ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25992
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

mercenaria

le Mar 29 Déc 2015 - 19:31
Comme je l’ai montré dans un article précédemment publié sur ce site (Les clubs du top 14 font-ils jouer les rugbymen qu’ils forment ?), nos jeunes joueurs formés en France ont beaucoup de mal à se trouver une place au « paradis » du top 14. A l’instar du championnat anglais de football, le top 14 est le plus riche des championnats de rugby de la planète, engraissé artificiellement par les sommes faramineuses des droits télévisuels de canal plus et par des mécènes devenus présidents-entrepreneurs. Il attire donc les meilleurs rugbymen du monde entier, venus à la fois pour les salaires proposés, mais aussi pour l’intérêt sportif proprement dit de notre compétition.  Les présidents impatients d’avoir des résultats à courte échéance et leurs entraîneurs rendus trop frileux sous la pression, prennent de moins en moins le risque de faire jouer les jeunes joueurs formés en France. Les joueurs espoirs ne peuvent pas s’aguerrir, comme autrefois, auprès de leurs aînés et au bout du compte c’est bien l’équipe de France qui en pâtit, comme d’ailleurs l’ équipe d’Angleterre de football. Les mêmes maux entraînent les mêmes effets. A plus ou moins long terme, la bulle financière, comme toute bulle, éclatera et les jeunes rugbymen retrouveront la place qu’ils méritent. En attendant, à minima, la LNR et la FFR pourraient laisser une place à nos jeunes rugbymen en pro d2, voire en fédérale 1. Ce n’est malheureusement pas le cas.
A ce stade, il faut préciser qu’il n’est nulle question dans cet article de prôner un nationalisme à la vue étriquée, nous parlons bien de jeunes joueurs formés en France de l’école de rugby, en passant par les pôles espoirs, jusqu’aux équipes espoirs. Il n’est donc pas question de nationalité. Par ailleurs, il n’est pas non plus question d’occulter l’ apport majeur en terme rugbystique et culturel, que peuvent apporter les joueurs étrangers dans nos clubs.
 
Le nombre de joueurs non formés en France de la fédérale 1 au top 14
Étonnement, le nombre brut de joueurs recrutés à l’étranger est similaire entre les trois divisions : 229 en fédérale 1, 224 en pro d2 et 234 en top 14, soit un total de 687 rugbymen. Toutefois, la moyenne par club est largement supérieure en top 14 (17,8 joueurs) et en pro d2 (13,8 joueurs), par rapport à la fédérale 1 (5,4 joueurs).
Le nombre moyen de joueurs non formés en France par poste
Les clubs choisissent très majoritairement de recruter des piliers et des troisièmes lignes à l’étranger (3,6 et 3,5 joueurs par club en top 14), ainsi que les trois quarts centres et les deuxième ligne (2,8 et 2,7 par club en top 14). A l’opposé, il semble que les présidents se tournent vers la filière française pour trois postes : arrières, demi de mêlée et talonneur (0,5 et 0,7 par club).
Focus sur la fédérale 1
Concernant les huit clubs qui peuvent postuler à une montée en pro d2 (Massy, Soyaux-Angoulème, Vannes, Nevers, Auch, Aubenas, Bourg en bresse et Romans), la moyenne de joueurs par club est de 7,8, environ deux fois moins qu’en pro d2 ou top 14. Toutefois, l’écart est sensible entre Nevers ou Massy (12 joueurs chacuns) et le « bon élève » Bourg en bresse (1 joueur).
Pour les autres, parmis les clubs toujours en course pour une qualification en phase finale de fédérale 1, Langon et Tyrosse (0 joueur) ou Oloron (1 joueur) sont les derniers bastions de résistance qui se tournent uniquement vers la formation française régionale. C’est aussi le cas de Lombez-Samatan, Anglet, Graulhet, Lavaur, Mauleon ou Agde, mais, à priori, ces clubs se battent plus pour ne pas descendre en fédérale 2.
Focus sur la pro d2
Bourgoin-Jallieu, par tradition ou par la force des choses, continue à miser sur la formation, de même que Montauban. A l’opposé, le LOU (21 joueurs), écurie « près top 14 », et le PARC ( 22 joueurs) fraîchement promu, se sont tournés vers l’étranger, avec des fortunes diverses…
Focus sur le top 14
Tous les clubs de top 14 pourraient quasiment aligner une équipe entière de joueurs recrutés à l’étranger, sauf Toulouse (14 joueurs). L’ASM n’est pas très loin avec « seulement » 15 joueurs. Mais l’écart avec les « mauvais élèves » que sont Agen et Montpellier (22 joueurs comme le PARC) ou Toulon et Grenoble (21 joueurs) est moins grand qu’en prod 2 (16 en pro d2, 8 en top 14).
Bilan
Pour un jeune joueur formé en France, ses chances d’être recruté par un club est très variable selon le poste qu’il occupe:

  • pour un pilier ou un deuxième ligne l’horizon commence à se boucher dès la fédérale 1 (1,3 et 1,25 joueurs recrutés à l’étranger par club), surtout dans un club visant la montée en pro d2.

 

  • Pour les troisièmes lignes et les ouvreurs, il y a encore des places en pro d2, mais cela devient plus difficile pour les centres et les ailiers, qui doivent de plus en plus se tourner vers la fédérale 1.

 

  • Pour un arrière, un demi de mêlée ou un talonneur, il est toujours largement possible de jouer dans un club de top 14.

 
En extrapolant à l’équipe de France, on risque dans un avenir proche d’avoir quelques problèmes pour trouver des successeurs à messieurs Mas et Papé.
 
Annexe 1 : Le nombre de joueurs non formés en France de la fédérale 1 au top 14 par postes et moyennes par club en dessous
Num du poste1 et 324 et 56, 7 et 8 91012 et 1311 et 1415Totaux
F 153
1,3
17
0,4
50
1,2
35
0,8
9
0,2
13
0,3
24
0,6
19
0,4
8
0,2
229
5,4
Pro d246
2,8
17
1,1
36
2,2
37
2,3
9
0,6
14
0,8
31
1,9
27
1,7
7
0,4
224
13,8
Top 1451
3,6
10
0,7
39
2,7
49
3,5
11
0,7
21
1,5
26
1,8
40
2,8
7
0,5
234
17,8
Totaux 150
2,1
44
0,6
125
1,8
121
1,7
29
0,4
48
0,7
81
1,1
86
1,2
22
0,3
687
9,9
 
Annexe 2 : Le nombre de joueurs recrutés à l’étranger par clubs en top 14
Clubs Nombre de joueurs recrutés à l’etranger
Toulouse 14
ASM15
Brive16
La rochelle16
Stade français16
UBB17
Castres17
Oyonnax18
Racing19
Pau20
Toulon21
Grenoble21
Agen 22
Montpellier22
Total234
17,8 par club en moyenne
 
Annexe 3 : Le nombre de joueurs recrutés à l’étranger par club en pro d2
ClubsNombre de joueurs recrutés à l’étranger
Bourgoin Jallieu 6
Montauban 8
Dax10
USAP11
Colomiers12
Mont de marsan13
Beziers 13
Aurillac 14
Biarritz14
Carcassonne14
Albi15
Tarbes16
Bayonne17
Narbonne18
LOU21
PARC22
Total224
13,8 par club en moyenne
 
 
Annexe 4 : Le nombre de joueurs recrutés à l’étranger par club en fédérale 1
ClubsNombre de joueurs recrutés à l’étranger ClubsNombre de joueurs recrutés à l’étranger
Massy 12Auch6
Nevers12Bergerac6
Rouen 11Lille5
Macon10Castanet4
Chambery10Saint nazaire4
Chalon9Bobigny4
Libourne 9Valence d’agen3
Limoges 9Blagnac3
Aubenas9Tulle 3
Grasse9Agde2
Vienne9Anglet2
Strasbourg8Graulhet1
ROC8Lavaur1
Saint médard en jalles8Mauléon1
Soyaux Angoulème 8Oloron1
Cognac7Bourg en bresse1
Rodez7Tyrosse0
Vannes7Langon0
Romans7Lombez samatan0
La seyne 6Total 229
Bagnères6Moyenne par club5,4
 
décembre 29th, 2015 by Frédéric Bonnet

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17420
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 466
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: mercenaria

le Mar 29 Déc 2015 - 19:41
On veut des titres. En anglais pour faire chier Bourrin.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25992
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: mercenaria

le Mar 8 Mar 2016 - 17:26

Hier, Olivier Magne, entraîneur des rugbymen de l’équipe de France des moins de 20 ans, regrettait que nos jeunes joueurs français ne jouent pas assez et qu’ils ne soient pas bien formés.

Or, tout joueur doit se construire dans l’action et dans le jeu et rien ne remplace la compétition, rajoute-t-il.  Pour appuyer ses propos, j’ai calculé les temps de jeu cette année des internationaux de moins de 20 ans de la dernière coupe du monde de 4 nations : la Nouvelle Zélande, l’Angleterre, l’Afrique du sud et la France.
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ encore une fois la France a un train de retard par rapport aux All Blacks. La Nouvelle Zélande a gardé une compétition domestique d’un très bon niveau (ITM) à coté de sa compétition phare le Super Rugby, qu’elle partage avec d’autres nations de l’hémisphère sud. L’ITM lui permet de lancer ses jeunes joueurs dans une compétition relevée et de les confronter aux stars all blacks du Super Rugby. Comme il y a 20 ans en France, ces jeunes pousses jouent avec et contre des joueurs adultes confirmés. Pendant ce temps, les jeunes rugbymen français jouent le plus souvent dans une compétition espoir d’un niveau beaucoup plus faible et dans laquelle ils ne jouent qu’entre eux.
Un jeune jeune espoir international français joue plus de deux fois moins en top 14 ou en pro D2 qu’un jeune all black en ITM. Pire, parmi les 22 joueurs d’une feuille match, 8 français n’ont connu qu’une expérience avec les espoirs (pas de Top 14, pas de Pro D2), contre seulement 2 pour les All Blacks. 
Les français sont d’ailleurs en retard également sur les anglais, dont les jeunes jouent massivement en D2 anglaise, et sur les sud africains qui ont gardé deux compétitions domestiques d’un très bon niveau (Currie et Vodacom cup).
Une solution : créer une compétition intermédiaire mêlant espoirs et joueurs confirmés, entre la Pro D2 et le Top 14 ou limiter le nombre de joueurs recrutés à l’étranger en Pro D2, voire en Top 14. 
NationsNombre de minutes jouées
pour les avants
Nombre de minutes jouées 
pour les arrières
Nombre de minutes jouées
pour l’équipe
Nombre de joueurs concernés sur 23
Nouvelle Zélande3501 en ITM
163 en Super R
4150 en ITM
443 en Super R
825721
Angleterre2390 en D2
240 en Premierschip
1680 en D2
20 en Premierschip
433014
Afrique du sud22971937423419
France1852 en Top 14855 en Top 14
860 en Pro D2
356714
Sources : Its rugby.
 
janvier 21, 2016 Frédéric Bonnet20 ans, Afrique du sud, All Blacks, Angleterre, Currie cup, formation, France, internationaux, ITM, Nouvelle Zélande, Premierschip, pro d2, Rugby, top 14, Vodacom cup

2 réflexions sur “Olivier Magne a-t-il raison quand il affirme que les jeunes rugbymen français ne jouent pas assez ?”


_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17420
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 466
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: mercenaria

le Mar 8 Mar 2016 - 19:36
Laporte Président lol

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 3990
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 57
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: mercenaria

le Jeu 10 Mar 2016 - 21:28
Encore la faute des clubs lol. Et maintenant on parle du rugby féminin et de son joyeux bordel ?
Mais que fait (propose) Bernard?
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 17420
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 466
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: mercenaria

le Jeu 10 Mar 2016 - 21:35
Rien à voir mais en hommage aux anciens lol, je vous emmerde



40 ans dans vos culs. What a Face

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25992
Réputation : 246
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: mercenaria

le Jeu 28 Avr 2016 - 17:34

TABLEAU. En Top 14, l'UBB est 8e et le Stade Rochelais 10e. En Pro D2, joli tir groupé pour Biarritz, Agen et Pau

La LNR a publié le classement des centres de formation pour la saison 2014-2015, basé sur les résultats sportifs et scolaires. Il est dominé, pour les clubs de Top 14, par Bayonne, qui était alors dans l'élite et fut relégué en Pro D2 à l'issue de cette saison.
Publicité
Le centre de formation de Bordeaux-Bègles arrive en 8e position et celui de La Rochelle en 10e.
En Pro D2, Biarritz, Agen et Pau (le SUA et la Section étaient montés en Top 14 à la fin de la saison) se classent respectivement 2e, 3e et 4e. Les deux Landais sont un peu plus loin : Dax 9e et Mont-de-Marsan 11e.
Le fonds d'aide aux centres de formation 2015-2016, doté de 5 M€, est réparti entre les clubs en fonction de ce classement. Le montant par club varie entre 112 000 € et 243 000 €.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
Contenu sponsorisé

Re: mercenaria

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum