtant... "On croyait tenir ce match, mais ils sont revenus pour arracher le nul, alors qu'on avait peut-être réalisé notre meilleur match de la saison".

Ouedraogo: "Une sorte de rouleau-compresseur"

Fort de son exceptionnelle expérience à ce niveau -quatrième demi-finale de rang, là où l'ASM fait sa première apparition- le Leinster, à l'image de sa finale remportée au prix d'un retour d'enfer face à Northampton la saison dernière (33-22), n'est jamais vraiment mort. Ouedraogo se souvient encore: "Avec eux, rien n'est gagné. Je me souviens qu'à la mi-temps, dans notre vestiaire, tout le monde était par terre, en train de rechercher son souffle et de récupérer. On se serait cru à la fin d'un match, alors qu'on n'avait joué qu'une seule mi-temps. (...) C'est une sorte de rouleau-compresseur, décrit encore le Montpelliérain. Ils perdent rarement la possession du ballon, ils arrivent à garder chaque fois la prise de la ligne d'avantage, à jouer en avançant et à mettre l'adversaire sous pression, tout en jouant en permanence dans le temps juste avec des joueurs de grande qualité (...) Ils possèdent la moitié de l'équipe d'Irlande, forcément, ça aide et leur niveau se rapproche du niveau international. Ce sont des joueurs qui font la différence."

Au rang desquels notre consultant exceptionnel détaille: "S'il fallait en choisir parmi tous ceux-là, je dirais Healey, le pilier, avec également devant, O'Brien, des joueurs qui sont à la fois puissants et mobiles. Bien sûr, Sexton à la baguette, au centre l'inévitable O'Driscoll et Kearney à l'arrière. Lui, c'est vraiment l'homme en forme. On l'a vu flamboyant en quart de finale ; je crois qu'on a participé à son retour en forme, il avait du mal à revenir après sa blessure, il a crevé l'écran contre nous lors du match retour à Dublin et depuis il ne s'arrête plus." A l'image d'un Leinster qui caracole en tête de la Ligue Celte (avec 10 points d'avance sur les Ospreys) et n'a goûté la défaite qu'une seule fois (face aux mêmes Ospreys 22-23, à Dublin) depuis la Coupe du monde pour un bilan de 19 victoires et 2 nuls en 22 matches.

Ouedraogo croit aux chances de l'ASM pour peu qu'elle sache renouveler sa performance des quarts de finale: "Ils ont accompli un match énorme de solidarité sur le terrain des Saracens (22-3). Surtout en défense en mettant un point d'honneur à ne rien lâcher, alors même que le match était gagné. C'était très beau et il leur faudra s'en servir pour contrer les vagues offensives du Leinster. S'aider les uns les autres pour parer ce rouleau qui va vouloir leur rouler dessus..." Parole de "Fufu" !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 8:42
Le Leinster se méfie
Dimanche (16h), le Leinster retrouvera Clermont à Bordeaux pour la deuxième demi-finale de Coupe d'Europe. Dans quel état d'esprit sont les joueurs irlandais?

Le Leinster, vainqueur 2011 de la Coupe d'Europe. (L'Equipe)
Le Leinster, vainqueur 2011 de la Coupe d'Europe. (L'Equipe)
50 Envoyer à un ami
«Une belle bataille». Voilà ce que promet Joe Schmidt, l'entraîneur du Leinster, qui était encore l'adjoint de Vern Cotter, en 2010, lorsque Clermont remportait le Brennus. Nathan Hines, champion d'Europe avec le Leinster en 2011, aujourd'hui Clermontois, connait bien les deux entraîneurs. Un plus ? «J'avais déjà du mal à me souvenir des appels en touche quand j'y étais l'année dernière, imaginez un an plus tard » s'amuse l'Australien dans les colonnes de The Irish Times, avant de conclure, plus sérieusement: «Nous (Clermont, ndlr) savions que pour aller loin en Coupe d'Europe, il faudrait un jour ou l'autre croiser le chemin du Leinster.»
The Irish Times estime que «Clermont peut prendre n'importe quelle équipe, n'importe où, n'importe quand»Champion d'Europe en titre, le Leinster a un palmarès impressionnant, quand on sait que l'équipe n'est devenue professionnelle qu'en 1995 : vainqueur de la H-Cup en 2009 et 2011, champion de la Ligue Celtique en 2001 et 2008 (vice-champion 2006, 2010 et 2011), le club irlandais est d'ailleurs actuel premier au classement, loin devant les Ospreys, le Munster ou encore l'Ulster. Et pourtant, après avoir fait le tour de la presse irlandaise, force est de constater que les Irlandais ne sont pas tranquilles. The Irish Times estime que «Clermont peut prendre n'importe quelle équipe, n'importe où, n'importe quand», The Irish Independent s'inquiète : «Il y a un Géorgien, Davit Ziraksahvili, il est explosif» avant d'ajouter que «du numéro 1 au numéro 23, ils sont forts, dynamiques, puissants. Ils peuvent attaquer, défendre, lire le jeu. Et puis avec Nathan Hines, Jamie Cudmore ou encore Julien Bonnaire, ils ont des joueurs expérimentés.»
«J'ai parlé avec Leo Cullen, il me demandait combien de supporters allaient faire le déplacement. Je lui ai répondu que 20.000 supporters seraient derrière nous. Il m'a dit 2.000 pour nous ...»Mais, en Coupe d'Europe, l'expérience est côté Leinster. Ce sera, en effet, une grande première pour l'ASM, qui n'avait, jusqu'à présent, jamais dépassé le stade des quarts de finale. Clermont devra alors contredire les statistiques : sur cinq rencontres entre l'ASM et le Leinster, une seule victoire pour le club français. Mais le déplacement ne facilite pas les choses pour le club irlandais, Hines confie : «J'ai parlé avec Leo Cullen, il me demandait combien de supporters allaient faire le déplacement. Je lui ai répondu que 20.000 supporters seraient derrière nous. Il m'a dit 2.000 pour nous ...»
13 matches sans défaite pour le Leinster
Mais cela suffira t-il? Le club irlandais est sur une dynamique de treize matches sans défaite et compte bien sur un quatorzième succès. Aussi, l'effectif est au complet et les individualités bien en place. Jonathan Sexton, auteur de 168 points cette saison mais aussi Rob Kearney, Brian O'Driscoll ou encore Gordon d'Arcy, qu'Aurélien Rougerie trouve «très véloces». La conclusion revient à l'estimation, en connaissance de cause, de Nathan Hines qui évalue: «Franchement, sur le papier, c'est un match 50-50.»

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 12:24
Passé de 2009 à 2011 au Leinster, avec un titre de champion d'Europe la saison dernière, Nathan Hines retrouvera ses anciens partenaires dimanche. Le deuxième ligne écossais de Clermont y croit.

Il les connaît par cœur. Les apprécie. Et les redoute aussi. Le deuxième ligne clermontois Nathan Hines retrouvera face à lui ses anciens partenaires du Leinster, dimanche, lors de la demi-finale de H Cup à Bordeaux. Une équipe où il a évolué deux ans avec en point d’orgue la finale complètement folle remportée contre Northampton voilà onze mois à Cardiff (32-23). « Cela reste un souvenir formidable, raconte-t-il sur le site du club auvergnat. La manière dont nous avions gagné a beaucoup marqué les joueurs. Nous avions réalisé une première mi-temps pourrie, avant d’en faire une seconde magique. C’était un grand moment, j’avais inscrit mon premier essai avec Leinster en finale, et nous avions gagné. Un très grand moment, le genre de moment que nous sommes impatients de vivre à nouveau. Je suis resté en contact avec beaucoup de joueurs, je serai content de les revoir …après la rencontre. » Car l’Ecossais ne veut absolument pas se laisser déconcentrer avant ce rendez-vous capital.

Douze fois aligné en championnat, dont neuf comme titulaire, et sept en H Cup, cinq d’entrée, l’ancien joueur d’Edimbourg et Perpignan est une arme maîtresse du dispositif de Vern Cotter. « C’est une super recrue pour les Clermontois, soulignait cette semaine Michael Cheika, ancien homme fort du Leinster et actuel entraîneur du Stade Français. Il est intelligent et connaît tellement bien le Leinster. Pour pas mal de raisons, j’ai le sentiment qu’il aura un rôle très important à jouer sur ce match. Je ne sais pas trop pourquoi. C’est assez rare pour un deuxième ligne, mais ce pourrait bien être son match. » Evidemment, Hines en rêve. Et dresse le chemin à suivre pour perturber et même faire plier le tenant du titre à Chaban-Delmas. « Ils sont comme tout le monde ! Si nous parvenons à les mettre sous pression, qu’ils reculent à l’impact et que nous sommes capables d’enchaîner rapidement les temps de jeu, ils auront beaucoup de mal à défendre. »

Auteurs d’une énorme prestation défensive face aux Saracens au tour précédent, les Jaunards doivent aussi se servir du passé selon Nathan Hines. Lui n’a évidemment pas oublié le quart de finale qu’il avait remporté d’un point (29-28) avec son ancienne équipe en 2010 à Dublin. « Ce match a vraiment laissé une marque au fer rouge dans l’esprit des joueurs de Leinster. La puissance de l’ASM, ce jour là, était incroyable et nous n’avions fait que subir. Ils savent la puissance et l’intensité physique que nous pouvons développer. Ils se méfieront, mais si nous sommes capables d’avancer sur les contacts, en attaque comme en défense, nous gagnerons. Nous sommes capables de les faire déjouer. » Et de qualifier Clermont pour sa première finale de H Cup le 19 mai à Twickenham.

Rédigé par Jean-François PATURAUD

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Gerard
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2506
Localisation : Dans ton cul
Humeur : Profonde
Réputation : 24
Date d'inscription : 08/03/2010
http://www.youporn.com/

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 15:03
J'aime la rouquine. Sadz

_________________
Président du Fan Club de Franck Azema
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 46
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 15:14
Le Leinster va manger sa race. Indublinoitablement.
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17408
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 464
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 15:22

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 3984
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 56
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 19:13
Extrait de l'interviex de notre maître sapeur

Mais nous avons également les moyens de les mettre en danger…
(Il coupe) Oui, bien sûr ! Je me souviens du quart de finale Leinster – Clermont, il y a deux ans. Ce match a vraiment laissé une marque au fer rouge dans l’esprit des joueurs de Leinster. La puissance de l’ASM, ce jour là, était incroyable et nous n’avions fait que subir. Ils savent la puissance et l’intensité physique que nous pouvons développer. Ils se méfieront, mais si nous sommes capables d’avancer sur les contacts, en attaque comme en défense, nous gagnerons ! Nous sommes capables de les faire déjouer !


« Le quart de 2010 a laissé un marque au fer rouge au Leinster !"

Le Leinster a également perdu son dernier match en HCup ici même au Michelin. Te souviens-tu de cette rencontre ?
Oui, bien sûr. Je me souviens que Jamie Heaslip s’était blessé avant la mi-temps et j’avais du jouer à la fois deuxième et troisième ligne, j’étais crevé ! (Rires) Le Leinster avait fait un bon match et récupéré un point de bonus mais l’ASM était vraiment trop fort, ce jour là au Michelin. La semaine suivante à l’Aviva, j’avais été surpris d’inscrire autant de points à l’ASM. Mais je pense qu’en une saison, les choses ont changé. Le Leinster n’a pas vraiment changé et reste une équipe formidable, mais nous avons encore progressé durant cette saison et je pense que l’ASM 2012 est meilleure que celle de 2011.

Ma préférée de loin. Very Happy
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 20:12
mince vern avait raison
demain meilleur qu'aujourd'hui reste la limite
de ce raisonnement en cas de doublé Smile

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Mer 25 Avr 2012 - 20:17
Cotter : "Nous avons nos armes"
Publié le 25/04/2012 à 18:26, mis à jour le 25/04/2012 à 18:26
A quelques jours d’un rendez-vous européen capital, à savoir une demi-finale de H Cup à Bordeaux contre le Leinster, l’entraîneur clermontois Vern Cotter veut croire en les forces de son équipe qui, selon lui, doit compter sur "ses propres armes" et "arrêter de regarder ce que fait le Leinster".

39
"Clermont a les armes" - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport

Sur ce sujet
Clermont: Opération différée pour David DSK-rela
Schmidt : "De l'appréhension et de la peur au Leinster"
DSK-rela privé d’Europe
Le Leinster en forme avant d'affronter Clermont
Clermont: Bardy très incertain pour le Leinster
Plus d'infos
ASM ClermontASM Clermont

Comment sentez-vous vos joueurs à l’approche de cette demi-finale ?

Vern COTTER : Concentrés. Mais aussi méfiants, et très enthousiastes. Je suis toutefois un peu inquiet, parce que nous ne sommes pas à un niveau de précision encore suffisant pour aborder ce match, mais il nous reste encore quelques jours pour travailler. Nous sommes sur la bonne voie.

Quel regard portez-vous sur cette équipe du Leinster ?

V. C. : C’est le champion d’Europe en titre. Ce n’est pas un hasard s’ils jouent leur quatrième demi-finale européenne consécutive. Ils abordent forcément ces matchs avec plus de confiance que nous. Pour autant, nous devons être confiants, nous aussi. Nous avons nos armes, notre façon de jouer, et nous devons rester concentrer sur ce que nous faisons. On a tendance à trop se disperser, à regarder ce que fait le Leinster. Mais il est sûr que je vois du danger partout : défensivement, ils disposent de joueurs capables de réaliser des turnovers, et ils ont aussi beaucoup de vice avec Leo Cullen et compagnie. Et en attaque, ils disposent d’une grande variété de lancements de jeu.

Est-ce que la météo vous inquiète ?

V. C. : Nous la surveillons de près, oui, mais nous sommes aussi capables de nous adapter. Mais qu’il pleuve ou non, il faudra les priver de ballons.

Vous connaissez bien cette équipe du Leinster...

V. C. : Bien sûr, nous les avons joué l’année dernière deux fois. Mais c’est une équipe qu’il faut attraper d’entrée et ne plus relâcher par la suite. J’ai eu Joe (Schmidt, ndlr.) au téléphone il y a quinze jours. Nous n’avons pas beaucoup parlé de rugby : il me connait, je le connais... nous avons parlé de nos familles. Quoiqu’il arrive, ce sera un beau match de rugby avec beaucoup de spectacle.

Qu’est ce que ça vous fait de jouer contre lui ?

V. C. : Ca change rien à notre métier ou à notre amitié. On essaye simplement de préparer au mieux notre équipe... Après, ce sont les joueurs qui jouent, pas nous. Ils s’approprient le jeu. Mais je pense que le match ne se jouera pas sur grand chose : un détail, un rebond...

Et l’arbitrage peut-être ?

V. C. : Nous avons su nous adapter à l’arbitrage britannique de la H Cup. Nous sommes conscients que cela peut beaucoup influer sur le match, et nous travaillons dans ce sens.

Le fait de jouer à Bordeaux est un avantage selon vous ?

V. C. : Oui, car beaucoup de nos supporters vont faire le déplacement pour nous soutenir là-bas, et c’est très important pour nous. Il vont nous pousser dès la première minute, et nous en avons besoin pour faire une bonne entame, et ne pas reproduire notre erreur de l’année dernière à l’Aviva Stadium où nous avons été mis en difficulté pendant les vingt premières minutes.

On peut imaginer que Nathan Hines a beaucoup participé cette semaine...

V. C. : Oui, beaucoup. Il connait bien la maison, et ça nous aide, notamment en conquête. Nous n’avions pas Nathan l’année dernière. Mais je pense qu’il est surtout très concentré sur ce qu’il doit apporter à ses coéquipiers.

Existe t-il une différence entre la préparation d’une demi-finale de H Cup et une demi-finale de Top 14 ?

V. C. : Non, pas vraiment. Il faut se concentrer très vite et très fort. Chaque geste compte car il s’agit d’un match couperet.
Rugbyrama - Simon VALZER

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17408
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 464
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: ASM à labord d'O Leister

le Jeu 26 Avr 2012 - 0:08

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Jeu 26 Avr 2012 - 20:10
On connaîtra vendredi midi la composition du quinze de départ de Clermont, qui affrontera le Leinster, dimanche (16 heures) à Bordeaux. L'équipe devrait être très proche de celle qui a battu les Saracens en quart de finale, il y a trois semaines à Watford. DSK-rela forfait (cuisse), le seul changement devrait concerner le poste d'ouvreur avec James titulaire. La seule véritable incertitude tourne autour du buteur : qui de Parra ou de James endossera la responsabilité des tirs-au-but ?

L'équipe de l'ASM probable: Byrne; Sivivatu, Rougerie, Fofana, Malzieu; James (o), Parra (m); Lapandry, Vermeulen, Bonnaire; Hines, Cudmore; Zirakashvili, Kayser, Faure.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 46
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: ASM à labord d'O Leister

le Jeu 26 Avr 2012 - 23:10
J'aurais préféré Bonnaire en 8 et Bardy ou White en flanker.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 7:10
ouais mais il y aura vermeulen pour tenter d’arrêter pti'slip

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 12:22
Vern Cotter confie que ses joueurs sont excités avant d'affronter le Leinster
Vern Cotter confie que ses joueurs sont excités avant d'affronter le Leinster, CLERMONT / VERN COTTER, H-cup

fb
Immanquable !1
Epatant !
Triste :(
Effrayant !
Scandaleux ...
Amusant Very Happy
Décevant ...
Incroyable !

Si Clermont disputera sa première demi-finale de H Cup dimanche contre le Leinster, Vern Cotter assure que son groupe a gagné en maturité ces dernières saisons et sent de l'excitation parmi ses joueurs avant cette rencontre.

Vern Cotter, comment sentez-vous vos joueurs à l’approche de la demi-finale de H Cup contre le Leinster dimanche ?
On les sent très excités, c’est un gros match. On essaie de les retenir parce qu’ils se jettent un peu partout sur le terrain. On essaie de travailler davantage en qualité qu’en quantité. On sait que ce sera un match très difficile, contre un très bon adversaire.

Même si le groupe est habitué des phases finales en Top 14, ressentez-vous de l’inquiétude au moment d’aborder la première demi-finale de H Cup du club ?
Le groupe a gagné en maturité depuis quelques années. On est un peu inquiet parce qu’on sait que c’est un très bon adversaire. Mais le mot-clé, c’est la confiance. Il faut croire en nos moyens. On essaie de construire quelque chose de simple mais efficace pour affronter le Leinster. Ce qui sera difficile, c’est que le Leinster ne lâche rien pendant 80 minutes, ils sont capables d’envoyer beaucoup d’intensité en attaque et en défense. Nous, on ne jouera pas à quinze mais à 23, parce que les joueurs sur le banc seront obligés d’amener beaucoup si on veut rester dans ce match. C’est vraiment un état d’esprit collectif, même en dehors des 23, parce que ceux qui ne sont pas sélectionnés nous aident à préparer ce match. Ce sera notre premier vrai test sur 80 minutes. On avait pris de l’avance contre les Saracens, je ne pense pas qu’on aura ce confort contre le Leinster. Ça se jouera jusqu’au bout, jusqu’à la dernière minute. Il faudra s’accrocher mentalement mais il faut d’abord y croire.

Allez-vous innover au cours de cette rencontre ?
Il ne faudra pas compliquer les choses, ne pas douter dans l’exécution de notre jeu. Le Leinster n’aime pas trop le combat donc on est basé sur ce que l’on peut apporter physiquement, plus que d’élaborer une tactique. L’objectif sera dans un premier temps de dominer et de nous créer des opportunités. On a deux ou trois combinaisons dont on espère qu’elles marcheront mais l’envie de remporter le match déterminera le résultat.

Avez-vous discuté avec Nathan Hines, qui a gagné la H Cup avec le Leinster la saison dernière ?
Il nous apporte beaucoup, pas seulement pour ce match. Il a beaucoup de vécu, il est venu à Clermont parce qu’il voulait gagner des titres. Le premier en jeu est la H Cup donc il est forcément très concentré. Il connaît un peu le Leinster et il peut donc nous aider mais leur jeu a évolué. Il est plutôt concentré sur ce qu’il peut apporter, dans la construction de ce match.

« Il faut qu’on transforme Chaban-Delmas en Marcel-Michelin »

Cette affiche entre le Leinster et Clermont, qui a souvent donné lieu à des matchs exceptionnels ces dernières saisons, est-elle en passe de devenir une référence en Europe ?
Quoi qu’il arrive, ce sera un très beau match de rugby dimanche. Je ne sais pas si c’est une référence, mais les deux équipes sont basées sur le jeu offensif, avec de très bons joueurs. Il y aura une grosse intensité dans tous les secteurs de jeu. Par rapport aux matchs précédents, on a appris des choses, surtout à l’Aviva la saison dernière (24-8). On n’avait pas existé sur les vingt premières minutes et l’entame de match sera très importante pour nous. Cette équipe gère bien une avance donc il ne faut pas qu’elle prenne les devants. On doit être vraiment appliqué sur l’entame, on le sait. Il ne faut pas qu’on les regarde trop, il faut se concentrer sur ce qu’on peut faire. Cette équipe aura des difficultés si elle n’a pas de ballon, donc on essaiera d’être performants en conquête et en défense.

Comment envisagez-vous les retrouvailles avec Joe Schmidt, votre ancien adjoint à l’ASMCA et désormais entraîneur du Leinster ?
On est deux compétiteurs, on a envie que nos équipes gagnent. Mais Joe est un ami, le résultat du match ne changera rien. On est content de se retrouver, on partagera une bière bien fraîche à la fin du match.

Pensez-vous que sa présence dans le camp adverse est un handicap pour vous ?
Forcément. Il connaît presque tous nos joueurs, même si notre équipe a changé. Sur les duels, il peut apporter quelque chose à ses joueurs. Il connaît aussi notre jeu collectif, même s’il a changé, il connaît les bases. On a compris l’an dernier qu’ils avaient cet avantage. Joe sait comment nous contrer mais on est aussi content que notre jeu ait évolué avec l’apport de Franck (Azéma) et de nouveaux joueurs. On va essayer d’équilibrer les choses.

Avez-vous un sentiment de revanche, notamment par rapport au quart de finale de 2010 (29-28) ?
On regarde les matchs qu’on a joués contre eux. Il y a un respect pour l’adversaire qui sera important avant le match. Il n’y a pas d’esprit de revanche, juste une envie de remporter le match, d’imposer notre jeu et d’aller jusqu’au bout. Comme en Top 14 on est obligé de passer par Toulouse, on est obligé de passer par le Leinster en H Cup. Un gros match nous attend. Nos supporters vont nous aider énormément à aborder cette rencontre à Bordeaux. Il faut qu’on transforme Chaban-Delmas en Marcel-Michelin. Ça peut nous aider à faire la différence.

La pression du public peut-elle vous jouer un mauvais tour ?
Le soutien est positif. Ce n’est pas la peine de faire attention sur le bruit autour, il faut juste que les joueurs restent focalisés sur ce qu’ils peuvent maîtriser avant ce match. On ne doit pas être pollué par la pression externe. L’ambiance au stade, ça va être quelque chose. Ça va nous apporter beaucoup.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 13:06

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17408
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 464
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 17:15
on va les exploser les hollandais lol

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 18:16
Jonathan Sexton voit Clermont comme la meilleure équipe de la compétition
Jonathan Sexton voit Clermont comme la meilleure équipe de la compétition, LEINSTER / JONATHAN SEXTON, H-cup



Après un parcours quasi parfait, le Leinster défiera Clermont dimanche en demi-finales de la H Cup. Selon Jonathan Sexton, qui craint énormément l'ASMCA, les Irlandais devront évoluer à leur meilleur niveau pour avoir une chance de l'emporter.

Jonathan Sexton, depuis quand êtes-vous entrés dans la préparation de la demi-finale de H Cup contre Clermont dimanche ?
Toutes les semaines, nous parlons seulement du match suivant mais je suppose que cette rencontre est dans un coin de nos têtes depuis la victoire contre Cardiff en quarts de finale (34-3). Nous savons que ça va être l’un de nos matchs les plus compliqués depuis plusieurs années.

Ressentez-vous un mélange d’excitation et de peur à l’approche de la rencontre ?
Exactement, c’est toujours la meilleure combinaison. Nous avons confiance en nous-mêmes mais nous savons que nous devrons jouer à notre meilleur niveau pour nous imposer. Nous sommes concentrés là-dessus cette semaine, nous devons mettre tout en place. Si nous pouvons faire cela, le résultat devrait suivre dimanche.

Quel est votre sentiment sur l’équipe de Clermont ?
Nous devons lui montrer le respect qu’elle mérite. Nous avons beaucoup analysé son jeu et les nombreuses menaces dont elle dispose. Nous ferons ce qu’il faut pour l’arrêter, même si nous voulons rester focalisés sur nous-mêmes.

Où les Clermontois sont-ils les plus menaçants ?
Ils sont très forts dans toutes les zones du terrain et dans tous les domaines, que ce soit avec les titulaires ou les joueurs qui sortiront du banc. Ils ont des internationaux partout.

Ne pensez-vous pas que Brock James, qui sera votre adversaire direct à l’ouverture, puisse être le point faible de son équipe ?
Non, pas du tout, c’est presque l’opposé. Il a un fantastique jeu de passes, il sait courir, il organise parfaitement le jeu de son équipe et il est excellent au pied.

« Nous devrons être à notre meilleur pour gagner »

Avec Sitiveni Sivivatu et Julien Malzieu sur chaque aile, l’ASMCA possède des attaquants dangereux…
Oui, en effet. Ils ont des attaquants très forts, avec aussi Lee Byrne à l’arrière. Nous devrons vraiment être à notre meilleur défensivement. Nous ne pourrons pas être trop tendres. Il faudra les obliger à se battre sur tous les ballons et saisir les opportunités qui se présenteront à nous.

Nathan Hines, qui était votre coéquipier la saison passée, sera dans le camp adverse dimanche…
C’est toujours un pote, même si nous n’avons pas trop parlé cette semaine. Nous savons le type de menace qu’il va apporter. Il a beaucoup amené pendant les deux années qu’il a passées ici et il manque à tout le monde. Nous voulons le battre ce week-end, même s’il a certainement dû leur transmettre des informations sur certaines de nos combinaisons ou sur nos annonces. Il va donc falloir que l’on s’adapte et faire en sorte que cela ne nous affecte pas.

Avez-vous revu et tiré des enseignements de la défaite de l’Ulster à Clermont en phase de poules (19-15) ?
L’Ulster est une très bonne équipe. Elle a poussé Clermont dans ses derniers retranchements mais les Clermontois ont su être plus forts dans les moments importants. On ne les jouera pas dans leur stade habituel, on les affrontera à Bordeaux, mais ils ont des bons souvenirs là-bas. Ils y avaient battu Toulouse en demi-finales en 2009 (19-9). Comme je l’ai déjà dit, nous devrons être à notre meilleur pour gagner.

Etes-vous préparés à défendre davantage que d’habitude ?
Nous allons devoir élever notre niveau défensif. Nous allons jouer notre match le plus difficile depuis le début de la saison, sans manquer de respect à nos autres adversaires. C’est certainement la meilleure équipe de la compétition sur le papier. Nous devrons être performants pour obtenir un résultat.

Selon vous, les Clermontois voudront-ils prendre leur revanche de leur défaite en quarts de finale en 2010 (29-28) ?
Ils ont probablement ressenti qu’ils méritaient de nous battre ce jour-là, ils l’ont dit dans la presse depuis. Ils ne seront pas trop inquiets de ce que nous pouvons proposer et nous devrons faire en sorte d’être à 100% de nos possibilités.

Rédigé par Rédaction Rugby365.fr

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 18:18
totowsky a écrit:
Jonathan Sexton voit Clermont comme la meilleure équipe de la compétition
Jonathan Sexton voit Clermont comme la meilleure équipe de la compétition, LEINSTER / JONATHAN SEXTON, H-cup



Après un parcours quasi parfait, le Leinster défiera Clermont dimanche en demi-finales de la H Cup. Selon Jonathan Sexton, qui craint énormément l'ASMCA, les Irlandais devront évoluer à leur meilleur niveau pour avoir une chance de l'emporter.

Jonathan Sexton, depuis quand êtes-vous entrés dans la préparation de la demi-finale de H Cup contre Clermont dimanche ?
Toutes les semaines, nous parlons seulement du match suivant mais je suppose que cette rencontre est dans un coin de nos têtes depuis la victoire contre Cardiff en quarts de finale (34-3). Nous savons que ça va être l’un de nos matchs les plus compliqués depuis plusieurs années.

Ressentez-vous un mélange d’excitation et de peur à l’approche de la rencontre ?
Exactement, c’est toujours la meilleure combinaison. Nous avons confiance en nous-mêmes mais nous savons que nous devrons jouer à notre meilleur niveau pour nous imposer. Nous sommes concentrés là-dessus cette semaine, nous devons mettre tout en place. Si nous pouvons faire cela, le résultat devrait suivre dimanche.

Quel est votre sentiment sur l’équipe de Clermont ?
Nous devons lui montrer le respect qu’elle mérite. Nous avons beaucoup analysé son jeu et les nombreuses menaces dont elle dispose. Nous ferons ce qu’il faut pour l’arrêter, même si nous voulons rester focalisés sur nous-mêmes.

Où les Clermontois sont-ils les plus menaçants ?
Ils sont très forts dans toutes les zones du terrain et dans tous les domaines, que ce soit avec les titulaires ou les joueurs qui sortiront du banc. Ils ont des internationaux partout.

Ne pensez-vous pas que Brock James, qui sera votre adversaire direct à l’ouverture, puisse être le point faible de son équipe ?
Non, pas du tout, c’est presque l’opposé. Il a un fantastique jeu de passes, il sait courir, il organise parfaitement le jeu de son équipe et il est excellent au pied.

« Nous devrons être à notre meilleur pour gagner »

Avec Sitiveni Sivivatu et Julien Malzieu sur chaque aile, l’ASMCA possède des attaquants dangereux…
Oui, en effet. Ils ont des attaquants très forts, avec aussi Lee Byrne à l’arrière. Nous devrons vraiment être à notre meilleur défensivement. Nous ne pourrons pas être trop tendres. Il faudra les obliger à se battre sur tous les ballons et saisir les opportunités qui se présenteront à nous.

Nathan Hines, qui était votre coéquipier la saison passée, sera dans le camp adverse dimanche…
C’est toujours un pote, même si nous n’avons pas trop parlé cette semaine. Nous savons le type de menace qu’il va apporter. Il a beaucoup amené pendant les deux années qu’il a passées ici et il manque à tout le monde. Nous voulons le battre ce week-end, même s’il a certainement dû leur transmettre des informations sur certaines de nos combinaisons ou sur nos annonces. Il va donc falloir que l’on s’adapte et faire en sorte que cela ne nous affecte pas.

Avez-vous revu et tiré des enseignements de la défaite de l’Ulster à Clermont en phase de poules (19-15) ?
L’Ulster est une très bonne équipe. Elle a poussé Clermont dans ses derniers retranchements mais les Clermontois ont su être plus forts dans les moments importants. On ne les jouera pas dans leur stade habituel, on les affrontera à Bordeaux, mais ils ont des bons souvenirs là-bas. Ils y avaient battu Toulouse en demi-finales en 2009 (19-9). Comme je l’ai déjà dit, nous devrons être à notre meilleur pour gagner.

Etes-vous préparés à défendre davantage que d’habitude ?
Nous allons devoir élever notre niveau défensif. Nous allons jouer notre match le plus difficile depuis le début de la saison, sans manquer de respect à nos autres adversaires. C’est certainement la meilleure équipe de la compétition sur le papier. Nous devrons être performants pour obtenir un résultat.

Selon vous, les Clermontois voudront-ils prendre leur revanche de leur défaite en quarts de finale en 2010 (29-28) ?
Ils ont probablement ressenti qu’ils méritaient de nous battre ce jour-là, ils l’ont dit dans la presse depuis. Ils ne seront pas trop inquiets de ce que nous pouvons proposer et nous devrons faire en sorte d’être à 100% de nos possibilités.

Rédigé par Rédaction Rugby365.fr
Clermont dissèque le Leinster
Publié le 27/04/2012 à 17:45, mis à jour le 27/04/2012 à 18:10
A moins de deux jours de la demi-finale de H Cup, le match a déjà commencé en coulisses, sur les écrans des adversaires respectifs, et dans les salles d’analyse vidéo. Clermont a passé au peigne-fin son adversaire, qui en a fait de même. Le match en deviendrait presque un jeu de miroirs.
Tweet

2
L'ASM dissèque le Leinster - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport

Sur ce sujet
Cotter : "Nous avons nos armes"
Kayser: "Clermont a hâte d’en découdre avec le Leinster"
Clermont, deux ans après
Schmidt : "De l'appréhension et de la peur au Leinster"
Cheika: "Je supporterai le Leinster"
Plus d'infos
ASM ClermontASM Clermont

Les deux belligérants se trouvent à chaque coin du ring. Le combat n’a pas encore commencé, les deux acteurs ne se sont pas encore touchés, et pourtant. Ils se connaissent sur le bout des gants. Si Clermont et Dublin sont géographiquement opposées sur la carte de l’Europe, les deux équipes sont incroyablement proches sur le plan humain. Tout simplement parce que les acteurs d’un camp aujourd’hui se trouvaient dans le camp opposé hier. Le deuxième ligne écossais Nathan Hines a été sacré champion d’Europe avec la franchise irlandaise. Joe Schmidt, actuel entraîneur en chef du Leinster, a été l’assistant de Vern Cotter à Clermont. Ce dernier avait même chipé le technicien à Graham Henry lorsqu’ils vivaient en Nouvelle-Zélande. Hors du terrain, ils sont amis, confidents, et partenaires de golf ou de squash. L’un envie le swing de l’autre, l’autre lorgne sur son service. Ce dimanche, ils seront rivaux. Mais l’enjeu sera d’une toute autre importance.

Ces dernières semaines, ils ont multiplié les séances vidéos avec leurs équipes respectives pour disséquer le jeu de l’adversaire. Trouver la faille. Débusquer l’erreur. Ils ont transmis leur savoir à leur joueurs, qui ont intégré les consignes. L'international Wesley Fofana connaît bien la paire de centres qu’il aura en face de lui ce dimanche: "Ils ont une paire de centres très complémentaire, la paire de l’Irlande de toujours, j’ai envie de dire. Ils se connaissent très bien. Nous devrons beaucoup communiquer". Pour autant, pas question de changer les habitudes défensives de la maison auvergnate: "On ne va pas changer nos habitudes. On va aller les chercher maximum, comme nous le faisons d’habitude. Il ne faudra pas attendre qu’ils installent leur jeu. Il va falloir aller chercher si l’on ne veut pas se faire surprendre".

Hines, l’agent qui fut infiltré

Le deuxième ligne écossais Nathan Hines sait que l’expérience plaide en faveur des Irlandais. Mais là encore, il nuance: "Ils ont plus d’expérience que nous sur la scène européenne, mais là encore ça se discute. Eux, par exemple, n’ont pas de joueurs qui ont disputé en octobre dernier une finale de Coupe du monde, que je sache". Le géant d’origine australienne sait que les siens auront envie de bien faire. Trop, peut-être et se précipiteront. Une autre faiblesse certainement identifiée par Schmidt. D’où son rôle de guide, dans un match de ce calibre: "Cela vient naturellement avec l’expérience...j’essaye de calmer les joueurs de mon côté. Mais Aurélien est déjà là pour ça". Lui qui a vécu deux saisons avec le Leinster connaît mieux que quiconque les forces et les faiblesses de l’adversaire, mais n’est pas dupe: "Je connais quelques uns de leurs points faibles, mais bon... c’est toujours la même chose : si on domine en conquête, on peut gagner. Je ne connais plus leurs annonces par contre. Ils auront tout changé depuis mon passage". Chacun redouble de vigilance, prépare ses armes, relis son plan de bataille.

Malgré tout, personne ne perd son sens de l’humour. Hines a ainsi essuyé les quolibets de ses anciens camarades de club toute la semaine, mais a aussi donné le change: "Jono Gibbes m’a envoyé un texto. Brian O’Driscoll m’a chambré via Twitter mais ce n’était pas méchant. En revanche j’ai eu Leo Cullen au téléphone, et on a pas beaucoup parlé de rugby car sa femme est enceinte. Je lui ai demandé s’il ne redoutait pas que son enfant aie la même tête que lui ! (rires) Plus sérieusement, on a discuté entre amis, de rugby mais, pas vraiment de nous. On a même plutôt parlé du Stade français et de Michael Cheika, donc vous voyez..." Une pointe de décontraction ne peut pas faire de mal pour dédramatiser une telle échéance.
Rugbyrama - Simon VALZER, avec Léo FAURE

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7201
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 152
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 21:42
hugo , je connais un gars qui cherche une chambre sur Bordeaux pour dimanche soir.

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=eXu29NqfLxc&feature=related

Je vais etre heureux pendant 5 ans .
avatar
Hugo
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4150
Réputation : 141
Date d'inscription : 27/04/2011

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 21:47
Un sans papier ? envoie le à duddu Very Happy

_________________
La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion

« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 46
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: ASM à labord d'O Leister

le Ven 27 Avr 2012 - 23:25
J'espère que ça sera plus palpitant que le soufflé RCT-SF de ce soir...
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Sam 28 Avr 2012 - 13:26
j'oubliais envoyez vos photo sur le facebook du site ou le tweeter
ça peut etre sympa

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Sam 28 Avr 2012 - 13:32

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17408
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 464
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: ASM à labord d'O Leister

le Sam 28 Avr 2012 - 17:08

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25987
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: ASM à labord d'O Leister

le Sam 28 Avr 2012 - 17:25
Pas question de laisser apparaître une once de confiance en trop. Difficile de savoir si c'est une méfiance de façade, ou si la peur est réellement présente, mais le Leinster n'affiche sûrement pas une immense sérénité avant de prendre la direction de Chaban-Delmas. A la sortie du dernier entraînement ce vendredi matin à Dublin, Brad Thorn paraissait déjà concentré. Au cœur d'une des belles saisons de la province irlandaise avec seulement trois défaites, les champions d'Europe en titre préfèraient se focaliser sur leur adversaire que de s'afficher en favoris. A l'occasion du point presse organisé dans leur centre d'entraînement ce vendredi midi, Leo Cullen et Joe Schmidt se sont étalés sur les points forts des Clermontois avant de décoller vers le Sud Ouest ce samedi matin.

Deux changements dans le XV de départ

"Une tâche massive nous attend, attaque le deuxième ligne titularisé aux côtés de Brad Thorn. Clermont est, depuis trois ou quatre saisons, la meilleure équipe française avec Toulouse". Surtout, la France est une terre plutôt hostile aux rugbymen irlandais. Leo Cullen garde en mémoire l'élimination en demi-finale de H Cup contre Toulouse en 2010 (26-16). Et ce n'est pas la composition des Jaunards, "dans la lignée de leur excellent match contre les Saracens", qui rassure l'entraîneur Joe Schmidt. Pas question de se satisfaire de l'absence de David DSK-rela à l'ouverture. Brock James, "de retour à son meilleur niveau, avec notamment un 100% ce week-end", lui fait aussi peur. Le technicien néo-zélandais semble d'ailleurs avoir beaucoup étudié le jeu de l'ASMCA dans la semaine et cible notamment la paire de centres ou la troisième ligne parmi les plus gros dangers des Auvergnats. Mais à l'heure de préciser les talents clermontois, les trois-quarts de l'équipe sont cités.

Quoi qu'il en soit, l'absence de David DSK-rela a peut-être fait son petit bout de chemin dans la tête du coach à l'heure de décider de sa composition. Au moment de dévoiler son XV de départ, deux changements sont apparus depuis le quart de finale largement remporté contre Cardiff (34-3). A la mêlée, Isaac Boss, "très bon dans des matchs rapides" dixit Joe Schmidt, a pris la place de l'international irlandais Eoin Reddan. Enfin, sur l'aile droite de la troisième ligne, Kevin McLaughin cède sa place à Shane Jennings. Rapide et expérimenté, ce dernier devrait donner du fil à retordre à l'ouvreur clermontois. "Kevin et Eoin ont manqué l'entrainement de lundi après leur match contre l'Ulster vendredi dernier, fournit l'entraîneur en guise d'explication de leur non-titularisation. Mais je préfère parler d'une équipe de 23 joueurs avant ce type de match".

Un travail dans "la continuité" des derniers résultats cette semaine

Pendant la semaine, les Leinstermen ont passé du temps sur la pelouse à répéter leurs gammes. S'attendant à une "rude opposition", selon l'expression utilisée par Leo Cullen, les Bleus d'Irlande connaissent l'importance "d'avoir une bonne plate-forme sur laquelle se baser". Les avants ont ainsi travaillé ensemble pour avancer le plus possible face aux Auvergnats. Sans oublier de bosser leurs repères en touche. Et de poursuivre leur "travail physique". A la question du programme de la semaine, Joe Schmidt attaquait sa réponse par la "continuité". "Il s'agissait ensuite de corriger ce qui n'avait pas été contre l'Ulster ou en quart de finale, poursuit-il. Face à Cardiff, on n'a pas toujours assez conserver le ballon. Mentalement, nous avions aussi baissé en régime. Cette fois, il faudra rester dans le match et travailler dur jusqu'à la fin".

L'heure est à la perfection. Le Leinster n'est pas champion d'Europe en titre pour rien. Ses qualités ont payé pendant l'ensemble de la saison. Les joueurs de la province basée à Dublin espère que cela durera jusqu'au bout des deux compétitions dans lesquelles ils sont encore engagés. Pour cela, mieux vaut peut-être pour eux d'avancer masqués en direction de la Gironde. Alors, rien de mieux que de poser le statut de favori sur les épaules de leur adversaire une dernière fois. "Les Clermontois aiment bien Bordeaux, ils y ont gagné contre Bègles cette saison, et ils y avaient gagné en demi-finale de Top 14 contre Toulouse en 2009, relance Joe Schmidt. Ils vont également être très suivis. Leurs supporters viendront en masse". Il donne la conclusion: "Même de bons amis que nous avons en France nous ont dit qu'ils supporteraient Clermont..."

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Contenu sponsorisé

Re: ASM à labord d'O Leister

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum