ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 18:43
Guy Novès favorable à une révolution culturelle au Stade Toulousain

Publié le 27-05-2013 à 16h45 - Mis à jour le 27-05-2013 à 17h27 // Par Clément Suman
Guy Novès favorable à une révolution culturelle au Stade Toulousain

Pour Guy Novès, la réussite toulousaine passe par une révolution culturelle

Pour la vingtième fois d'affilée, le Stade Toulousain s'est qualifié pour les demi-finales du championnat de France. Battus par Toulon 24 à 9, les coéquipiers de Thierry Dusautoir ont pourtant vécu une saison pénible où ils n'ont jamais paru maîtriser leur rugby. Élimination dès les phases de poule de H Cup, un entraîneur obligé de rechausser les crampons, des joueurs cadres souvent blessés... Habitués à la victoire depuis trois saisons (une coupe d'Europe, deux boucliers de Brennus), les supporters stadistes ont vécu une année difficile. Cet été, les historiques Yannick Jauzion, Jean Bouilhou et Jean-Baptiste Poux, toulousains depuis le début des années 2000, s'envoleront vers d'autres cieux. Le club est à un tournant.
La politique du club remise en question ?

Dépassés en 2e mi-temps, les Toulousains sont tombés sur plus forts qu'eux. Toulon peut croire au doublé historique, promis depuis tant d'années aux hommes de Guy Novès. L'entraîneur s'est justement confié au Midi Olympique sur les solutions envisagées pour retrouver au plus vite les sommets: «Il est évident que le club doit mener une réflexion sur son mode de recrutement pour les saisons à venir. Si le club a l'ambition de vouloir rivaliser avec les meilleurs, il faudra en passer par là.» Toulouse s'est depuis toujours fait une spécialité de recruter des jeunes joueurs français à fort potentiel, ce que confirme les arrivées de Jean-Pascal Barraque (Biarritz Olympique) et Yacouba Camara (RC Massy). Mais une fois devenus titulaires, ces joueurs sont réquisitionnés par le XV de France. Un problème que ne connaissent pas les concurrents. Novès toujours : «Dans le XV de départ de Toulon, onze joueurs sont des étrangers qui, en outre, ne sont plus sélectionnés par leur équipe nationale et sont à 100% à disposition de leur club. Alors que de notre côté, nous sommes toujours dans le schéma d’aligner des internationaux français.»

Le schéma pourrait donc changer. Le Stade Toulousain a déjà commencé à prendre ce virage ces dernières saisons, encouragé par la réussite liée à la venue de Byron Kelleher en 2007. Gurthrö Steenkamp le Springbok, Luke Burgess le Wallaby, Luke McAlister le All Black... autant de joueurs internationaux disponibles à 100% avec les rouges et noirs. Mais comme l'explique Novès, «lorsqu'on engage un ou deux joueurs comme McAlister, nos concurrents en font signer six, sept ou huit.» Pour pouvoir rester compétitif, le Stade Toulousain pourrait donc investir sur le marché international. Un changement voulu par l'emblématique entraîneur, lucide sur la concurrence accrue :

Ce n'est pas l'état d'alerte. Ce qui est certain, c’est que je n’ai pas l’impression que le Stade toulousain est inférieur à ce qu’il était ces dernières saisons. Simplement, ses concurrents en ont eu marre et, pour rivaliser avec les meilleurs joueurs français, ils ont pris les meilleurs étrangers, qui sont à 100% disponibles pour leur club. Aujourd’hui, soit Toulouse doit accepter cet état de fait, soit se donner les moyens de rivaliser. Si on ne réalise pas ces efforts-là, il faudra accepter de peut-être rentrer dans le rang.

Alors, faut-il s'attendre à la venue d'internationaux étrangers dans la ville rose? Réponse dans les prochains mois.
Ce matin dans le Midol, interview de Vern Cotter.... A la question: "Clermont manque t-il de quelques grands joueurs à des postes clés ?" réponse sans concessions de Vern "Philosophiquement et financièrement l'ASM ne souhaite pas consentir les efforts nécessaires pour s'attacher les services de ces joueurs décisifs. Il préfère se baser sur sa formation et quelques coups. Je le comprend, le respecte même si c'est parfois frustrant. Bien sûr que j'aimerai avoir un Sexton , un Carter ou un Wilkinson. Mais nous n'avons pas cela à Clermont et il y avait des possibilités. Le club n'a pas souhaité le faire."

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 4029
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 60
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 18:49
Enfin si c'est pour voir un rugby, genre Top14, où on favorise systématiquement la défense et le physique sur l'attaque et la technique, même avec toutes les stars que tu peux recruter, ce sport va vite perdre tout intérêt.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 18:53
ouais

perso je ne pensais pas que toulon passerait l'hiver
mais guytou a raison les trentenaires de la rade se sont refait la cerise durant le tournoi

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 19:12
Interrogé par le Midi Olympique, Novès révèle toutefois que Botha et Habana qu'il a approché étaient trop chers pour le ST

"L’échec contre Toulon ouvre simplement les yeux de ceux qui n’avaient pas encore réalisé. On aurait pu passer, c’est vrai. Mais on ne l’aurait pas mérité. En 2010, nous avons été champions d’Europe, en 2011 et 2012 champions de France. A chaque fois ça avait était limite mais ça passait. Là, ça ne passe plus. C’était dans la tronche. Le talent ne suffit pas, surtout face à Toulon, champion d’Europe, qui recrute toujours plus fort: Mitchell, Habana, Castrogiovanni… Tous en même temps.

Ça en devient bizarre. J’ai moi-même rencontré Habana: trop cher pour nous. J’ai aussi rencontré Botha: trop cher également. On ne peut tout simplement pas se les payer. Si Mourad Boudjellal le fait, c’est qu’il en a les moyens. Et tant mieux. Lutter contre ce qui se fait de mieux a toujours été l’une de mes raisons d’être. Toulon a aligné onze des meilleurs joueurs étrangers au monde qui présentent l’avantage de ne plus figurer dans leurs équipes nationales.

La stratégie de Toulon a payé: puissance physique, défense énorme, jeu au pieds excellent. Et quand la conquête s’est mise à dominer la notre, il n’y a plus eu de discussion"
Very Happy

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 21:23
Je croyais que le RCT était devenu le nouveau mettre-étalon dont l'ASM devait s'inspirer...
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 21:57
disons que guytou met le revolver sur la tempe de la fédé


_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 22:19
Un mauvais perdant, c'est un loser?
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 22:39
toulon c'est la décompéxitude
assumée ,
regardons bien les choses en face berny avait fait le coup avec les rapetous au stade français
ça marche
évidement pas grand chose de philosophique la dedans juste des talents déjà très connu pour leur qualité
des "anciens sur le retour " avec l'envie de prouver qu'ils ne sont pas mort
reste mais là je deviens nié lol
aucun joueur jouant au rct n'est devenu connu au rct (sauf orioli lol)
bref le systême de mon point de vue ne produit rien mais sait juste recycler à merveille ce que les autres ont fabriqué

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17514
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 474
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Lun 27 Mai 2013 - 22:47
C'est la stratégie du coucou appliquée à l'extrême.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7222
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 153
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 6:22
Moi Palisson avait le RCT je ne connaissais pas , bon faut dire que je ne sais toujours pas qui c'est , jamais vu jouer .

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=eXu29NqfLxc&feature=related

Je vais etre heureux pendant 5 ans .
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 4029
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 60
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 7:17
Quelqu'un devrait proposer l'ouverture d'ASMthon dans les supporters trop gentils.

Si chaque supporter en colère donnait 10 € à Clermont, ils devraient peut-être pouvoir se payer un mercenaire declasse internationale.
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17514
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 474
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 8:10
Un titithon ou rien.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 9:10
totowsky a écrit:toulon c'est la décompéxitude
assumée ,
regardons bien les choses en face berny avait fait le coup avec les rapetous au stade français
ça marche
évidement pas grand chose de philosophique la dedans juste des talents déjà très connu pour leur qualité
des "anciens sur le retour " avec l'envie de prouver qu'ils ne sont pas mort
reste mais là je deviens nié lol
aucun joueur jouant au rct n'est devenu connu au rct (sauf orioli lol)
bref le systême de mon point de vue ne produit rien mais sait juste recycler à merveille ce que les autres ont fabriqué
C'est surtout la confirmation que dans le rugby comme dans le foot ou le hand avec le PQSG, on peut obtenir un succès relativement rapidement quand on y met le prix. Après tout c'est ce que faisaient déjà des présidents mécènes au temps du rugby amateur (c'était le cas à Carmaux, je crois, et plus sûrement à Vichy avec l'équipe "baccarat" financée par le casino). C'est à cette époque que l'ASM a loupé le coche d'un palmarès radial grâce au fric de Michelin. Il ne faut quand même pas non plus oublier que nous ne sommes pas dans une vraie terre de rugby, cela peut aussi influer sur le caractère des joueurs...
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 10:25
dungannon92 a écrit:
totowsky a écrit:toulon c'est la décompéxitude
assumée ,
regardons bien les choses en face berny avait fait le coup avec les rapetous au stade français
ça marche
évidement pas grand chose de philosophique la dedans juste des talents déjà très connu pour leur qualité
des "anciens sur le retour " avec l'envie de prouver qu'ils ne sont pas mort
reste mais là je deviens nié lol
aucun joueur jouant au rct n'est devenu connu au rct (sauf orioli lol)
bref le systême de mon point de vue ne produit rien mais sait juste recycler à merveille ce que les autres ont fabriqué
C'est surtout la confirmation que dans le rugby comme dans le foot ou le hand avec le PQSG, on peut obtenir un succès relativement rapidement quand on y met le prix. Après tout c'est ce que faisaient déjà des présidents mécènes au temps du rugby amateur (c'était le cas à Carmaux, je crois, et plus sûrement à Vichy avec l'équipe "baccarat" financée par le casino). C'est à cette époque que l'ASM a loupé le coche d'un palmarès radial grâce au fric de Michelin. Il ne faut quand même pas non plus oublier que nous ne sommes pas dans une vraie terre de rugby, cela peut aussi influer sur le caractère des joueurs...
le phénomène est amplifié au rugby vu que les joueurs ne peuvent disputer qu'un nombre limité de matchs
c'est vrai que novés et surtout le rct posent une bonne question, "quel est l’intérêt à court terme de former des joueurs et d'avoir des internationaux dans ses rangs ?"

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 12:05
Je dirais bien que ça coûte moins cher mais bon, le ST a le plus gros budget du Top 14...
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 12:20
ben les joueurs français sont potentiellement ceux qui coutent le plus cher jiff oblige
http://www.sudouest.fr/2012/04/04/obliges-d-acheter-francais-678196-8.php
Top 14 et Pro D2 : les clubs obligés d'acheter français

La limitation du nombre de joueurs non-formés en France a pour effet d'augmenter la « valeur marchande » des joueurs français et de rendre plus qualitatif le recrutement d'étrangers.
Le Sud-Africain de Toulon Bakkies Botha, l'une des stars étrangères du Top 14.
Le Sud-Africain de Toulon Bakkies Botha, l'une des stars étrangères du Top 14. (PHOTO AFP)
Partager





Tweeter


Envoyer à un ami

Imprimer

«Aujourd'hui, certains agents, avant de nous dire si le joueur est bon ou pas bon, ils nous disent : '' Il est Jiff'' ! Dire ça, pour eux, c'est presque équivalent à donner le nombre de sélections… » Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, est l'un des dirigeants du rugby français pour lesquels il est le plus ardu d'appliquer le « dispositif de promotion des joueurs issus des filières de formation » (« Jiff », lire encadré), qui limite le nombre de joueurs formés à l'étranger dans les clubs de Top 14 et de Pro D2. Après avoir un temps dénoncé ces « quotas d'une autre époque », l'agitateur varois s'est adapté à cette nouvelle donne du marché des transferts. « J'ai le règlement sur mon bureau, assure-t-il. Ça se joue au millimètre. »

« Cela a généré un phénomène que j'avais annoncé dès le début, poursuit-il. On m'avait rétorqué que je n'étais pas devin, mais c'est bien ce qui se passe : il y a des Jiff qu'on ne prend que pour les quotas et que l'on paie plus cher ! » Le président de l'Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti, dresse un constat similaire : « On assiste aujourd'hui à une course à l'échalote pour les meilleurs joueurs français. En conséquence, les joueurs français coûtent plus cher et, comme on ne peut pas recruter autant de non-Jiff qu'on voudrait, c'est difficile pour des clubs comme le nôtre. On fait comme on peut… »


Bulle spéculative

« Il y a une bulle spéculative sur les joueurs français, observe l'agent de joueurs Miguel Fernandez. En plus du talent du joueur et de son poste, s'ajoute un autre critère de valorisation : le fait qu'il soit ou non un Jiff. C'est la loi de l'offre et de la demande. Un pilier droit, un buteur ou un deuxième ligne, s'il est Jiff et qu'il a le niveau Top 14, va voir sa cote monter en flèche. » Vice-président de la Ligue nationale de rugby, l'Auvergnat Patrick Wolff trouve l'expression exagérée : « Parler de bulle spéculative est inapproprié, parce qu'on ne peut pas dire que des jeunes joueurs issus des centres de formation vont coûter plus cher que ces internationaux de 35 ans qui venaient finir leur carrière en France. » En dehors des rémunérations des néo-pros et des « stars », le salaire médian des joueurs de Top 14 serait d'ailleurs en baisse de 10 à 15 % par rapport à ce qu'il était il y a trois ou quatre ans.

Reste que le pilier droit de Lyon, Antoine Guillamon, 20 ans, prometteur, Jiff et évoluant dans un club menacé de relégation, présente l'un des profils les plus convoités du rugby français. Mais il n'est pas le seul. D'autres joueurs français de moindre potentiel « valent » désormais autant que des étrangers supposés plus forts qu'eux.

C'est ce qu'explique l'agent écossais Jonathan Stuart, ancien joueur du Stade Rochelais : « Il y a encore deux ans, des joueurs anglo-saxons moyens étaient moins chers que des Français du même niveau. Aujourd'hui, on ne les propose même plus en Top 14. Mais il y a des joueurs français moyens qui sont devenus plus chers et qui risquent de servir à remplir des cases. »

Voilà les « Fidjiff »

Le dispositif des Jiff a déjà une autre conséquence : « Le recrutement de joueurs étrangers sera moins quantitatif que par le passé, mais il sera plus qualitatif », prévient Miguel Fernandez. Autrement dit : des « stars » mondiales, du calibre de Wilkinson, Hayman ou Botha à Toulon, pour ne citer qu'eux, continueront à occuper ces postes où le sélectionneur du XV de France Philippe Saint-André relève un déficit de joueurs sélectionnables.

Enfin un phénomène, pour l'heure discret, mais bien réel, se fait jour : les clubs commencent à former de jeunes joueurs étrangers aux profils jugés intéressants pour leur donner le statut de Jiff. « On a deux Géorgiens au centre de formation, qui seront des Jiff », admet Mourad Boudjellal à Toulon, tandis que l'ASM Clermont procède de la même façon avec des ailiers fidjiens. Les « Fidjiff » sont nés. « Un jour, d'ailleurs, si on les sélectionne, on sera peut-être champion du monde avec ces joueurs-là », prophétise Laurent Marti.
Jiff et non-Jiff, mode d'emploi

QU'EST-CE QU'UN JIFF ?

L'acronyme « Jiff » désigne les « joueurs issus des filières de formation », c'est-à-dire ceux qui ont passé au moins trois saisons dans le centre de formation d'un club de rugby français ou bien ont eu une licence de la Fédération française de rugby pendant au moins cinq saisons avant leurs 24 ans.



À QUOI À ÇA SERT ?

Il s'agit d'inciter les clubs à recruter plus de joueurs français, pour favoriser l'émergence de nouveaux talents sélectionnables en équipe de France.



S'AGIT-IL DE « PRÉFÉRENCE NATIONALE » ?

Non, parce que, pour être en conformité avec les directives européennes sur la libre circulation des travailleurs, la définition du Jiff ne comprend aucune référence à la nationalité du joueur. Ainsi, le deuxième ligne international biarrot Jérôme Thion n'est pas un Jiff tandis que l'ailier fidjien de Clermont Noa Nakaitaci en sera un à l'issue de sa formation en Auvergne.



COMMENT ÇA MARCHE ?

Le dispositif mis en place par la Ligue nationale de rugby (LNR) prévoit actuellement un quota de 50 % de Jiff par club. Ce qui limite le nombre de « non-Jiff » à 17 pour un effectif de 35 joueurs professionnels (18 sur 36 pour les promus). Le quota de Jiff passera à 60 % pour la saison 2013-2014, ce qui limitera le nombre de « non-Jiff » à 14 sur 35 (15 sur 36 pour les promus).

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 13:50
Entre les joueurs français de niveau moyen recrutés pour faire le nombre et les jeunes étrangers pensionnés dans les centres de formation, l'esprit des JIFF a déjà du plomb dans l'aile. Mais il fallait s'y attendre: toute loi est faite pour être contournée.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 18:04
Toulouse a perdu son bouclier de Brennus. Et finira sa saison sans aucun trophée. Ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2009. Pour retrouver les sommets, le club le plus titré de l’Hexagone éprouve la nécessité de se renforcer. Du lourd, bien entendu. Et à des potes clés où les solutions ne sont pas légions pour le moment. C’est le cas au talonnage où l’entraîneur des avants, William Servat, a dû reprendre du service au cours de l’année pour compenser les blessures de Gary Botha et la méforme de Christopher-Eric Tolofua. Si ce dernier, grand espoir du club, portera les couleurs haut-garonnaises la saison prochaine, ce ne sera pas le cas du Springbok. Toulouse recherche un joueur "européen ou en provenance de l'hémisphère Sud". "Aucun Français n'est disponible", a déclaré une source proche du dossier comme le rapporte l’AFP.

Les regards des Stadistes se sont tournés vers l’Afrique du Sud. D’abord sur Bismarck du Plessis (29 ans ; 46 sélections). Mais le joueur des Sharks a préféré rester au pays, comme il l’a annoncé dans la presse sud-africaine. Tout comme son homologue des Bulls, Chiliboy Ralepelle (26 ans ; 21 sélections), dernière cible à avoir refusé la proposition toulousaine. Toulouse est donc toujours dans l’expectative afin de trouver un remplaçant de qualité à Servat.

Un joker médical pour Clerc

Autre dossier au cours: celui de demi de mêlée. L’Australien Luke Burgess a signifié depuis plusieurs semaines son départ, s’étant même engagé en faveur des Melbourne Rebels. Longtemps, le Castrais Rory Kockott a été pisté mais il fallait payer une indemnité au CO, le joueur demeurant encore sous contrat. Et rien ne s’est conclu pour l’heure. Le club tarnais a toutefois obtenu les signatures de deux demis de mêlée pour l’an prochain (Tomas et Garcia)…

Toulouse a confirmé son intérêt pour Jano Vermaak (28 ans) des Blue Bulls. Une proposition de contrat lui a bien été envoyée mais le Sud-Africain réserve pour le moment sa réponse en attendant de savoir s'il sera pris ou non dans le groupe des Springboks appelés à participer à la tournée estivale. En cas de réponse négative de l'encadrement sud-africain, Vermaak, qui n'a jamais évolué hors de son pays, rejoindrait sans doute Toulouse. En tout cas, du côté haut-garonnais, il ne reste que les solutions Doussain, qui participera à la tournée des Bleus en Nouvelle-Zélande, et le jeune polyvalent Sébastien Bézy (21 ans).

Enfin, pour pallier à la longue absence de l'ailier international, Vincent Clerc, opéré d'une rupture des ligaments du genou droit, le Stade toulousain a affirmé être en quête d'un joueur sous un statut de joker médical. L'international est indisponible jusqu’à fin novembre-début décembre. Pour l’instant, le club haut-garonnais n’a pas été très actif avec "seulement" trois signatures: Tekori (Castres), Barraque (Biarritz) et Camara (Massy). Bref, cela devrait bouger à Toulouse, alors que plusieurs clubs ont déjà réalisé de superbes coups (Racing, Toulon, Montpellier…). Mais il faut faire vite: le marché se termine le 15 juin prochain…

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Gerard
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 2509
Localisation : Dans ton cul
Humeur : Profonde
Réputation : 24
Date d'inscription : 08/03/2010
http://www.youporn.com/

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 18:07
A la TV, y'a une série avec un gars qui reçoit le journal du jour d'après, Toto
lui, il a internet du jour d'avant. Smile

_________________
Président du Fan Club de Franck Azema
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 18:21
je fais ce que je peux lol

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 21:54
totowsky a écrit:je fais ce que je peux lol
Dixit Vern Cotter samedi soir?
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 21:55
à madame cotter ?

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
dungannon92
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 5328
Age : 47
Localisation : Allier
Humeur : maligne
Réputation : 11
Date d'inscription : 04/11/2009

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mar 28 Mai 2013 - 22:12
L'ASM, tu l'aimes ou tu la kiltes...
avatar
Colza Nostra
beau gosse
beau gosse
Nombre de messages : 1619
Age : 38
Localisation : Planéte Terre
Humeur : Dou Merd'
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/02/2010

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mer 29 Mai 2013 - 0:23
totowsky a écrit:à madame cotter ?

Le pire c'est quand il s'est aperçu que l'éléphant s'était planqué dans le placard.
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 26031
Réputation : 250
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: toulon gagne et le rugby français perd

le Mer 13 Nov 2013 - 21:20
Guy Novès : « Le championnat espoirs est nul à ch... Je n'ai jamais vu aussi minable »
Publié le 13-11-2013 à 12h30 - Mis à jour le 13-11-2013 à 15h58 // Par Thibault Perrin
Guy Novès est remonté envers les dirigeants actuels du rugby français. / Crédit Photo : Alain THOMAS (licence Créative Commons)
Si Guy Novès n'a pas forcément la banane tous les jours, c'est peut-être parce qu'il a mal à son rugby. Homme incontournable du rugby français depuis plus de deux décennies, le manager sportif du Stade Toulousain a vu évoluer la discipline en France. Il est aujourd'hui très critique envers le comportement des dirigeants actuels quant au calendrier ainsi que sur le retard accumulé par la formation française au fil des années par rapport aux nations du Sud. Un constat qui prend aujourd'hui une toute autre valeur alors que le XV de France vient une nouvelle fois de s'incliner face aux All Blacks malgré une belle d'ébauche d'énergie. Une défaite presque logique pour le technicien tant le mal prend ses racines à la base même du rugby : la formation. «Il est obligatoire que le deuxième-ligne, une fois en finale de la Coupe du monde, joue les deux contre un à la perfection, et pour ça il en a fait entre six à seize ans. Le virtuose au piano : c'est celui qui a du talent et qui, entre trois et seize ans, a joué tous les jours. C'est comme ça qu'il devient un génie », confie Novès dans l'Equipe. Et pour le moment, les génies, ce sont bien les Blacks. 

La formation néo-zélandaise est connue depuis des lustres et elle continue de faire rêver alors que la France pourrait faire de même. Et c'est justement ça qui semble particulièrement agacer l'homme fort du Stade : « Nous sommes le seul sport à vouloir rivaliser avec des gens dont on dit qu'ils ont le rugby dans la peau. Mais pour l'avoir dans la peau, il faut le pratiquer dès le plus jeune âge. » Novès en appelle donc à une « énorme réflexion sur la formation ». En prenant pour exemple la natation, où les champions d'aujourd'hui (Agnel, Muffat, etc) sont les jeunes qui ont passé des heures dans l'eau dès l'enfance, il préconise le même style de cadence. « On prend danse sur danse avec les jeunes. Le Championnat Espoirs, il est nul à ch... Je n'ai jamais vu un Championnat aussi minable. » La déclaration est forte, mais elle symbolise bien le sentiment de colère qui habite l'entraîneur toulousain. Une colère dirigée en partie vers ceux qui veulent «des résultats immédiats ». Mais il sait que ça ne changera pas du jour au lendemain : « Il faut attendre que les vieux dirigeants passent la main. » . 

Aussi, il patiente et espère « une refonte totale du calendrier ». Une évolution nécessaire au rugby pour qu'il devienne « professionnel dans le vrai sens du terme. » D'aucuns seront certainement déçus de voir le rugby à l'ancienne s'évaporer petit à petit, mais si la France est aujourd'hui un peu plus compétitive par rapport au Sud, reste qu'un cap doit être franchi pour véritablement faire la différence. « Il faut des plages de récupération, de match, de travail, de compétition. » Les choses pourraient cependant évoluer dans ce sens, du moins en ce qui concernent le XV de France, alors que la LNR et la FFR discutent actuellement de la mise à disposition par les clubs des internationaux français dans le cadre de la convention qui lie les deux entités. Mais pour que la sélection nationale progresse, cela passera forcément par une meilleure formation. « Quand les grands présidents ou Le président ou La Fédération auront compris qu'il faut donner de l'argent aux clubs pour qu'ils investissent dans les structures, peut-être qu'au lieu d'aller chercher des joueurs étrangers à 500 000 euros, ils mettront cette somme dans la formation ».

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Contenu sponsorisé

Re: toulon gagne et le rugby français perd

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum