ASM clermont auvergne rugby
« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »

La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion


« Les personnages et les situations de ce forum étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »


Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

top 14

le Ven 6 Mai 2016 - 10:09

Critiqué pour sa lenteur, son manque de rigueur technique ou pour ses matches de l’angoisse, où rien ne se passe à moins d’une faute de l’adversaire, le Top 14 est pourtant annoncé comme "le meilleur championnat du monde". Un drôle de paradoxe. Alors le Top 14, survendu ou incompris ?

Comme il serait confortable de ne pas regarder ailleurs et de marteler encore et toujours ô combien le championnat de France est magnifique. Mais les voix s’élèvent régulièrement pour critiquer le contenu d’une compétition domestique pas toujours inoubliable. Précisons d'emblée que cet article est écrit sans prétention et sans volonté de démolir le championnat hexagonal. Mais nous tentons bien de comprendre comment la compétition la plus coûteuse de la planète ovale, n’est pas la plus spectaculaire.

  • Le mode de fonctionnement du Top 14, principal frein

Oublions les rares amoureux des mêlées et des chandelles quelques instants. Pour avoir du spectacle, il faut avoir du jeu. Une lapalissade qui n’est pas une évidence à l’esprit des protagonistes du championnat. Peut-être parce que le rugby est devenu, en France, un sport dans lequel le résultat l’emporte largement sur le contenu. La faute à un système de montée-descente comme celui du Top 14 (ligue dite "ouverte") qui conduit à plusieurs effets néfastes.
Première conséquence : la victoire totale et absolue de la politique à court terme. Aucun projet ne peut réellement se construire au-delà de quelques mois. Parce que la projection des différents staffs ne peut pas dépasser cette limite. La faute à l'impérieuse nécessité de survivre à la saison en cours. Un mode de fonctionnement que le Super Rugby a décidé d'écarter. Un championnat fermé, et pour ne citer que lui, qui permet à des formations comme les Highlanders, les Chiefs, ou dans un passé légèrement plus lointain, les Reds de continuer à exister et grandir malgré des gros passages à vide.



Marland Yarde et Brodie Retallick - Nouvelle-Zélande Angleterre - 7 juin 2014 - Icon Sport
Ces trois équipes ont eu du temps pour former des joueurs majeurs dans la conquête d’un titre (ou de plusieurs), sans trembler ni mourir. Pêle-mêle ? Aaron Cruden, Quade Cooper, Will Genia, Aaron Smith, Lima Sopoaga, Malakai Fekitoa, Charlie Ngatai. Meilleur exemple aux Chiefs où Brodie Retallick, meilleur joueur du monde 2014, est titulaire avec sa franchise depuis l’âge de … 19 ans.
Un exemple qui illustre un problème sous-jacent : celui de la formation. Le Top 14 ne donne que de trop rares opportunités aux Espoirs de jouer (environ 5% de jeunes de moins de 23 ans titulaires par journée). Triste image de la formation française à l’agonie, et du rugby tricolore, où les jeunes joueurs cherchent tout simplement leur place.


Deuxième chose, l’obligation de résultat - pour au moins garantir sa survie - n’est pas une obligation de moyen. Gagner une dizaine de matches 3-0 suffirait, en théorie, à se maintenir. Une politique du pire qui se conjugue mal avec les approches habituelles des autres pays. Exemple avec Colin Slade, surpris par l’obligation de se battre pour sa survie et l’obsession du maintien à son arrivée à Pau.



Colin Slade (Pau) - janvier 2016 - AFP
Conséquence logique : quand on joue pour ne pas perdre, le contenu des matches passe largement après son issue. La fin justifie les moyens. Peu importe s’il faut gagner "moche", il faut gagner tout court. Les lendemains radieux n’existeront probablement jamais, mais se maintenir, c’est se donner une chance d’y croire. Triste approche du rugby ? Peut-être. Mais pragmatique.
A ce titre, pourquoi prendre des risques ? Pourquoi ne pas réduire les opportunités adverses plutôt que parier sur sa capacité à en créer pour soi-même. Le Top 14 est devenu, avec le temps, le championnat où avoir la balle est un danger, vouloir le faire vivre du suicide. Le raisonnement est simple : le jeu appelle la faute, et la faute expose aux sanctions

  • Le triomphe de l’intensité sur le rythme

C'est justement cette volonté de pousser l'autre à l'erreur qui va transformer les habitudes, modifier l'approche et l'analyse que l'on peut faire du rugby. Là où le déséquilibre pourrait (devrait ?) naître de la vitesse, c’est aujourd’hui la puissance qui s’affiche comme la clef de voûte des systèmes offensifs ou défensifs. Gagner des duels, d'accord. Mais pour quoi faire ?



Bordeaux-Bègles tente de défendre face au maul du Stade français - Icon Sport
Une réflexion limitative, la faute, peut-être aux lacunes techniques pointées du doigt par Philippe Saint-André en 2014 : "Il faut arrêter de rêver (…), on voit qu'il y a des déficits techniques et physiques et cela, il faut que tout le monde en prenne conscience". (lire ici) Ce déficit technique, réel ou imaginaire, va conduire les staffs, les joueurs et le public à accepter l’idée que c’est de ce bras de fer purement physique que découlera la victoire.
Conséquence ? Nous avons le championnat le plus lent du monde… Le Top 14, superbe œuvre monolithique, aux packs monstrueux et toujours plus lourds, et où les plus grandes stars du monde viennent s'éclater dans des matches toujours plus heurtés. Terrible impression de gâchis quand Nonu, Giteau, Carter ou Conrad Smith débarquent en France pour jouer au chamboule-tout.
Les chiffres sont insuffisants pour démontrer et justifier ce sentiment naissant en regardant un match. Un sentiment qui finit par devenir une conviction en observant ce qui existe ailleurs, et qui est confirmée par le style des équipes qui triomphent en championnat.

  • La force de l'exemple

"L’attaque fait gagner des matchs, la défense fait gagner des titres". L’adage, emprunté à la NBA, colle à la perfection au rugby hexagonal. Si le jeu au large n’est pas forcément une recherche ou une priorité, cela s’explique aussi par deux choses distinctes. D'abord, la force de l’exemple : qu'il s'agisse de Castres, Toulon, le Stade français ou de Toulouse, les 5 derniers champions de France, ont tous en commun une chose. Ils disposaient de la meilleure mêlée du championnat au moment de leur titre.



Les avants se préparent avant la mêlée lors de la finale Toulon Castres - 31 mai 2014 - Icon Sport
La mêlée... un exercice qui prend une importance capitale, non pas parce qu’il est une rampe de lancement idéale, mais parce qu’il est une source de points directe. La faute à un deuxième souci du championnat de France : l’arbitrage. Je vous vois déjà, les doigts s’affolant sur vos claviers, invoquant l’incompétence généralisée et la malhonnêteté des arbitres. Ça n’est pas du tout l’objet. Mais force est de constater que la pratique de l’arbitrage et les consignes données ont conduit le Top 14 à ne plus être qu’une usine à sanctions.
Le jeu n’est plus qu’un prétexte : pousser en mêlée pour une pénalité, plaquer-gratter pour une pénalité, refuser l’avantage pour une pénalité… Cette attitude devient la norme, et le succès valide tout. Gagner "moche", mais gagner quand même. Peu importe le flacon pourvu que l'on connaisse l'ivresse du succès.

  • Le discours ambiant et intégré

Dernière explication, le discours ambiant. Celui qui conforte, qui justifie la médiocrité ou l'insuffisance. Qui excuse presque le manque d’ambition, de rythme, d’intention. Et qui finirait presque par convaincre tout le monde. Tout serait la faute d’un calendrier démentiel, du manque de rythme en début de saison, du manque de fraîcheur en fin d’exercice. Les joueurs jouent trop ou pas assez, l’arbitre est incompétent, l’eau trop humide, le vent trop coquin. Bref : le mauvais sort pèserait plus que les mauvais choix. Une justification relativement rare dans le Super Rugby, référence définitive en matière d'intention de jeu.



Le Stade Michelin garni aux couleurs de l'ASMCA - Icon Sport
Un discours qui se matérialise aussi autrement. Le Top 14 ne connaîtrait que des forteresses imprenables et des citadelles impossibles à conquérir ? Peut-être. Mais c’est surtout le manque chronique d’ambitions dans les déplacements qui va créer ce championnat de schizophrènes, où l’équipe injouable à domicile ira perdre sans gloire et sans bonus chez un mal classé. Plus agaçant encore : les leaders qui se déplaceront avec les Espoirs chez leurs dauphins, histoire de ne pas perdre avec leurs "équipe-type".
Une frilosité qui ajoute à l’impression de fadeur plus générale, les chocs se résumant souvent à des passes d’armes entre joueurs en mal de temps de jeu. Des non-matches qui apportent inlassablement de l’eau au moulin des détracteurs de la formule actuelle du championnat. Et cette question incontournable : 26 matches, pour quoi faire ?

  • Conclusion

Finalement, le plus grave n’est pas le décalage entre le discours officiel ("le meilleur championnat du monde") et la réalité des faits. Mais bel et celui qui existe entre les joueurs formidables qui composent cette compétition et le manque global de rythme, d’ambition et de spectacle. Les rares matches disputés le sont souvent la peur au ventre. Difficile d’en vouloir à Oyonnax, Pau, La Rochelle, Brive ou Grenoble de vouloir exister à tout prix.
Mais il est plus gênant de voir les gros bras du Top 14 se contenter - trop souvent- de victoire a minima. Le championnat est dur, le niveau dense et les duels épuisants, certes. Mais cette tendance à la lenteur et la guerre de tranchées, récompensée à l’échelle continentale, est aujourd’hui un frein sur le plan international. Une politique qui participe allègrement au déclin de l’équipe nationale. Le paradoxe de la France, un pays de rugby, terre d'accueil, et qui n’existera peut-être bientôt plus qu’à travers ses clubs.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Ven 6 Mai 2016 - 10:14
En fait lol il faut des super compétiteurs pour avoir une super compétition, à condition de ne pas avoir de risque à prendre, voire pire, à encourir...

Des fois que des capitaines d'industrie viennent y perdre du pognon en plus.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Sam 11 Juin 2016 - 13:35
Jean-Pierre Elissalde
1 h ·

Après Blacks-Galles , Australie - Angleterre !!! Quel rythme , que d'intensité , quelle envie , quels talents !!! Eux vont sans doute tenir , moi pas ... Au fait chaque équipe à TOUT son effectif ... Bref , il y a les autres et nous ... Avec notre Ferrari (top 14) et a sa remorque l'EDF ... Quoique une Ferrari avec une remorque !!!

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Sam 11 Juin 2016 - 14:06
sitotoetela a écrit:
Quoique une Ferrari avec une remorque !!!

Bourrin est démasqué What a Face

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
Hugo
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4086
Réputation : 132
Date d'inscription : 27/04/2011

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 18:59
Réputation du message : 100% (1 vote)
Fin de match puante à Montpellier. Ennui total à Colombes avec tous ces internationaux de très haut niveau (#jesuisaveugle) sur le pré. Pauvre rugby français !

Je n'ai jamais été aussi prêt de rendre mes abonnements tellement le système me gonfle de plus en plus...






_________________
La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion

« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 19:05
je deviens quasi fan du jeu sud af

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 19:09
Carter est convoqué par C+ à Barcelone.

On n'est donc pas invité, il va falloir taper l'incruste Sleep

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
Hugo
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4086
Réputation : 132
Date d'inscription : 27/04/2011

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 19:51
Titi a écrit:

On n'est donc pas invité, il va falloir taper l'incruste Sleep

C'est clair et puant ! Il faut sauver le soldat ASM (et ses vrais supporters...lol). Sans eux pour niquer les racing on n'est rien !

_________________
La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion

« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »
avatar
Hugo
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4086
Réputation : 132
Date d'inscription : 27/04/2011

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 19:56
Réputation du message : 100% (1 vote)
sitotoetela a écrit:je deviens quasi fan du jeu sud af

Joe Schmidt approuve ce message.

_________________
La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion

« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 3833
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 52
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 20:06
Çà serait dommage de jeter tous ces abonnements qui soutiennent une des rares équipes qui envoie un peu de jeu. cat
avatar
Hugo
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4086
Réputation : 132
Date d'inscription : 27/04/2011

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 20:37
Réputation du message : 100% (1 vote)
Le soucis c'est que pour concrétiser il faudra envoyer beaucoup de jeu ou pas du tout. Et surtout, surtout savoir alterner entre les deux et ça...(putain j'ai encore l'action de ce con de melon armitage dans la tronche)

_________________
La vie de supporter de l'ASM n'est qu'une suite de petites déceptions au milieu desquelles survient, de temps en temps, une grande désillusion

« La société de consommation porte mal son nom, car un con ne fait généralement pas de sommation avant de dire une connerie en société. »
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Dim 12 Juin 2016 - 21:02
Réputation du message : 100% (1 vote)
le pire serait de perdre sans avoir rien tenté comme le racing en final de hcup quoi Smile

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
velveteethol
zen attitude
zen attitude
Nombre de messages : 3833
Age : 42
Humeur : In Peace With His Ghosts... :)
Réputation : 52
Date d'inscription : 06/05/2008

Re: top 14

le Lun 13 Juin 2016 - 5:14
C'est pas le genre de la maison: si on arrive là, çà vaudra vraiment le coup de brûler les abonnements ou alors d'aller supporters un des 3 clubs bestaiux.
avatar
grincheux
modérateur
modérateur
Nombre de messages : 4722
Humeur : Benedictus qui venit in nomine Domini
Réputation : 162
Date d'inscription : 24/11/2007

Re: top 14

le Lun 13 Juin 2016 - 5:18
Tu prends quoi au petit dej? Moi c'est petit salé/rosé

_________________
Glória in excélsis Deo
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Lun 13 Juin 2016 - 8:24
nous allons gagner le brennus c'est mathématique comme dit bourrin
puisque les stats c'est de la mer  de comme dit titi
combien de matchs avons nous gagné en phase régulière contre les 3 adversaires restant ? Smile
une petite stat Laughing??

bref contrairement à ce que dit carter qui a été invité a commenté la finale dans les studio canal
nous sommes les challengers

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Lun 13 Juin 2016 - 21:24

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Lun 13 Juin 2016 - 21:38
Toulouse a compris. L'an prochain, Sleep et What a Face

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Mer 15 Juin 2016 - 12:35
XV de France - Tournée en Argentine : le vivier français est-il à sec ?


Par Vincent Péré-Lahaille

Dans cet article

 
 France
Dernière mise à jour il y a 48 minutes - Publié le 15/06/2016 à 11:45

XV DE FRANCE - Actuellement en tournée en Argentine, le XV de France se présentera face aux Pumas avec un groupe "bricolé". Mais au-delà des problématiques de calendrier et de l’absence d’une majorité de cadres, cette tournée pourrait souligner les limites du vivier de joueurs français.

Bien sûr, personne ne tiendra rigueur à Guy Novès et à ses hommes de revenir d’Argentine sans gloire. Le contexte abracadabrantesque de ce voyage vers Tucuman est suffisamment ridicule et navrant pour les hautes instances du rugby français pour ne pas accabler un XV de France démuni de ses principaux cadres : Clermontois (Kayser, Vahaamahina, Jedrasiak, Chouly, Parra, Fofana, Spedding), Toulonnais (Guirado, Chiocci, Mermoz), Racingmen (Chat, Ben Arous, Le Roux, Lauret, Machenaud, Dumoulin, Thomas) et Montpelliérains (Fall, O’Connor).
Sans oublier l’insaisissable Virimi Vakatawa, sous licence FFR, actuellement en pleine préparation des JO de Rio avec l’équipe de France à 7. Pour défier les Pumas lors de deux test-matches (19 et 25 juin), le manager des Bleus a donc puisé parmi les joueurs privés de phases finales à l’issue de la saison régulière et des récents éliminés en barrages.
" On se rend compte que le vivier français est moins important que ce qu'on veut bien prétendre (Novès)"
Dans ce flot de 28 joueurs, certains noms ont pu interpeller à l’instar du deuxième ligne agenais William Demotte (25 ans). Face à la réalité du rugby français où certains postes font cruellement défaut, notamment dans "la cage" ou au poste de pilier, Guy Novès et son staff ont ainsi dû éplucher à la loupe les effectifs du Top 14 pour bricoler une liste composée de 12 joueurs qui connaîtront leur première sélection*.



Guy Novès - Icon Sport
"Il y a des postes très compliqués à pourvoir", avouait le sélectionneur dernièrement. "Une fois qu’on sort les six équipes qualifiées pour la phase finale, on se rend compte que le vivier français est moins important que ce qu’on veut bien prétendre". Une petite pique pour rappeler les lacunes de la formation française et la politique de certains clubs où les jeunes joueurs ont souvent du mal à apparaître sur les feuilles de match.
"Les joueurs les plus en difficultés sont ceux qui sont très proches des pros, sans y être", souligne Didier Retière, Directeur Technique National. "C’est à dire, des joueurs qui s’entraînent toute la semaine avec les pros qui sont en récupération de leurs matchs. Le jeune qui a 20 ans ou 21 ans, s’il s'entraîne à la vitesse de l’ancien, plus il va rester avec les pros, plus il va baisser. C’est pour ça que c’est très important que les joueurs jouent. Ils ne peuvent pas apprendre en regardant jouer les stars".

La France n'a pas son Itoje, North ou Cane

Guy Novès a toujours eu le mérite de lancer de jeunes éléments au plus haut niveau mais l’ancien boss du Stade toulousain n’a jamais manqué de rappeler le retard accumulé par la formation au fil des années par rapport aux nations du Sud. "On prend danse sur danse avec les jeunes", s’emportait-il ainsi en novembre 2013. "Le championnat Espoirs, il est nul à chier. Je n’ai jamais vu un championnat aussi minable". Au final, quels que soient les coupables de ce constat inquiétant, le vivier de joueurs français semble effectivement limité.
Une hérésie pour un pays comptant 373 900 licenciés répartis au sein de 1 766 clubs (source FFR). Si beaucoup soulignent le potentiel de talents évoluant en Pro D2, un championnat où Yoann Huget, Maxime Machenaud, Sofiane Guitoune, Uini Atonio, Vincent Pelo, Loann Goujon, Yacouba Camara ou bien encore Rémy Grosso ont fait leurs gammes, le fossé entre ce laboratoire du rugby français et le niveau international reste pour autant colossal. Bien sûr, les Parisiens Paul Gabrillagues (22 ans) et Sekou Macalou (21 ans), le Briviste Fabien Sanconnie (21 ans) sans oublier Damian Penaud et Antoine Dupont, qui disputent en ce moment la Coupe du monde des U20, constituent le contre-exemple parfait de cette génération qui pourrait prétendre rejoindre le XV de France d’ici 2019.
Mais les candidats capables de répondre, dès le plus jeune âge, aux exigences du niveau international demeurent trop rares. Et c’est un fait, la France ne possède pas dans son vivier de joueurs du standing du deuxième ligne anglais Maro Itoje (21 ans), du trois-quarts aile gallois George North (27 essais à seulement 24 ans) ou du troisième ligne all blacks Sam Cane (32 capes à 24 ans).



Maro Itoje (Saracens) meilleur joueur européen de l'année - Icon Sport
Au moment où les Irlandais ont disposé, à 14, des Sud-Africains au Cap (20-26), où les Anglais ont surclassé les Wallabies à Brisbane (28-39) et alors que les Gallois ont sérieusement inquiété les All Blacks (39-21), certes en s’appuyant sur leurs meilleurs joueurs, les deux test-matches des Bleus face aux Pumas permettront de prendre une photographie du réservoir de joueurs à la hauteur des exigences internationales.
"La pression n’existera pas", insiste Guy Novès. "L’idée, c’est vraiment de donner la possibilité à des joueurs de montrer qu’ils sont capables de rivaliser au plus haut niveau". Des joueurs, à l’image de Baptiste Serin (21 ans), Xavier Mignot (22 ans) ou bien encore Kelian Galletier (24 ans), qui devront entretenir la flamme de la relève tricolore.
* Les 12 joueurs novices en équipe de France : Geoffrey Palis (Castres olympique), Fabrice Metz (US Oyonnax), Clément Maynadier, Julien Ledevedec, Julien Rey, Baptiste Serin (Union Bordeaux-Bègles), Lucas Pointud (CA Brive), Kelian Galletier (Montpellier), William Demotte (Agen), Xavier Mignot (FC Grenoble), Rémi Bonfils (Stade français) et Kevin Gourdon (Stade rochelais).

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Mer 15 Juin 2016 - 12:36
Aidez-le Sleep

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Mer 13 Juil 2016 - 18:43

Réforme du système de montée/descente en TOP 14
Il y a 2 jours

L’Assemblée Générale de la LNR a entériné une réforme du système de relégation-accession entre le TOP 14 et la PRO D2. Cette réforme s’appliquera à compter de la saison 2017/2018 (les montées-descentes à l’issue de la saison 2016/2017 se dérouleront selon les règles actuelles). Elle sera également soumise au Comité Directeur de la FFR.
Cette réforme vise à diminuer la pression en TOP14  liée au risque de descente, afin de favoriser le jeu offensif et la prise de risque liée au lancement des jeunes joueurs, et de sécuriser les investissements des clubs et leur modèle économique.
A l’issue de la phase régulière de TOP 14 : 
-le club classé 14e sera relégué en PRO D2,
-le club classé 13e disputera un match de barrage contre le club classé 2e du classement final de PRO D2 à l’issue de la phase finale de ce championnat.
Le barrage se déroulera sur un match unique, dans le stade du club de PRO D2. Le club vainqueur du match de barrage participera au TOP 14 la saison suivante, et le club perdant à la PRO D2.
L’introduction du match de barrage a amené la LNR à réformer la phase finale de PRO D2 en appliquant la même formule de phase finale qu’en TOP 14.
Ainsi, à compter de la saison 2017/2018 : 
-Les clubs classés de la 1ère à la 6e place  de la phase régulière de PRO D2 seront qualifiés pour la phase finale.
 -Les clubs classés à la 1ère et à la 2e place seront directement qualifiés pour les demi-finales qu’ils disputeront à domicile.
-Les clubs classés de la 3e à la 6e place disputeront un tour qualificatif (3e vs 6e et 4e vs 5e) sur les terrains des clubs classés 3e et 4e. Les vainqueurs seront qualifiés pour les demi-finales.
-Les clubs vainqueurs des demi-finales disputeront la finale sur terrain neutre désigné par la LNR.
-Le club vainqueur de la finale sera Champion de France de PRO D2 et accèdera au TOP 14 la saison suivante.
-Le club perdant en finale sera classé 2e du classement final de PRO D2 et disputera le match de barrage contre le club classé 13e  de la phase régulière de TOP 14.

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Mer 13 Juil 2016 - 19:14
Oh, une usine à gaz!

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
sitotoetela
Admin
Admin
Nombre de messages : 25851
Réputation : 230
Date d'inscription : 18/11/2007
http://www.hakakiri.net

Re: top 14

le Mer 13 Juil 2016 - 23:23
non juste qu'il sera plus difficile de descendre
le 13ème jouant un match de barrage contre le2
è de la pro d2

_________________
Le fou, l'amoureux et le poète sont farcis d'imagination.
Mon individualisme d'anarchiste est un combat pour garder ma pensée libre : je ne veux pas recevoir ma loi d'un groupe !
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Mer 13 Juil 2016 - 23:36
Et le premier de la ProD2 risquant l'accident industriel, la raison du Bonhoure, l'enfilade ultime.

Le rugby Pro français est vraiment d'une connerie échevelée.

_________________
Je suis l'Henri Guaino à Toto. Fierté, Henri, Vigueur!
avatar
BOURRIN
Vice administrateur
Vice administrateur
Nombre de messages : 7056
Age : 50
Humeur : j'aime les cons
Réputation : 144
Date d'inscription : 01/12/2007

Re: top 14

le Mer 20 Juil 2016 - 18:12
Les gars se sont pas fait chier , ils ont eu juste à piquer les plans du notre .

http://www.dailymotion.com/video/x4ijqtd_presentation-apivia-parc-stade-rochelais_sport

_________________
http://www.youtube.com/watch?v=eXu29NqfLxc&feature=related

Je vais etre heureux pendant 5 ans .
avatar
Titi
Admin
Admin
Nombre de messages : 16974
Humeur : Petite et de retour -:)
Réputation : 431
Date d'inscription : 20/11/2007

Re: top 14

le Mer 20 Juil 2016 - 19:14
BOURRIN a écrit:Les gars se sont pas fait chier , ils ont eu juste à piquer les plans du notre .

http://www.dailymotion.com/video/x4ijqtd_presentation-apivia-parc-stade-rochelais_sport

Je viens de me bouffer deux fois la pub Pilot sans voir le reste.

De toute façon avec un 10 avec les pompes à gégé
Contenu sponsorisé

Re: top 14

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum