L'ASMCA a pris la mauvaise habitude d'échouer régulièrement en finale. Les Auvergnats tenteront samedi face au Stade français d'inverser, comme en 2010, cette tendance. Voici sept motifs d'espoir.